A la découverte des patois lorrains

22 avril 2017

L'eugnon

Einvaux

 

L'EUGNON : au mwétan d'lè châ, i boton

1. Qu'ôst-ce que j'wèyas en bèhh d'lè piante ?
2. Qu'ôst-ce que monteure l'eugnon côpé d'trèvês ?
3. Commat'st-ce que sont piècies les parties d'l'eugnon ?
4. Qu'ôst-ce que j'wèyas sus lè partie côpêye ?
5. Les fouillattes prov'nont di boton qu'tôt au mwétan d'l'eugnon.

R'wêtas bin : in eugnon : sè forme ? sè couleur ? 1. palas in eugnon chach : r'wêtas au trèvês d'lè palôhhe ; chiffonnas-lè : qu'ôst-ce que reppelle lo brut-lè ? L'eugnon palé : sè couleur ? so got ? Qu'ôst-ce que f'yont nôs œils ? Côpas d'trèvês : ast-ce que lè lâme demwêre chache ? 2. Sèparas les parties d'lè mwètî di hât. 3. Ast-ce qu'elles sont èpasses ? Côpas tot di grand. 4. L'eugnon "monté" : d'wèce que de-v'nont les fouillattes-lè ? 5. Châchas sus l'eugnon : pourqwè qu'i sane è mwètî veûde ?

L'has : Zos les palôhhes dessachies, lè châ que sent bon d'leugnon ast faite de plusieûrs parties embwètêyes. 2. Au mwétan d'l'eugnon dreume i boton vahhiâd, des fwès dous'. Quand i "monte", l'eugnon s'veûde ; lo boton crat alôrs en f'yant des grandes fouillattes vahhes que s'neûrront d'lè châ d'l'eugnon.

Rèpondas : Qu'ôst-ce que vos âz r'wêti sus lè partie piète de l'eugnon ? Qu'ôst-ce qu'i n'y è tot au mwétan d'l'eugnon ? Quand ast-ce qu'lo boton s'neûrre de lè châ d'l'eugnon qu'ast èlento d'lu.

Complètas : Pendant qu'l'eugnon s'veûde, lo...        au mwétan, crat.

Epparnas : L'eugnon ast fait d'i ou plusieûrs botons que sont au mwétan d'lè châ que s'rè so mingi pus târd.


 

Chattancourt

 

L'OUGNON : au méytan d'la châ, in bourgeon

1. Qu'ast-ce que j'woyans en bâs d'la plante ?
2. Qu'ast-ce que monture l'ougnon cawpé d'travîs ?
3. Coummat'st-ce que sont placies lis parties d'l'ougnon ?
4. Qu'ast-ce que j'woyans sus la partie cawpaye ?
5. Lis fûyes prov'nont don bourgeon qu'itat au méytan d'l'ougnon.

Ripians bin : in ougnon : sa forme ? sa coulaw ? 1. Ipillans in ougnon sec : ripians au travîs d'l'ipillûre ; chiffougnans-la : qu'ast-ce que rappelle lo brut-là ? L'ougnon ipilli : sa coulaw ? s'gout ? Qu'ast-ce que fayont noûs oils ? Cawpans d'travîs : ast-ce que l'almalle reste sèke ? 2. Sèparans lis parties d'la moitî don haut. 3. Ast-ce qu'elle sont ipaisses ? Cawpans tout don long. 4. L'ougnon "monté" : d'wace que de-v'nont lsi fûyes-là ? 5. Chauchans sus l'ougnon : pouquoi qu'i sane à moitî veuyde ?

Lèysans : D'zous lis ippilûres bèynayes, la châ qui sent bon d'l'ougnon ast fâte de plusieûrs parties emboitayes. 2. Au méytan d'l'ougnon doût in bourgeon ine miatte vert, dis fois daws. Quand i "monte", l'ougnon s'veuyde : le bourgeon poûsse alors a fayant dis grandes fûyes vertes qui s'nourrissont d'la châ d'lougnon.

Ripondans : Qu'ast-ce que v'avez ripî sus la partie plate de l'ougnon ? Qu'ast-ce qu'i n'y i tout au méytan d'l'ougnon ? Quand ast-ce que l'bourgeon s'nourrit d'la châ d'l'ougnon qu'ast alentoû d'lu.

Complètans : Pendant qu'l'ougnon s'veuyde, le...        au méytan, poûsse.

