A la découverte des patois lorrains

16 mars 2017

Mètèo d'lè qwètrîme semaine de mars

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville)

 

 

Pou lo dimanche dèyh-nûf di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè nûf et lè jonêye, i f'rè qwètôhhe.

I n'y èrè tot-piein d'nuêges et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante.

 

Pou lo lundi vingt di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca nûf et lè jonêye, i f'rè ca qwètôhhe.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui vingt-et-înk di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè sept et lè jonêye, i f'rè onze.

I piûrè et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mècredi vingt-dous' di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè qwète et lè jonêye, i f'rè ca onze.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo jûdi vingt-trôhh di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè sôze.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante.

 

Pou lo venr'di vingt-qwète di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè cinq et lè jonêye, i f'rè ca sôze.

Lo taps vè ca s'rèkairi et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante-cinq.

 

Pou lo sèm'di vingt-cinq di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè sôze.

I f'rè do s'lo et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è swessante.

 

Pou lo dimanche vingt-hhèys di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè zèrô et lè jonêye, i f'rè quinze.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'lo et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi vingt-sept di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca zèrô et lè jonêye, i f'rè dèyhh-(h)ieût'.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui vingt-(h)ieût' di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè qwète et lè jonêye, i f'rè ca dèyh-nûf.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mècredi vingt-nûf di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca qwète et lè jonêye, i f'rè dèyh-(h)ieût'.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè ca è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo jûdi trente di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè tojos qwète et lè jonêye, i f'rè vingt'.

I f'rè ca di s'lo et lo vat soff'rè tojos è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo venr'di trente-et-înk di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè hhèys et lè jonêye, i f'rè vingt-et-înk.

I f'rè tojos di s'lo et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(hàoûre.

 

 

 

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun)

 

 

Pou le dimanche dix-neuf don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri neuf et la journaye, i f'ri treize.

I n'y ari tout-plein d'nuâges et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le lundi vingt don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri (h)uit' et la journaye, i f'ri douze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri co à vingt kilomètes à l'(h)eure avo co dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le mârdi vingt-et-in don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri six et la journaye, i f'ri neuf.

I n'y ari quèques hôlayes et le vent soufful'ri à cinq kilomètes è l'(h)eure.

 

Pou lo mercredi vingt-daws don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot in et la journaye, i f'ri onze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à cinq kilomètes è l'(h)eure.

 

Pou le jeudi vingt-trois don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot daws et la journaye, i f'ri quinze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le venr'di vingt-quate don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri sept et la journaye, i f'ri co quinze.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri co à vingt kilomètes à l'(h)eure avo co dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le sam'di vingt-cinq don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri quinze.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à trente kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à soixante.

 

Pou le dimanche vingt-six don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri co quate et la journaye, i f'ri co quinze.

Lis nuâges f'ront coumme in voile devant lo soleil et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi vingt-sept don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri trois et la journaye, i f'ri seize.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri co à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi vingt-(h)uit' don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri six et la journaye, i f'ri dix-(h)uit'.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mercredi vingt-neuf don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri co six et la journaye, i f'ri dix-sept.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le jeudi trente don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri sept et la journaye, i f'ri vingt'.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le venr'di trente-et-in don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri neuf et la journaye, i f'ri dix-(h)uit'.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure.

 

 

 

 

 

Failly (57 - Metz)

 

 

Po lo dimanche dih-neuf don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dihh et lè jonâye, i f'rè qwètoûhhe.

I n'y èrè tot-piein d'nuêges et lo vent hhoffeuyerè è vingt èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo lundi vingt don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè nieuf et lè jonâye, i f'rè trôze.

I n'y èrè tot-piein d'nuêges et lo vent hhoffeuyerè ca è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante.

 

Po lo mârdi vingt-et-înk don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè sept et lè jonâye, i f'rè nieuf.

I pieurè et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi vingt-dous' don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè cinq et lè jonâye, i f'rè onze.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jeûdi vingt-treûhh don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè i piat dous' et lè jonâye, i f'rè sôze.

Lo temps vâ co s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante.

 

Po lo venr'di vingt-qwète don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè sept et lè jonâye, i f'rè ca sôze.

Lo temps vâ tojos s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè ca è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo sèm'di vingt-cinq don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwète et lè jonâye, i f'rè sôze.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è vingt-cinq kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è swessante.

 

Po lo dimanche vingt-hhihh don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè treûhh et lè jonâye, i f'rè ca sôze.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'la et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi vingt-sept don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwète et lè jonâye, i f'rè dihh-sept.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi vingt-(h)ut' don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè hhihh et lè jonâye, i f'rè dih-nieuf.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi vingt-nieuf don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè ca hhihh et lè jonâye, i f'rè dih-(h)ut'.

Lo temps vâ ca s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jeûdi trente don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè tojos hhihh et lè jonâye, i f'rè vingt-et-înk.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè ca è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo venr'di trente-et-înk don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè (h)ut' et lè jonâye, i f'rè vingt'.

I f'rè ca don s'la et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht)

 

 

Po lo dîmonche dêh-nûf do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè sept et lè jonâye, i fairè dôze.

Il y èrè trop-bé dis nouâyes et lo vent soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo des kûnps d'vat è quarante-cînq.

 

Po lo lîndi vîngt do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i f'rè hhés et lè jonâye, i f'rè dôze.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

Po lo mwâdi vîngt-et-în do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè qwète et lè jonâye, i fairè nûf.

I pioûrè et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo meurkedi vîngt-dous' do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit în et lè jonâye, i fairè co nûf.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi vîngt-trâhh do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè zèrô et lè jonâye, i fairè trôze.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante-cînq.

 

Po lo vâr'di vîngt-qwète do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè qwète et lè jonâye, i fairè qwètôhhe.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

Po lo sèm'di vîngt-cînq do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè trâhh et lè jonâye, i fairè qwètôhhe.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è cînquante-cînq.

 

Po lo dîmonche vîngt-hhés do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè zèrô et lè jonâye, i fairè dôze.

Lis nouâyes fairot dîna qu'i wêle dant lo s'lo et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi vîngt-sept do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons în et lè jonâye, i fairè quînze.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mwâdi vîngt-(h)eût' do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè qwète et lè jonâye, i f'rè sôze.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo meurkedi vîngt-nûf do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè co qwète et lè jonâye, i fairè co sôze.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi trente do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè cînq et lè jonâye, i fairè dêh-(h)eût'.

I fairè co do s'lo et lo vat soff'rè co è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di trente-et-în do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè sept et lè jonâye, i fairè dêhh-sept.

I fairè tocoûs do s'lo et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 mars 2017

Lè roûge bett'râve

Einvaux

(On vè m'dîre qu'en patois, lè "betterave", ç'ast lè lisette. Yô,n ç'ast bin vrai tortot ç'lè, mais ç'ast lè "betterave fourragère", lè celle qu'on beille è mingi ês vèches, ês ch'wâs et ca ês pouhhés).

 

Ène grôsse rècîne : LÈ ROÛGE BETT'RÂVE

1. Quée couleur è lo d'ssus d'lè fouillatte ? lo d'zos ?
2. Qu'ôst-ce qu'é crahhu sus lè grôsse rècîne ?
3. Qu'ôst-ce que j'wèyas das lè châ ?
4. Èvo qwè qu'on fait lo seuke ?

R'wêtas bin : Les fouillattes. Combin qu'y en è ? Zute forme ? D'wèce que pèkont les fouillattes ? 1. Dessinas ène fouillatte et ca ses weines. Lo bout qu'tôt das lè têrre : so nom ? sè forme ? so pwèds (compèrer è ène kêratte) ? Sè couleur en bèhh ? en hât ? 2. Combin d'rangies de piates rècînes ? Côpas lè bett'râve. 3. Mattas lè châ frahh'mat côpêye conte i buvârd. Gota lè châ d'lè bett'râve.

L'has : 1. Das lo champ, chèque bett'râve ast marquêye d'ène grôsse toquêye de lêhhes fouillattes è grôsse weines. 2. Das lè têrre, 'l enfonce lo pus grand bout d'ène tot grôsse rècîne que pouke léye-même, sus doux rangies, ène tignesse de rècînes mout fines. Lè châ, trèvêhhie pa tot-piein d'cordons wèce que colôt d'das lo mingi, ast pyin.ne de jus seucré. 3. Y è des bett'râves qu'on r'tîre di seuke, on les hôye bett'râves seucriêres.

Rèpondas : Ast-ce que lè bett'râve n'è qu'ène seule rècîne ? Ast-ce que lo seuke se mat en mouyaux das tout' les rècînes ? Pourqwè qu'is d'hont qu'lè bett'râve ast ène piante qu'ast utile ?

Complètas : Lè bett'râve fait tot-piein d'mouyaux d'...         das sè tot grôsse rècîne.

Epparnas : Das lè grôsse rècîne de lè bett'râve, y è di seuke.


 

Chattancourt

 

Ine groûsse racine : LA BETT'RÂVE ROUGE

1. Quée coulaw i le d'ssus d'la fûye ? Le d'zous ?
2. Qu'ast-ce qu'é poûssi sus la groûsse racine ?
3. Qu'ast-ce que j'woiyans das la châ ?
4. Avo quoi qu'on fât le suke ?

Ripians bin : Lis fûyes. Combin qu'i n'y en i ? Loû forme ? D'wace que pârtont lis fûyes ? Dissinans ine fûye aco sis veines. Le bout qu'itat das la terre : s'nom ? sa forme ? s'poids (comparer à ine cârotte) ? Sa coulaw en bâs ? en haut ? Combin d'rangies d'piotes racines ? Cawpans la bett'râve. 3. Mettans la châ frach'mat cawpaye conte in buvârd. Goûtans la châ d'la bett'râve.

Lèysans : 1. Das le champ, chaque bett'râve ast marquaye d'ine groûsse toquaye de lârges fûyes à groûsses veines. 2. Das la terre, elle afonce le pus groûs bout d'ine tout groûsse racine qui poûrte laye-même, sus daws rangies, ine tignasse de racines mawt fines. La châ, traversaye pa tout-plein d'coûrdons yaw que coulat d'das le mingi, ast pleine de jus sucré. 3. I n'y i dis bett'râves qu'on r'tîre don suke, on lis appelle bett'râves sucrières.

Ripondans : Ast-ce que la bett'râve n'i qu'ine seule racine ? Ast-ce que le suke se met en tâs das tourtous lis racines ? Pouquoi qu'on dit qu'la bett'râve ast ine plante qu'ast utile.

Complètans : La bett'râve fât tout-plein d'tâs d'...         das sa tout groûsse racine.

Appurnans : Das la groûsse racine de la bett'râve, i n'y i don suke.

 

 

Failly

 

Eune groûsse rèceune : LÈ ROGE BETT'RÂVE

1. Quée coleûr è lo d'ssus d'lè feuille ? lo d'zos ?
5. Qu'ast-ce qu'è crahhi sus lè groûsse rèceune ?
3. Qu'ast-ce que j'wèyans dans lè châ ?
4. Èva qwè qu'an font lo seuke ?

R'wâtans beun' : Les feuilles. Combeun' qu'y en è ? Zoûs foûrme ? D'où'st-ce que pertent les feuilles ? 1. Dessinans eune feuille ica ses win.nes. Lo bout qu'ateût dans lè têrre : so nom ? sè foûrme ? so pwèds (compèrer è eune câratte) ? Sè coleûr en bèhh ? en haut ? 2. Combeun' d'enfilâyes de piates rèceunes ? Coupans lè bett'râve. 3. Mattans lè châ frahh'ment coupâye conte in pôpieu lachant. Gotans lè châ d'lè bett'râve.

L'hans : 1. Dans lo champ, chèque bett'râve ast merquâye d'eune groûsse taquâye de larges feuilles è groûsses win.nes. 2. Dans lè têrre, 'l enfonce lo pus grand bout d'eune tot groûsse rèceune que poûte lêye-mim.me, sus doux enfilâyes, eune crignesse de rèceunes mout fines. Lè châ, treuversâye pa tot-piein d'coûrdons où'st-ce que coleût d'dans lo mingieu, ast pyin.ne de jus seucré. 3. Y é des bett'râves qu'an r'tîrent don seuke, an les hoûyent bett'râves seucrières.

Rèpondans : Ast-ce que lè bett'râve n'è qu'eune seule rèceune ? Ast-ce que lo seuke se mat en moncés dans tout' les rèceunes ? Poqué qu'an dîhhent qu'lè bett'râve ast eune piante qu'ast eutile ?

Complètans : Lè bett'râve fât tot-piein d'moncés d'...         dans sè tot groûsse rèceune.

Eppeurnans : Dans lè groûsse rèceune de lè bett'râve, y è don seuke.

 

 

Le Valtin

 

 

Ène groûsse rècîne : LÈ ROGE BETT'RÂVE

1. Quée couleur è lo d'ssus d'lè fouillatte ? lo d'zos ?
2. Qu'ôst-ce qu'è creû sus lè groûsse rècîne ?
3. Qu'ôst-ce que j'vèyas das lè châ ?
4. Èvo què qu'a fait lo seuke ?

Spias bé : Lis fouillattes. Cabé qu'i n-î ? Lû forme ? D'où'st-ce que pwatat lis fouillattes ? 1. Deussinas ène fouillatte et co ses voûnes. Lo bout qu'îre das lè têrre : so na ? sè forme ? so pwèds (comparè è ène câratte) ? Sè couleur bès ? haut ? 2. Quante rangies de p'tites rècînes ? Kûnpas lè bett'râve. 3. Botas lè châ frahh'mat kûnpâye ècate în buvârd. Gotas lè châ dè bett'râve.

L'has : Das lo champ, chèque bett'râve ast marquâye d'ène groûsse treuche de lâges fouillattes è groûsses voûnes. 2. Das lè tîrre, elle èfonce lo pus grand bout d'ène tot groûsse rècîne que poute lée-même, sus doux rangies, ène chev'lûre de rècînes mout fines. Lè châ, trèwêhhie pa trop-bé dis cordos où'st-ce que colait d'das lo mingi, ast pieine de jus seucrè. 3. Il î dis bett'râves qu'a r'tîre do seuke, a lis heuche bett'râves seucrières.

Rèpondas : Ast-ce que lè bett'râve n'è qu'ène seule rècîne ? Ast-ce que lo seuke s'bote en m'yaux das tout' lis rècînes ? Poquè qu'is d'hat qu'lè bett'râve ast ène piante qu'ast étèye ?

Complètas : Lè bett'râve fait trop-bé dis m'yaux d'...        das sè tot groûsse rècîne.

Eppeurnas : Das lè groûsse rècîne dè bett'râve, il î do seuke.

 

Posté par patoisantlorrain à 10:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2017

Mètèo d'lè trôhîme semaine de mars

Ninvâs / Einvaux (54 -L'ninville / Lunéville)

 

Pou lo dimanche dôze di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè zèrô et lè jonêye, i f'rè sôze.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi trôze di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca zèrô et lè jonêye, i f'rè quinze.

I f'rè ca di s'lo et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui qwètôhhe di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè tojos zèrô et lè jonêye, i f'rè ca quinze.

I f'rè tojos di s'lo et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mècredi quinze di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, cè s'rè i piat înk et lè jonêye, i f'rè tojos quinze.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo jûdi sôze di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, cè s'rè ca i piat înk et lè jonêye, i f'rè dèyhh-(h)ieût'.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo venr'di dèyhh-sept di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè qwète et lè jonêye, i f'rè quinze.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante-cinq.

 

Pou lo sèm'di dèyh-(h)ieût' di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè hhèys et lè jonêye, i f'rè dèyhh.

I piûrè i pô et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante-cinq.

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun)

 

 

Pou le dimanche douze don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri trois et la journaye, i f'ri quinze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes è l'(h)eure.

 

Pou le lundi treize don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri co trois et la journaye, i f'ri co quinze.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi quatorze don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri quatorze.

Le temps vâ s'iclaicir et le vent soufful'ri co à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mercredi quinze don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri six et la journaye, i f'ri co quatorze.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le jeudi seize don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri dix-sept.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à moins d'cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le venr'di dix-sept don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri six et la journaye, i f'ri douze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eur avo dis côps d'vent à quarante.

 

Pou lo sam'di dix-(h)uit' don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri cinq et la journaye, i f'ri onze.