Appurnans : L'ougnon ast fât d'in aw bin plusieûrs bourgeons qu'sont au méytan d'la châ que s'ri s'mingi pus târd.

 

 

Failly

 

L'EUGNON : au mointieu d'lè châ, i borgeon

1. Qu'ast-ce que j'wèyans en bèhh d'lè piante ?
2. Qu'ast-ce que monteure l'eugnon coupé d'trèvês ?
3. Comment'st-ce que sont pièçâyes les pertèyes d'l'eugnon ?
4. Qu'ast-cer que j'wèyans sus lè pertèye coupâye ?
5. Les feuilles provieunnent don borgeon qu'ateût au mointieu d'l'eugnon.

R'wâtans beun' : in eugnon : sè foûrme ? sè coleûr ? 1. Palans in eugnon chach : r'wâtans au trèvês d'lè paloûhhe ; cafouillans-lè : qu'ast-ce que reppelle lo brut-lè ? L'eugnon palé : sè coleûr ? so got ? Qu'ast-ce que font nas œils ? Coupans d'trèvês : ast-ce que l'almelle demare chache ? 2. Sèparans les pertèyes d'lè mointieu don haut. 3. Ast-ce qu'elles sont 'passes ? Coupans tot don long. 4. L'eugnon "monté" : d'où'st-ce que d'vieunnent les feuilles-lè ? 5. Chauchans sus l'eugnon : poqué qu'i sane è mointieu vûde ?

L'hans : Zos les paloûhhes dechachâyes, lè châ que sent boin d'l'eugnon ast fâte de pusieûrs pertèyes embwètâyes. 2. Au mointieu d'l'eugnon dreume i borgeon vahhiâd, des fwès dous'. Quand i "monte", l'eugnon s'vûde : lo borgeon crat èloûrs en f'yant des grandes feuilles vahhes que s'nûrrînent de lè châ d'l'eugnon.

Rèpondans : Qu'ast-ce que v'èveûz r'wâtieu sus lè pertèye piète de l'eugnon ? Qu'ast-ce que qu'i n'y è tot au mointieu d'l'eugnon ? Quand ast-ce qu'lo borgeon s'nûrre de lè châ d'l'eugnon qu'ast èlento d'lu.

Complètans : Pendant qu'l'eugnon s'vûde, lo...        au mointieu, crat.

Eppeurnans : L'eugnon ast fât d'i ou pusieûrs borgeons qu'sont au mointieu d'lè châ que s'rè so mingieu pus târd.

 

 

Le Valtin

 

L'ÈYO : au mwétan dè châ, în boto

1. Qu'ôst-ce que j'vèyas drât-bès lè piante ?
2. Qu'ôst-ce que moteure l'èyo kûnpè d'trèwês ?
3. K'mmat'st-ce que sont piècies lis pwaties d'l'èyo ?
4. Qu'ôst-ce que j'vèyas sus lè pwatie qu'ast kûnpâye ?
5. Lis fouillattes prov'nat do boto qu'îre au mwétan d'l'èyo.

Spias bé : în èyo : sè forme ? sè couleur ? 1. P'las în sach èyo : spias au trèwês dè p'latte ; rèchafouillas-lè : qu'ôst-ce que reppelle lo brut-la ? L'èyo p'lè : sè couleur ? so got ? Qu'ôst-ce que fè'at notis eux ? Kûnpas d'trèwês : ast-ce que l'almelle demoure sache ? 2. Sèparas lis pwaties dè mwètî do haut. 3. Ast-ce qu'elles sot spasses ? Kûnpas tot do grand. 4. L'èyo "montè" : d'où'st-ce que de-v'nat  lis fouillattes-la ? 5. Châchas sus l'èyo : poquè qu'i sène è mwètî veûde ?

L'has : Zos lis p'lattes deussachies, lè châ que hhmique bon d'l'èyo ast faite de pus d'ène pwatie embwètâye. 2. Au mwétan d'l'èyo dreume în boto wahhiâd, dis foûs dous'. Quand' i "monte", l'èyo s'veûde : lo boto crat alors au fè'ant dis grandes wahhes fouillattes que s'neûrrat dè châ d'l'èyo.

Rèpondas : Qu'ôst-ce que vos ôz spî sus lè pwatie piète de l'èyo ? Qu'ôst-ce qu'il î tot au mwétan d'l'èyo ? Quand ast-ce qu'lo boto s'neûrre dè châ d'l'èyo qu'ast è lè ronde de lu ?