I pieuri ine miatte et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

 

 

Failly (57 - Metz)

 

 

Po lo dimanche dôze don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè treûhh et lè jonâye, i f'rè sôze.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi trôze don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè ca treûhh et la jonâye, i f'rè ca sôze.

I f'rè ca don s'la et lo vent hhoffeuyerè ca è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi qwètoûhhe don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè tojos treûhh et lè jonâye, i f'rè quinze.

I f'rè tojos don s'la et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi quinze don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè trôhh et lè jonâye, i f'rè ca quinze.

Lo temps vè s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jeûdi sôze don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè i piat dous' et lè jonâye, i f'rè dih-nieuf.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo venr'di dihh-sept don mois d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè treûhh et lè jonâye, i f'rè trôze.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo sèm'di dih-(h)ut' don mois d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè hhihh et lè jonâye, i f'rè ca onze.

I pieurè i poû et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht)

 

 

Po lo dîmonche dôze do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit dous' et lè jonâye, i fairè trôze.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi trôze do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè zèrô et lè jonâye, i fairè ca trôze.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mwâdi qwètôhhe do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit în et lè jonâye, i fairè dôze.

I fairè co do s'lo et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo meurkedi quînze do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit înk et lè jonâye, i fairè trôze.

I fairè tocoûs do s'lo et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi sôze do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit înk et lè jonâye, i fairè sôze.

I fairè tocoûs do s'lo et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di dêhh-sept do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè qwète et lè jonâye, i fairè qwètôhhe.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è cînquante.

 

Po lo sèm'di dêh-(h)eût' do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè trâhh et lè jonâye, i fairè nûf.

I pioûrè et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è swessante.

 

 

 

 

 

 

 

      

 

Posté par patoisantlorrain à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mars 2017

Lè chètaigne

Davant qu'd'ècrîre l'artike-lè sus lè chètaigne, fât vos dîre que pahhênne, en Lorraine, ne k'nnahhôt lo frut-lè. On lo hôyôt mârron. Pourqwè ç'lè, pace que les êbes-lè n'crahhont-m' chez nos ! I n'y en è quéqu'îns sus les Hauts di coté d'Saint Dié : ç'ast des soldâts, pendant lè guêrre de 1870 qu'èvint empouké èvo zôs des chètaignes po les mingi et les chètaignes que'l èvint laiyé on beilli des chètaignèys. Bèhh-lè, sus les Hauts, on les hôye don(c) : lis catèjes et l'êbe, lo catèdji.

Avant d'écrire cet article sur la châtaigne, je précise que personne, en Lorraine, ne connaissait ce fuit. On l'appelait marron. Pourquoi cela, parce que ces arbres ne poussent pas chez nous ! Il y en a bien quelques uns sur les hauteurs près de Saint Dié : ce sont des soldats, pendant la guerre de 1870, qui avaient emporté des châtaignes pour les manger et les châtaignes restantes ont donné des châtaigners. Là-bas, dans les Hautes-Vosges, on les nomme : lis catèdjes et l'arbre, lo catèdji.

 

Einvaux

 

I frut qu'on minge lè graine : LÈ CHÈTAIGNE

1. Pourqwè qu'ç'ast malaihi d'penre ène calôfe de chètaigne ?
2. Combin d'chètaignes qu'i n'y è das lè calôfe ?
3. Les chètaignes ont-ti tortotes lè même forme ?
4. Pa qwè qu'l'amande ast r'cwèchie ?
5. Qu'ôst-ce qu'i n'y è das lo bout pointu d'lè graine ?

R'wêtas bin : Lè calôfe. Quée forme que'l è ? 1. Commat'st-ce qu'elle se d'vêt ? 2. Commat'st-ce qu'ast lo d'das ? Commat'st-ce que les chètaignes sont piècies das lè calôfe ? 3. Lè chètaigne. Sè couleur ? Ast-ce que'l è lè même couleur è tot-patyot ? Pa wèce que lè chètaigne 'tôt ettèchie è lè calôfe ? Palas ène chètaigne : commat'st-ce qu'ast lè palôhhe en-d'fûs ? En-d'das ? D'vèyas l'amande (graine).

L'has : 1. È l'automne, les grôsses calôfes pyin.nes de pînks k'mmençont è cheûr des chètaignes. Elles se d'vèyont, laiyant wâr les chètaignes. 2. Sus çausses-ète, l'endrôt wèce que lo frut 'tôt èttèchi è lè calôfe demwêre merqué pa ène grande tèche kaire. 3. Lè chètaigne ast fait d'ène palôhhe et d'ène grôsse graine qu'on minge. Lè graine-lè èrôt pouyu germer : on y wèt lo germe d'i chètaignèy qu'èrôt pouyu crahhe.

Rèpondas : Pourqwè qu'on n'wèt-m' les chètaignes sus l'êbe ? Qu'ôst-ce qu'i n'y è das lè grôsse palôhhe brune de lè chètaigne ? Qu'ôst-ce qu'on trove das l'amande ?

Complètas : Das les calôfes pyin.nes de pînks di chètaignèy, on trove des...

Epparnas : Lè chètaigne, ç'ast i frut fait d'ène palôhhe èca d'ène graine.

 

Chattancourt

 

In frut qu'on minge lè graine : LA CHÈTAIGNE


1. Pouquoi qu'ç'ast malâsi d'prendre in écoffau d'chataigne ?
2. Combin d'chataignes qu'i n'y i das l'écoffau ?
3. Les chataignes ont-ti tourtoutes lè même forme ?
4. Pa quoi qu'l'amande ast co r'cwachie ?
5. Qu'ast-ce qu'i n'y i das lo bout pointu d'la graine ?

Ripians bin : L'écoffau. Quée forme qu'il i ? 1. Coummat'st-ce qu'i s'douvrit ? 2. Coummat'st-ce qu'ast lo d'das ? Coummat'st-ce que les chataignes sont placies das l'écoffau ? 3. La chataigne . Sa coulaw ? Ast-ce qu'elle i la même coulaw pârtout. Pa yaw qu'la chataigne itat attachie à l'écoffau ? Palans ine chataigne : coummat'st-ce qu'ast la pî en-d'fiûs ? En-d'das ? Douvrisans l'amande (graine).

Lèysans : 1. À l'arrière-saison, les groûs écoffaus pleins d'ipines coummençont à choir des chataignis. Is s'douvrisont, lâssant woir les chataignes. 2. Sus çawes-ci, la place yaw qu'lo frut itat attachi à l'écoffau demore marqué pa ine grande tache claire. 3. La chataigne ast fait d'ine pî et d'ine groûsse graine qu'on minge. Lè graine-là arat pouvu germer : on y woit le germe d'in chataigni qu'arat pouvu poûsser.

Rèpondans : Pouquoi qu'on n'woit-m' lis chataignes sus l'âbe ? Qu'ast-ce qu'i n'y i das lè groûsse pî brune de la chataigne ? QSu'ast-ce qu'on trouve das l'amande ?

Complètas : Das lis écoffaux pleins d'ipines di chataigni, on trouve dis...

Appurnans : La chataigne, ç'ast in frut fait d'ine pî et co d'ine graine.
 

Failly

 

I frut qu'an mingent lè grin.ne : LÈ CHÈTEUGNE

1. Poqué qu'ç'ast malâhieu d'penre eune caffe de chèteugne ?
2. Combeun' de chèteugnes qu'i n'y è dans lè caffe ?
3. Les chèteugnes ont-ti tortotes lè mim.me foûrme ?
4. Pa qwè qu'l'amande ast ca r'cwèchâye ?
5. Qu'ast-ce qu'i n'y è dans lo bout pointu d'lè grin.ne ?

R'wêtans beun' : lè caffe. Quée foûrme que'l è ? 1. Comment'st-ce qu'elle se d'vêt ? 2. Comment'st-ce qu'ast lo d'dans ? Comment'st-ce que les chèteugnes sont pièçâyes dans lè caffe ? 3. Lè chèteugne. Sè coleûr ? Ast-ce que'l è lè mim.me coleûr t't'èvau ? Pa où'st-ce que lè chèteugne ateût ettèchâye è lè caffe ? Palans lè chèteugne : comment'st-ce qu'ast lè paloûhhe en-d'fieus ? En-d'dans ? D'vèyans l'amande (grin.ne).

L'hans : 1. È l'automne, les groûsses caffes pyin.nes de 'peunes c'mmençont è cheûr des chèteugnis. Elles se d'vèyent, laihhant veûr les chèteugnes. 2. Sus cêtes-ceul, l'endreût où'st-ce que lo frut ateût ettèchieu è lè caffe demare merqué pa eune grande tèche kiaire. 3. Lè chèteugne ast fât d'eune paloûhhe et d'ène groûsse grin.ne qu'an mingent. Lè grin.ne-lè èreût pu germer : an y weunent lo crahon d'i chèteugni qu'èreût pu crahhe.

Rèpondans : Poquè qu'an n'weunent meu les chèteugnes sus l'âbe ? Qu'ast-ce qu'i n'y è dans lè groûsse paloûhhe brune de lè chèteugne ? Qu'ast-ce qu'an treuvent dans l'amande ?

Complètans : Dans les caffes pyin.nes de 'peunes di chèteugni, an treuve des...

Eppeurnans : Lè chèteugne, ç'ast i frut fât d'eune paloûhhe ica d'eune grin.ne.


Le Valtin

 

În frut qu'a minge lè graine : LÈ CATÈDJE

1. Poquè qu'ç'ast maulaihant d'pâre în gâyo d'catèdje ?
2. Quante catèdjes qu'il î das lo gâyo ?
3. Lis catèdjes ot-ti tortotes lè même forme ?
4. Pa què qu'l'avio ast co r'cwèchi ?
5. Qu'ôst-ce qu'il î das lo bout pwètant d'lè graine ?

Spias bé : Lo gâyo. Quée forme qu'il è ? 1. K'mmat'st-ce qu'elle se d'wêt ? 2. K'mmat'st-ce qu'ast lo d'das ? K'mmat'st-ce que lis catèdjes sot piècies das lo gâyo ? 3. Lè catèdje. Sè couleur ? Ast-ce qu'elle è lè même couleur tot-pwatot. Pa où'st-ce que lè catèdje îre ettèchie au gâyo ? Palas ène catèdje : k'mmat'st-ce qu'ast lè p'latte d'fûs ? d'das ? D'wè'as l'avio (graine).

L'has : 1. Au wè'i, lis groûs gâyos piès de spînks èhachat è chêr dis catèdjis. Elles se d'wè'at, laihhant vêr lis catèdjes. 2. Sus çalles-cite, l'endrât où'st-ce que lo frut îre ettèchi au gâyo demoure marquè pa ène grande tèche kiaihhe. 3. Lè catèdje ast fait d'ène p'latte et d'ène groûsse graine qu'a minge. Lè graine-la èrôt pèvu geurmè : a z-y voût lo geurmo d'în catèdji qu'èrôt pèvu crahhe.

Rèpondas : Poquè qu'a n'voût mi les catèdjes sus l'ârbe ? Qu'ôst-ce qu'il î das lè groûsse p'latte brûne dè catèdje ? Qu'ôst-ce qu'a trove das l'avio ?

Complètas : Das lis gâyos piès de spînks di catèdji, a trove dis...

Epparnas : lè catèdje, ç'ast în frut fait d'ène p'latte et co d'ène graine.

 

 

Posté par patoisantlorrain à 19:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 février 2017

Mètèo d'lè dousîme semaine de mars

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville)

 

 

Pou lo dimanche cinq di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè cinq et lè jonêye, i f'rè dèyhh.

I piûrè èvo p't-ête des nouêyes et ca d'lè grale l'èprès-midi et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è swessante.

 

Pou lo lundi hhèys di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè qwète et lè jonêye, i f'rè nûf.

I piûrè ca et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui sept di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca qwète et lè jonêye, i f'rè ca nûf.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mècredi (h)ieût di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè zèrô et lè jonêye, i f'rè dèyhh.

I piûrè i pô et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è swessante.

 

Pou lo jûdi nûf di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè (h)ieût' et lè jonêye, i f'rè dôze.

I piûrè ca i pô et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo venr'di dèyhh di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè ca dôze.

Lo taps v s'rèkairi et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo sèm'di onze di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè moins dous' et lè jonêye, i f'rè quinze.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun)

 

 

Pou le dimanche cinq don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri sept.

I piûrè avo p't-îte des orâges aco d'la grale et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le lundi six don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri trois et la journaye, i f'ri sept.

I n'y ari quèques hôlayes et le vent soufful'ri à dèyhh kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi sept don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri co trois et la journaye, i f'ri (h)uit'.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mercredi (h)uit' don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot daws et la journaye, i f'ri dix.

I pieuri ine miatte et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante.

 

Pou le jeudi neuf don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri neuf et la journaye, i f'ri douze.

I pieuri co ine miatte et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante.

 

Pou le venr'di dix don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot in et la journaye, i f'ri onze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le sam'di onze don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri co in piot in et la journaye, i f'ri treize.

Lis nuâges f'ront coumme in voile devant le soleil et le vent soufful'ri co à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

 

Failly (57 - Metz)

 

 

Po lo dimanche cinq don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè cinq et lè jonâye, i f'rè (h)ut'.

I pieurè èva p't-ête de l'orêge ica d'lè grale et lo vent hhoffeuyerè è trente kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è cinquante.

 

Po lo lundi hhihh don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè treûhh et lè jonâye, i f'rè (h)ut'.

I n'y èrè quèques halâyes et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi sept don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè cinq et lè jonâye, i f'rè nieuf.

I n'y èrè ca quèques halâyes et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi (h)ut' don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè moins înk et lè jonâye, i f'rè onze.

I pieurè i poû et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jeûdi nieuf don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dihh et lè jonâye, i f'rè dôze.

I pieurè ca i poû et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo venr'di dihh don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè i piat înk et lè jonâye, i f'rè trôze.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di onze don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè zèrô et lè jonâye, i f'rè quinze.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'la et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht)

 

 

Po lo dîmonche cînq do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit dous' et lè jonâye, i fairè sept.

I nagerè mais lè mé-jo, stûn bé qu'il y èrè dis orêges et co dè grale et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è swessante.

 

Po lo lîndi hhés do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit în et lè jonâye, i fairè cînq.

I pioûrè et i nagerè en même taps et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mwâdi sept do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit în et lè jonâye, i fairè qwète.

Il y èrè quiques rahhies et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo meurkedi (h)eût' do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons dous' et lè jonâye, i fairè (h)eût'.

I pioûrè ène câille et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è cînquante-cînq.

 

Po lo jûdi nûf do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè cînq et lè jonâye, i fairè nûf.

I pioûrè et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di dêhh do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit dous' et lè jonâye, i fairè dêhh

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di onze do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons în et lè jonâye, i fairè trôze.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè co è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 février 2017

Lè prune

Einvaux

 

LÈ PRUNE, i frut piein d'châ èvo i neûyon

1. Les prunes mèyusses ont piein d'couleurs.
2. Commat'st-ce que s'rècheûve lè queûye d'lè prune ?
3. Wèce que s'trove lo neûyon ?
4. Qu'ôst-ce que j'trovas das lo neûyon ?
5. Pa qwè qu'les doux mwètîs d'l'amande ètint rèunies ?
6. Commat'st-ce qu'on hôye les prunes dessachies ?


R'wêtas bin : 1. Lè qwache : sè grôssou ? so got. 2. Wèce que s'ettèche lè queûye ? Qu'ôst-ce que j'wèyas sus lo frut ? Commat'st-ce qu'ast lè palôhhe ? Râyas-a ène câille. D'vèyas lè prune pou r'wêti lè châ. Gotas lè châ, lè palôhhe : lèquelle ast i pô fîhhe ? seucrêye ? Lo neûyon. 3. Sè forme ? sè couleur ? Kêssas-lo. 4. L'amande : rôtas lè palôhhe ; ècartas les doux mwètîs. 5. Qu'ôst-ce que dev'nont les neûyons qu'ont cheû zos lo prunèy ? Les prunes sachies.

L'has : 1. R'ssanant în û(f), lè grôsse qwache ast ettèchie è l'êbe pa ène cohhe queûye. 2. Sè châ, pyin.ne de jus, ast protègie pa ène fine palôhhe tote er'luhante. 3. Tot au mwétan di frut, i grôs neûyon d'bôs cwèche ène amande : l'âte-cite, ç'ast lè graine. 4. Si on piante lo neûyon, l'amande pût germer. Alôrs i crat i piat prunèy.