Complètas : Pendant qu'l'èyo s'veûde, lo...            au mwétan, crat.

Eppeurnas : L'èyo ast fait d'în ou bé d'pus d'în boto qu'ast au mwétan dè châ que s'rè so mingi pus târd.


 

 

Posté par patoisantlorrain à 13:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 avril 2017

Mètèo d'lè qwètrîme semaine d'èvri

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville) :

 

 

Pou lo dimanche vingt-trôhh di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè zèrô et lè jonêye, i f'rè trôze.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi vingt-qwète di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè moins dous' et lè jonêye, i f'rè dèyhh-sept.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui vingt-cinq di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè dous' et lè jonêye, i f'rè trôze.

I piûrè i pô et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è '(h)oûre.

 

Pou lo mècredi vingt-hhèys di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè zèrô et lè jonêye, i f'rè dèyhh.

I n'y èrè quèques hhâwêyes et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo jûdi vingt-sept di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca zèrô et lè jonêye, i f'rè dôze.

I n'y èrè ca quèques hhâwêyes et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo venr'di vingt-(h)ieût' di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè moins înk et lè jonêye, i f'rè onze.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo sèm'di vingt-nûf di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè zèrô et lè jonêye, i f'rè quinze.

Lo taps vè ca s'rèkairi et lo vat soff'rè ca è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo dimanche trente di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, cè s'rè i piat dous' et lè jonêye, i f'rè dèyh-nûf.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè tojos è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun) :

 

 

Pou le dimanche vingt-trois don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot in et la journaye, i f'ri douze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi vingt-quate don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri co in piot in et la journaye, i f'ri quinze.

Lis nuâges f'ront comme în voile d'vant l'soleil et le vent soufful'ri co à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi vingt-cinq don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri dix.

I pieuri ine miatte et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mercredi vingt-six don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot in et la journaye, i f'ri co dix.

I n'y ari dis hôlayes et le vent soufful'ri à moins d'cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le jeudi vingt-sept don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri zèrô et la journaye, i f'ri onze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le venr'di vingt-(h)uit' don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot in et la journaye, i f'ri co onze.

I n'y ari quèques hôlayes et le vent soufful'ri co à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le sam'di vingt-neuf don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri trois et la journaye, i f'ri quatorze.

I n'y ari quèques hôlayes et le vent soufful'ri toujoûs à dix kilomètes à l'(h)eure. 

 

Pou le dimanche trente don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri cinq et la journaye, i f'ri dix-sept.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure.

 

 

 

Failly (57 - Metz) :

 

 

Po lo dimanche vingt-treûhh don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè zèrô et la jonâye, i f'rè trôze.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi vingt-qwète don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè i piat înk et la jonâye, i f'ri sôze.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'la et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi vingt-cinq don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè treûhh et lè jonâye, i f'rè dihh.

I pieurè i poû et lo vent hhoffeuyerè ca è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi vingt-hhihh don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè i piat dous' et lè jonâye, i f'rè onze.

I n'y èrè quèques halâyes et lo vent hhoffeuyerè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jeudi vingt-sept don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè i piat înk et lè jonâye, i f'rè dôze.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo venr'di vingt-(h)ut' don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè ca i piat înk et lè jonâye, i f'rè ca dôze.

I n'y èrè quèques halâyes et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di vingt-nieuf don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'ri treûhh et la jonâye, i f'rè quinze.

I n'y èrè ca quèques halâyes et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo dimanche trente don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'ri qwète et la jonâye, i f'rè ca dihh-nieuf.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht) :

 

 

Po lo dîmonche vîngt-trâhh do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons trâhh et lè jonâye, i fairè dêhh.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè co è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi vînt-qwète do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons dous' et lè jonâye, i fairè quinze.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mwâdi vîngt-cînq do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit dous' et lè jonâye, i fairè dêhh.

I pioûrè et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo meurkedi vîngt-hhés do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons în et lè jonâye, i fairè hhés.

Il y èrè quèques fiâmmohhes de nage et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi vîngt-sept do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè co mons în et lè jonâye, i fairè (h)eût'.