Rèpondas : Wèce que s'trove lo neûyon ? Qu'ôst-ce qu'i n'y è d'das ? Commat'st-ce qu'on pût faire crahhe i piat prunèy ? Vos k'nnahhiz-ti des fruts piein d'châ èvo i neûyon ?

Complètas : Lè prune ast i frut piein d'châ èvo i neûyon.

 

Chattancourt

 

LA BLOCE : in frut plein d'châ avo in nawyon

1. Lis bloces meures ont plein d'coulaws.
2. Coummat'st-ce que s'achuve la quawe d'la bloce ?
3. Wace que s'trouve le nawyon ?
4. Qu'ast-ce que j'trouvans das le nawyon ?
5. Pa quoi qu'lis dwas moitîs d'l'amande itint acolayes ?
6. Coummat'st-ce qu'on appelle lis bloces béynayes ?

Ripians bin : 1. La qwache : sa groûssaw ? so goût. 2. Wace que s'attache la quawe ? Qu'ast-ce que j'woyans sus le frut ? Coummat'st-ce qu'ast la pî ? Arrachans-a ine miatte. Douvrisans la bloce pou ripîr la châ. Goûtans la châ, la pî : laquelle ast ine miatte fièrawse ? sucraye ? Le nawyon. 3. Sa forme ? sa coulaw ? Câssans-le. 4. L'amande : roûtans la pî, icârtans lis daws moitîs. 5. Qu'ast-ce que dev'nont lis nawyons qu'ont chu d'zous le blocay ? Lis bloces béynayes.

Lèysans : 1. R'ssanant à in ieu(f), la groûsse qwache ast attachie à l'âbe pa ine courte quawe. 2. Sa châ, pleine de jus, ast protègie pa ine fine pî r'lusante. 3. Tout au méytan don frut, in groûs nawyon d'boûs cwache ine amande : ç'tû-ci, ç'ast la graine. 4. Si on plante le nawyon, l'amande peut germer. Alors, i poûsse in piot bloçay.

Rèpondans : Wace que s'trouve le nawyon ? Qu'ast-ce qu'i n'y i d'das ? Coummat'st-ce qu'on peut fâre poûsser in piot bloçay ? V'counn'ssez dis fruts plein d'châ avo in nawyon ?

Complètans : L'...     qui s'trouve das le nawyon, ç'ast ine graine.

Appurnans : La bloce, ç'ast in frut plein d'châ avo in nawyon.

 

Failly

 

LÈ PRUNE : i frut piein d'châ èva i nawyon

1. Les prûnes mûres ont piein d'coleûrs.
2. Comment'st-ce que s'rècheûve lè quâwe d'lè prûne ?
3. Où'st-ce que j'treuvans lo nawyon ?
4. Qu'ast-ce que j'treuvans dans lo nawyon ?
5. Pa qwè qu'les doux mointieus d'l'amande atînt rèunies ?
6. Comment'st-ce qu'an hoûyent les prûnes dechachâyes ?

R'wâtans beun' : 1. Lè qwache : sè groûssou ? so got. 2. Où'st-ce que s'ettèche lè quâwe ? Qu'ast-ce que j'wèyans sus lo frut ? Comment'st-ce qu'ast lè paloûhhe ? Râyans-en eune câille. D'vèyans lè prûne po r'wâtieu lè châ. Gotans lè châ, lè paloûhhe : lèquêlle ast fîhh'latte ? seucrâye . Le nawyon. 3. Sè foûrme ? sè coleûr ? Câssans-lo. 4. L'amande : roûtans lè paloûhhe ; ècartans les doux mointieus. 5. Qu'ast-ce que devieunnent les nawyons qu'ont chu zos lo prûni ? Les prûnes chachâyes.

L'hans : 1. R'ssanant în ieu(f), lè groûsse qwache ast ettèchâye è l'âbe pa eune cohhe quâwe. 2. Sè châ, pyin.ne de jus, ast protègeâye pa eune fine paloûhhe tote er'luhante. 3. Tot au mointieu don frut, i groûs nawyon d'boûs cwèche eune amande : cite-ceul, ç'ast lè grin.ne. 4. Si an piantent lo nawyon, l'amande pieut germer. Èloûrs, i crat i piat prûni.

Rèpondans : Où'st-ce que s'treuve lo nawyon ? Qu'ast-ce qu'i n'y è d'dans ? Comment'st-ce qu'an pieunent fâre crahhe i piat prûni ? V'connahheûz-ti des fruts piein d'châ èva i nawyon ?

Complètans : L'...        que s'treuve dans lo nawyon, ç'ast eune grin.ne.

Eppeurnans : Lè prûne ast i frut piein d'châ èva i nawyon.

 

Le Valtin

 

LÈ PRÎNE : în frut piè d'châ èvo ène pîrre

1. Lis prînes mèyeures ot piè d'couleurs.
2. K'mmat'st-ce que s'esseûve lè quoûe dè prîne ?
3. Où'st-ce qu'a trove lè pîrre ?
4. Qu'ôst-ce que j'trovas das lè pîrre ?
5. Pa què qu'lis doux mwètîs d'l'avion yant rèunies ?
6. K'mmat'st-ce qu'a heuche lis prînes deussachies ?

Spias bé : 1. Lè qwètche : sè groûssou ? so got. 2. Où'st-ce que s'ettèche lè quoûe ? Qu'ôst-ce que j'vèyas sus lo frut ? K'mmat'st-ce qu'ast lè p'latte ? Râyas-a ène câillatte. D'wè'as lè prîne po spî lè châ. Gotas lè châ, lè p'latte. Lèquelle ast ène câille fîhhe ? seucrâye ? Lè pîrre. 3. Sè forme ? sè couleur ? Câssas-lè. 4. L'avio : rôtas lè p'latte ; ècartas lis doux mwètîs. 5. Qu'ôst-ce que dev'nat lis pîrres qu'ot cheû zos lo prînî ? Lis prînes deussachies.

L'has : 1. R'ssènant è în û(f), lè groûsse qwètche ast ettèchie è l'ârbe pa ène cohhe quoûe. 2. Sè châ, pieine de jus, ast protègie pa ène fine p'latte tote eur'luhante. 3. Tot au mwétan do frut, ène groûsse pîrre de bûns cwèche în avio : l'aute-cite, ça z-ast ène graine. 4. Si a piante lè pîrre, l'avio pût geurmè. Alôrs i crat în p'tit prîni.

Rèpondas : Où'st-ce que s'trove lè pîrre ? Qu'ôst-ce qu'il î d'das ? K'mmat'st-ce qu'a pût faire crahhe în p'tit prîni ? Vos k'nnahhiz-ti dis fruts piè d'châ èvo ène pîrre ?

Complètas : L'...        que s'trove das lè pîrre, ç'ast ène graine/

Eppeurnas : Lè prîne ast i frut piè d'châ èvo ène pîrre.

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 20:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mètèo d'lè premêre semaine de mars

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville)

 

Pou lo mècredi, lo premèy di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè nûf.

I piûrè i pô et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante-cinq.

 

Pou lo jûdi dous' di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè cinq et lè jonêye, i f'rè onze.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè ca è vingt-cinq kilomètes è l'(h)oûre èvo ca des côps d'vat è cinquante.

 

Pou lo venr'di trôhh di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè moins înk et lè jonêye i f'rè quinze.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'lo et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante.

 

Pou lo sèm'di qwète di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, cè s'rè i piat dous' et lè jonêye, i f'rè qwètôhhe.

I n'y èrè des hhâwêyes et lo vat soff'rè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è swessante-cinq.

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun)

 

Pou le mercredi, le prumay don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri trois et la journaye, i f'ri neuf.

I pieuri ine miatte et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le jeudi daws don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri neuf.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à trente kilomètes à l'(h)oûre avo dis côps d'vent à soixante.

 

Pou le venr'di trois don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot daws et la journaye, i f'ri treize.

Lis nuâges f'ront coumme in voile devant lo soleil et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le sam'di quate don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri six et la journaye, i f'ri onze.

I n'y ari dis hôlayes et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

 

Failly (57 - Metz) :

 

Po lo mèkeurdi, lo premîn don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwète et lè jonâye, i f'rè nieuf.

I pieurè i poû et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jeûdi dous' don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè cinq et lè jonâye, i f'rè dihh.

Lo temps vè s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è swessante.

 

Po lo venr'di treûhh don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè i piat înk et lè jonâye, i f'rè qwètoûhhe.

Les nuêfes f'ront comme i wêle davant lo s'la et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di qwète don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwète et lè jonâye, i f'rè ca trôze.

I n'y èrè des halâyes et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è swessante.

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht) :

 

Po lo meurkedi, lo premer do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè zèrô et lè jonâye, i fairè hhés.

I pioûrè et i nagerè en même taps et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo co dis kûnps d'vat è cînquante-cînq.

 

Po lo jûdi dous' do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit dous' et lè jonâye, i fairè co sept.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è cînquante-cînq.

 

Po lo vâr'di trâhh do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons în et lè jonâye, i fairè onze.

Lis nouâyes fairot dîna qu'în wêle dant lo s'lo et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

Po lo sèm'di qwète do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit în et lè jonâye, i fairè dôze.

Il y èrè quiques rahhies et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre èvo co dis kûnps d'vat è septante-cînq.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 15:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2017

Lè pwêre

Einvaux

 

În âte frut piein d'châ et ca è popions : LÈ PWÊRE

1. Sus qué êbe que crahhont les pwêres ?
2. Qué forme qu'è lè pwêre ?
3. Qu'ôst-ce que j'wèyas sus lè pwêre côpêye tot d'so grand ?
4. Combin d'pèkeus que j'comptas ?
5. Qu'ôst-ce que j'trovas zos lè palôhhe ds popions ?

R'wêtas bin : 1. Lè pwêre : sè couleur ? So got ? 3. Qu'ôst-ce qu'elle pouke en hât ? en bèhh ? Pessas lo dôy sus lè palôhhe. Èprovas d'rôter lè palôhhe èvo l'ingue. Côpas lè pwêre tot d'so grand. 3. È quée hâtou s'trovont les popions ? Commat'st-ce qu'ast lè châ ? Côpas en trèvês : qu'ôst-ce que j'wèyas ? 4. "Lè mâhon des popions". Combin qu'i n'y en è d'das ? Èprovas d'lè nâpier. Lo popion : sè forme ? Palas-lo.

L'has : 1. Zos ène palôhhe r'luhante et pieine de couleurs, lo bé frut ellongi monteure sè bianche châ, pyin.nne de jus et èvo i bon got. 2. Das lo bout lo pus lêhhe, cinq logeattes èvo ène palôhhe duhhe comme di carton que cwèchont des grôs popions. 3. Chèque popions ast fait d'ène bianche châ entourêye d'ène nôre palôhhe. Pianté, i pût beilli i nové pwèrèy : on dit alors qu'i germe. Lo popion, ç'ast ène graine.

Rèpondas : Qu'ôst-ce qu'on trove au mwétan d'lè châ ? Commat'st-ce que sont faits les logeattes des popions ? Qu'ôst-ce que d'vint lo popion pianté ?

Complètas : Les popions d'lè pwêre sont enframés das cinq...

Epparnas : Lè pwere, ç'ast i frut piein d'châ et ca è popions.


Chattancourt

 

In aute frut plein d'châ et è pèpins : LA POIRE

1. Sus qué âbe que poûssont lis poires ?
2. Quée forme qu'i la poire ?
3. Qu'ast-ce que j'woyans sus la poire cawpaye tout d'au long ?
4. Combin d'traws que j'comptans ?
5. Qu'ast-ce que j'trouvans zous la pî dis pèpins ?

Ripians bin : 1. La poire : sè couleur ? so goût ? 2. Qu'ast-ce qu'elle poûrte en haut ? en bâs ? Passant le doigt sus la pî. Isséyans d'oûter la pî avo l'ingue. Cawpans la poire tout d'au long. 3. À quée hautaw s'trouvont les pèpins ? Coummat'st-ce qu'ast la châ ? Cawpans en travîs : qu'ast-ce que j'wèyans ? 4. "Lè mâson dis pèpins" : combin qu'i n'y a n-i d'das ? Isséyans d'la mâchi. Le pèpin : sè forme ? Ipillans-le.

Lèysans : 1. Zous ène pî r'lusante et pleine de coulaws, le bî frut allongi monture sa châ blanche, pleine de jus, avo in bon goût. 2. Das le bout le pus lârge, cinq calogeattes avo ine pî deure coumme don carton que cwachont dis groûs pèpins. 3. Chaque pèpin ast fât d'ine châ blanche atourtillie d'ine pî noire. Planté, i peut bailli in nouvî poiray : on dit alors qu'i germe. Le pèpin, ç'ast ine graine.

Rèpondans : Qu'ast-ce qu'on trouve au méytan d'la châ ? Coummat'st-ce que sont fâtes lis calogeattes yaw qu'sont les pèpins ? Qu'ast-ce que d'vint le pèpin planté ?

Complètans : Lis pèpins d'la poire sont afermés das cinq...

Appurnans : La poire, ç'ast in frut plein d'châ et è pèpins.

 

Failly

 

În aute frut piein d'châ ica è pèpions : LÈ PWÊRE

1. Sus qué âbe que crahhent les pwêres ?
2. Qué foûrme qu'eu lè pwêre ?
3. Qu'ast-ce que j'wèyans sus lè pwêre coupâye tot au longe ?
4. Combeun' d'trous que j'comptans ?
5. Qu'ast-ce que j'treuvans zos lè paloûhhe des pèpions ?

R'wâtans beun' : 1. Lè pwêre : sè coleûr ? so got ? 2. Qu'ast-ce qu'elle poûte en haut ? en bèhh ? Pessans lo deûy sus lè paloûhhe. Èprovans d'roûter lè paloûhhe èva l'îngue. Coupans lè pwêre tot d'au longe. 3. È quée hautou s'treuvat les pèpions ? Comment'st-ce qu'ast lè châ ? Coupans en trèvês : qu'ast-ce que j'wèyans ? 4. "Lè mauhon des pèpions" : combeun' qu'i n'y en è d'dans ? Èprovans d'lè machoûilleu. Lo pèpion : sè foûrme ? Palans-lo.

L'hans : 1. Zos eune paloûhhe r'luhante et pieine de coleûrs, lo bé frut ellongieu monteure sè bianche châ, pyin.ne de jus, èva i boin got. 2. Dans lo bout lo pus large, cinq caloûgeattes èva eune paloûhhe duhhe comme don carton que cwèchent des groûs pèpions. 3. Chèque pèpion ast fât d'ène bianche châ entorâye d'eune neûre paloûhhe. Pianté, i pieut beilleu i nové pwêri : an dihhent èloûrs qu'i germe. Lo pèpion, ç'ast eune grin.ne.

Rèpondans : Qu'ast-ce qu'an treuvent au mointieu d'lè châ ? Comment'st-ce que sont fâts les caloûgeattes où'st-ce que sont les pèpions ? Qu'ast-ce que d'vient lo pèpion pianté ?

Complètans : Les pèpions d'lè pwêre sont enframés dans cinq...

Eppeurnans : Lè pwêre, ç'ast i frut piein d'châ ica è pèpions.

 

Le Valtin

 

În aute frut piè d'châ et co è pèpins : LÈ POÛRE

1. Sus qué ârbe que crahhat lis poûres ?
2. Quée forme qu'è lè poûre ?
2. Qu'ôst-ce que j'vèyas sus lè poûre kûnpâye tot d'so grand ?
4. Quante pwateus que j'comptas ?
5. Qu'ôst-ce que j'trovas zos lè p'latte dis pèpins ?

Spias bé : 1. Lè poûre : sè couleur ? so got ? 2. Qu'ôst-ce qu'elle poute haut ? bès ? Pessas lo dô sus lè p'latte. Èprovas d'rûntè lè p'latte èvo l'îngue. Kûnpas lè poûre tot d'so grand. 3. È quée hautou s'trovat lis pèpins ? K'mmat'st-ce qu'ast lè châ ? Kûnpas d'trèwês : qu'ôst-ce que j'vèyas ? 4. "Lè mauhon dis pèpins" : quante pèpins qu'il î d'das ? Èprovas d'lè mastî. Lo pèpin : sè forme ? Palas-lo.

L'has : 1. Zos ène p'latte eur'luhante et pieine de couleurs, lo bé frut ellongi moteure sè bianche châ, pieine de jus, èvo în bon got. 2. Das lo bout lo pus lâge, cînq logeattes èvo ène p'latte duhhe dîna qu'do carto que cwèchat dis groûs pèpins. 3. Chèque pèpin ast fait d'ène bianche châ ètô'ie d'ène nâre p'latte. Piantè, i pût d'nnè în nové poûri : a dit alors qu'i geurme. Lo pèpin, ça z-ast ène graine.

Rèpondas : Qu'ôst-ce qu'a trove au mwétan dè châ ? K'mmat'st-ce que sot faits lis logeattes où'st-ce que sot lis pèpins ? Qu'ôst-ce que d'vét lo pèpin piantè ?

Complètas : Lis pèpins dè poûre sot èkiôs das cinq...

Eppeurnas : Lè poûre, ç'ast în frut piè d'châ et co è pèpins.

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 18:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2017

Mètèo d'lè qwètrîme semaine de fèvrier

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville) :

 

 

Pou lo dimanche dèyh-nûf di mwès d'fèvrier :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè moins trôhh et lè jonêye, i f'rè onze.

Lo taps vè co s'rèkairi et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi vingt di mwès d'fèvrier :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè qwète et lè jonêye, i f'rè dèyhh.

I piûrè i pô et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui vingt-et-înk di mwès d'fèvrier :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè (h)ieût' et lè jonêye, i f'rè dôze.

I piûrè ca i pô et lo vat soff'rè ca è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mècredi vingt-dous' di mwès d'fèvrier :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè nûf et lè jonêye, i f'rè onze.

I n'y èrè tot-piein d'nuêges et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è cinquante-cinq.

 

Pou lo jûdi vingt-trôhh di mwès d'fèvrier :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè cinq et lè jonêye, i f'rè qwètôhhe.

I piûrè i pô et lo vat soff'rè ca è quarante kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è septante.

 

Pou lo venr'di vingt-qwète di mwès d'fèvrier :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè sept.

I n'y èrè des hhâwêyes et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è cinquante.

 

Pou lo sèm'di vingt-cinq di mwès d'fèvrier :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè moins trâhh et lè jonêye, i f'rè dèyhh.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'lo et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo dimanche vingt-hhèys di mwès d'fèvrier :

Tempèratûres : lo paneuyt, cè s'rè i piat înk et lè jonêye, i f'rè dôze.

Lo taps vè co s'rèkairi i pô et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi vingt-sept di mwès d'fèvrier :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè sept et lè jonêye, i f'rè quinze.

Lo taps vè tojos s'rèkairi et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è swessante.

 

Pou lo mègui vingt-(h)ieût' di mwès d'fèvrier :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè qwète et lè jonêye, i f'rè nûf.

I n'y èrè des hhâwêyes que pourront toner en nouêyes et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vent è quatre-vingts ! Mattiz-vos è l'èhh'wêye, cè vârè mieux !

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun) :

 

Pou le dimanche dix-neuf don mois d'fèvrier :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri moins daws et la journaye, i f'ri dix.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi vingt don mois d'fèvrier :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri cinq et la journaye, i f'ri neuf.

I pieuri ine miatte et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante.

 

Pou le mârdi vingt-et-in don mois d'fèvrier :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'rè (h)uit' et la journaye, i f'ri dix.

I pieuri co ine miatte et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mercredi vingt-daws don mois d'fèvrier :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'rè co (h)uit' et la journaye, i f'ri co dix.

I pieuri toujoûs ine miatte et le vent soufful'ri à trente kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à cinquante-cinq.

 

Pou le jeudi vingt-trois don mois d'fèvrier :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'rè sept et la journaye, i f'ri toujoûs dix.

I pieuri toujoûs ine miatte et le vent soufful'ri à quarante kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quatre-vingts.

 

Pou le venr'di vingt-quate don mois d'fèvrier :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri trois et la journaye, i f'ri six.

I n'y ari dis hôlayes et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante.

 

Pou le sam'di vingt-cinq don mois d'fèvrier :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri moins quate et la journaye, i f'ri sept.

Lis nuâges f'ront coumme in voile devant le soleil et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le dimanche vingt-six don mois d'fèvrier :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri dix.

I pieuri ine miatte et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi vingt-sept don mois d'fèvrier :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri (h)uit' et la journaye, i f'ri onze.

I pieuri ine miatte et le vent soufful'ri à vingt-cinq kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à soixante.

 

Pou le mârdi vingt-(h)uit' don mois d'fèvrier :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri trois et la journaye, i f'ri six.

I n'y ari dis hôlayes qui pourront tourner à l'orâge et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à soixante-cinq.

 

 

Failly (57 - Metz) :

 

Po lo dimanche dih-nieuf don mwès d'fèvrieu :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè moins qwète et lè jonâye, i f'rè dihh.

Lo temps vâ co s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi vingt don mwès d'fèvrieu :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè cinq et lè jonâye, i f'rè nieuf.

I pieurè i poû et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi vingt-et-înk don mwès d'fèvrieu :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè nieuf et lè jonâye, i f'rè onze.

I pieurè ca i poû et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi vingt-dous' don mwès d'fèvrieu :

Tempèratûres : lo pernut, i f'ri nieuf et lè jonâye, i f'rè ca dihh.

I pieurè tojos i poû et lo vent hhoffeuyerè è vingt-cinq kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è cinquante.

 

Po lo jeûdi vingt-treûhh don mwès d'fèvrieu :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè (h)ut' et lè jonâye, i f'rè onze.

I pieurè tojos i poû et lo vent hhoffeuyerè è quarante kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è septante.

 

Po lo venr'di vingt-qwète don mwès d'fèvrieu :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè treûhh et lè jonâye, i f'rè (h)ut'.

I n'y èrè des halâyes et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante.

 

Po lo sèm'di vingt-cinq don mwès d'fèvrieu :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè moins treûhh et lè jonâye, i f'rè ca nieuf.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'la et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo dimanche vingt-hhihh don mwès d'fèvrieu :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè zèrô et lè jonaye, i f'rè onze.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi vingt-sept don mwès d'fèvrieu :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè nieuf et lè jonâye, i f'rè trôze.

Lo temps vâ ca s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è trente kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è cinquante-cinq.

 

Po lo mârdi vingt-(h)ut' don mwès d'fèvrieu :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwète et lè jonâye, i f'rè sept.

I n'y èrè des halâyes que pourront toner è l'orêge et lo vent hhoffeuyerè è trente kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è septante-cinq. Matteûz-v' don(c) èhh'wâye, cè vaurè mieux !

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht) :

 

Po lo dîmonche dêh-nûf do moûs d'fèvrî :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons trâhh et lè jonâye, i fairè (h)eût'.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi vîngt do moûs d'fèvrî :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit dous' et lè jonâye, i fairè sept.

I pioûrè ène câille et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

Po lo mwâdi vîngt-et-în do moûs d'fèvrî :

Tempèratûres : lè neût, i fairè cînq et lè jonâye, i fairè (h)eût'.

I pioûrè co ène câille et lo vat soff'rè ca è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

Po lo meurkedi vîngt-dous' do moûs d'fèvrî :

Tempèratûres : lè neût, i fairè qwète et lè jonâye, i fairè co (h)eût'.

I pioûrè et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è septante-cînq.

 

Po lo jûdi vîngt-trâhh do moûs d'fèvrî :

Tempèratûres : lè neût, i fairè cînq et lè jonâye, i fairè dôze .

Lis nouâyes fairot dîna qu'în wêle dant lo s'lo et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quatre-vingts !

 

Po lo vâr'di vîngt-qwète do moûs d'fèvrî :

Tempèratûres : lè neût, i fairè zèrô et lè jonâye, i fairè trâhh.

Il y èrè dis rahhies d'nage et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è cînquante.

 

Po lo sèm'di vîngt-cînq do moûs d'fèvrî :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons qwète et lè jonâye, i fairè sept.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è moins d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo dîmonche vîngt-hhés do moûs d'fèvrî :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons în et lè jonâye, i fairè nûf.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

Po lo lîndi vîngt-sept do moûs d'fèvrî :

Tempèrâtûres : lè neût, i f'rè qwète et lè jonâye, i fairè onze.

Lis nouâyes fairont dîna qu'în wêle dant lo s'lo et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è swessante.

 

Po lo mwâdi vîngt-(h)eût' do moûs d'fèvrî :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit în et lè jonâye, i fairè hhés.

Il y èrè dis rahhies que pourrot tonè è l'orêge et lo vat soff'rè è vîngt-cînq kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quatre-vîngt cînq. Botèz-vos è l'èhh'wâye, ça vaurè meux !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lè tomate

Einvaux

 

I frut piein d'châ et ca è popions : LÈ TOMATE

1. Èprès qwè qu'crahhont les tomates ?

2. Pa qwè qu'lè tomate 'tôt ettèchie è lè piante ?

3. Qu'ôst-ce que j'wèyas ettèchis è lè queûye ?

4. Qu'ôst-ce que monteure lè tomate côpêye en trèvês ?

5. Au pruntaps que vint, j'piant'ras des popions d'tomate.

R'wêtans bin : 1. Lè tomate. 2. Qu'ôst-ce qu'on wèt di coté d'lè queûye ? D'l'âte coté ? Quée forme qu'è lè tomate ? Râyas lè palôche ? Commat'st que'l ast ? Côpas ène tomate, en pessant pa lè queûye. 3. Qu'ôst-ce qu'i n'y è das les crûx ? Commat'st-ce que sont les popions ? Ast-ce que ç'ast aihi que d'les penre ? Côpas ène tomate de trèvês. 4. Frêlas lè châ. Qu'ôst-ce que j'as ? Gotas lo jus-lè. Lis popions piantés.

L'has : 1. en été, les belles tomates èvo zute palôhhe douce et r'luhante sont lè parûre des marchîs. I n'y en è que poukont ca les rèhhes de lè fleûr qu'les è mis au monde. 2. Das zute châ, mollatte et pyin.ne de jus, on wèt des bianches coriattes que poukint è mingi è tot-pètyot das lo frut. 3. Les jânes popions, piantés au pruntaps, pourront beilli chèkîn ène novelle toquêye de tomates. Les popions sont des graines. 

Rèpondas : Pourqwè qu'lo jardinier wêke des popions d'tomate ? Pourqwè qu'is d'hont qu'lè tomate, ç'ast i frut piein d'châ et ca è popions ?

Complètas : Das lè châ pyin.ne de jus d'lè tomate, i n'y è tot-piein de...

Epparnas : lè tomate, ç'ast i frut wèce qu'on trove das dis graines qu'on hôye popions.

 

 

Chattancourt

 

In frut plein d'châ et à pèpins : LA TOMATE

1. Après quoi qu'poûssont lis tomates ?

2. Pa quoi qu'la tomate itat attachie à la plante ?

3. Qu'ast-ce que j'woyans attachis à la quawe ?

4. Qu'ast-ce que monture la tomate cawpaye en travîs ?

5. Au printemps qui vint, j'plant'rans dis pèpins d'tomate.

Ripians bin : 1. La tomate. 2. Qu'ast-ce qu'on woit don coûté d'la quawe ? D'l'aute coûté ? Quée forme i lè tomate ? Arrachans la pî. Coummat qu'elle ast ? Cawpans ine tomate, en passant pa la quawe. 3. Qu'ast-ce qu'i n'y i das lis creûx ? Coummat qu'sont lis pèpins ? Ast-ce que ç'ast âsi d'lis prenre ? Cawpans ine tomate en travîs. 4. Iffrôlans la châ. Qu'ast-ce que j'avans ? Goutans le jus-là. Lis pèpins plantés.

Lèysans : 1. A n-ité, lis belles tomates avo loû pî douce et r'lusante sont la parûre dis marchîs. I n'y a n-î qui poûrtont co lis rastes d'la fleûr qu'lis i mis au monde. 2. Das loû châ, mollasse et pleine de jus, on woit dis courions blancs qui poûrtint à mingi pârtout das lo frut. 3. Lis pèpins jaunes, plantés au printemps, pourront bailli chacun în nouvé pîd d'tomate. Lis pèpins sont dis graines.

Rèpondans : Pouquoi qu'lo jardinî gârde dis pèpins d'tomate ? Pouquoi qu'on dit qu'la tomate, ç'ast in frut plein d'châ et è pèpins ?

Complètans : Das la châ pleine de jus d'la tomate, i n'y i tout-plein de...

Appurnans : la tomate, ç'ast in frut qu'on trouve dedas dis graines qu'on appelle pèpins.

 

 

Failly

 

I frut piein d'châ ica è pèpions : LÈ PEUMME d'AMOUR

1. Èprès qwè qu'crahhent les peummes d'amour ?

2. Pa qwè qu'lè peumme d'amour ateût ettèchâye è lè piante ?

3. Qu'ast-ce que j'wèyans ettèchieus è lè quâwe ?

4. Qu'ast-ce que monteure lè peumme d'amour coupâye en trèvês ?

5. Au prîntemps que vient, j'piant'rans des pèpions d'peumme d'amour.

R'wâtans beun' : 1. Lè peumme d'amour. 2. Qu'ast-ce qu'an weunent don coté d'lè quâwe ? D'l'aute coté ? Quée forme qu'è lè peumme d'amour ? Râyans lè paloûhhe. Comment'st-ce que'l ast ? Coupans eune peumme d'amour, en pessant pa lè quâwe. 3. Qu'ast-ce qu'i n'y è dans les creuhhs ? Comment qu'sont les pèpions ? Ast-ce que ç'ast âhieu que d'les penre ? Coupans eune peumme d'amour en trèvês. 4. Creuhhians lè châ. Qu'ast-ce que j'èvans ? Gotans lo jus-lè. Les pèpions piantés.

L'hans : 1. En èté, les bêlles peummes d'amour èva zoute paloûhhe douce et r'luhante sont lè pèrûre des mercheus. I n'y en eu que poûtent ca les rèhhes d'lè fleûr qu'les eu mîns au monde. 2. Dans zoute châ, mollatte et pyin.ne de jus, an weunent des bianches coriattes que poûtînt è mingieu t't' èvau dans lo frut. 3. Les jaunes pèpions, piantés au prîntemps, pourront beilleu chèkîn în novêlle taquâye de peumme d'amour. Les pèpions sont des grin.nes.

Rèpondans : Poquè qu'lo jerdenieu werde des pèpions d'peumme d'amour ? Poquè qu'an dihhent qu'lè peumme d'amour, ç'ast i frut piein d'châ ica è pèpions ?

Complètans : Dans lè châ pyin.ne de jus d'lè peumme d'amour, i n'y è tot-piein de...

Eppeurnans : lè peumme d'amour, ç'ast i frut où qu'an treuvent des grin.nes qu'an hoûyent pèpions.

 

 

Le Valtin

 

În frut piè d'châ et co è pèpins : LÈ TOMATE

Spias bé : 1. Lè tomate. 2. Qu'ôst-ce qu'a wèt do cotè d'lè quoûe ? D'l'aute cotè ? Quée forme qu'è lè tomate ? Râyas lè p'latte. K'mmat'st-ce qu'elle ast ? Kûnpas ène tomate, au pessant pa lè quoûe. 3. Qu'ôst-ce qu'il î das lis crûx ? K'mmat'st-ce que sot lis pèpins ? Ast-ce que ç'ast aihi que d'lis pâre ? Kûnpas ène tomate en trèwês. 4. Mwachas lè châ. Qu'ôst-ce que j'os ? Gotas lo jus-lè. Lis pèpins piantès.

L'has : 1. È l'ennâye, lis balles tomates èvo lû p'latte douce et r'luhante sot lè pèrûre dis marchis. I n-î que poutat co lis rèhhes dè fiô qu'lis è botè au monde. 2. Das lû châ, mûnle et pieine de jus, a voût dis biancs cordos que poutant è mingi tot-pwatot das lo frut. 3. Lis jaunes pèpins, piantés au fûs-taps, pourrot d'nnè chèki ène novalle treuche de tomate. Lis pèpins sot dis graines.

Rèpondas : Poquè qu'lo jardinier wâde dis pèpins d'tomate ? Poquè qu'is d'hat qu'lè tomate, ç'ast în frut piè d'châ et co è pèpins ?

Complètas : Das lè châ pieine de jus d'lè tomate, il î trop-bé de...

Eppeurnas : lè tomate, ç'ast în frut où'st-ce qu'a trove dis graines qu'a heuche pèpins.

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]