Il y èrè quèques rahhies et lo vat soff'rè ca è mons d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di vîngt-(h)eût' do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons dous' et lè jonâye, i fairè sept.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di vîngt-nûf do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè zèrô et lè jonâye, i fairè dôze.

Lo taps vè co s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo dîmonche trente do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè trâhh et lè jonâye, i fairè quinze.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 14:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2017

L'âge veûde

L'âge veûde (patois d'Font'no) :

 

În so èprès s’n ovrêge, lo Monmond è errivé â câfè d’l’Union, tot frihh, tot fwot et bié n-âhhe dé lu.
        T’es l’air frihh, qu’è dit lo Bernârd, té viés d’treuver lo trèsôr d’in.ne bique ?
        Bié meux qu’cè, Nanârd, bié meux qu’cè. J’ai èvu cînquante ans n’y è onze mwos et j’viés d’vâr qu’j’èvôr tojos lè mim.me fwohhe qué quand j’èvôr dêh-(h)eût’ ans.
        Lo Nanârd né pediant-m’ lo Nôrd.
        Té pueûx tojos soul’ver în godot, Monmond.
        Yô, în p’tit roûge comme d’(h)èbitûde.
        Bon, ç’n’ost-m’ tortot ç’lè, mais esplique-nos.
        Ç’ost si simple qué mim.me to gamin qu’n’ost-m’ trop doué pourrât compenre.
        Couhhe-teu vâr în pô, Monmond, pisqué t’os în bwin client, qu’t’os mo conscrit d’cînquante ans et qué j’té c’nnons d’peus tot p’tiot, jé n’vais-m’ mé fâchié, mais n’mole mi mo couillon d’gamin è l’(h)istwêre-lè !
        In.ne mohhe è pessé.
        Ç’ost tot simple, té vwos l’âge dé piérre des Vôsges qu’ost d’vant chiéz nos, t’lè vwos tot-lè, r’wête vâr po lè f’nête, quand j’tôr jon.ne, j’n’errivôr mi è lè soul’ver di tot ?
        Yô, eh bin.
        Eh bin, âhoud’(h)ieû, j’ai èpreuvé d’lè soul’ver, rié di tot, comme quand j’èvôr dêh-(h)eût’ ans.

 

L'âge veûde (patwès di Nôrd de L'ninville) :

 

În swêr èprès s'n ovrêge, lo Monmond è errivé â cafè d'l'Union, bîn portant, tot fôrt et bîn aihe de lu.
        T'es l'air bîn portant, qu'è dit lo Bernârd, te vîns d'trover lo trèsôr d'ène bique ?
        Bîn meux qu'cè, Nanârd, bîn meux qu'cè. J'ai èvu cinquante ans n'y è onze mwès et j'vîns d'vôr qu'j'avôs tojos lè même fohhe que quand j'avôs dêh-(h)ieût' ans.
        Lo Nanârd ne pèdant-m' lo Nôrd.
        Te pûx tojos soul'ver în godat, Monmond.
        Yô, în piat roûge comme d'(h)èbitûde.
        Bon, ç'n'ast-m' tout' cè, mais esplique-nos.
        Ç'ast si simple que même to gamin qu'n'ast-m' trop doué pourrôt compenre.
        Couhhe-teu vôr în pô, Monmond, pisque t'as în bon client, qu't'as mo conscrit d'cinquante ans et que j'te c'nnas d'peus tot p'tiat, je n'vais-m' me fâchi, mais n'male meu mo couillon d'gamin è l'(h)istwêre-lè !
        Ène mohhe è pessé.
        Ç'ast tot simple, te wès l'âge de grés des Vôsges qu'ast d'vant chîz nos, t'lè wès tot-lè, r'wête vôr pa lè f'nête, quand j'atôs jagne, j'n'errivôs-m' è lè soul'ver di tot !
        Yô, eh bin.
        Eh bîn, âhèd'(h)ieû, j'ai èprové d'lè soul'ver, rîn di tot, comme quand j'avôs dêh-(h)ieût' ans.

 

L'auge veuyde (patois de Cum'nêres) :

 

In soir après se-n ouvrâge, lo Monmond i arrivé au cafè d'l'Union, bin portant, tout foût et bin content d'lu.
        T'is l'âr bin portant, qu'i dit le Bernârd, te vins d'trouver le trèsôr d'ine bique ?
        Bin moys qu'ça, Nanârd, bin moys qu'ça. J'â yoy cinquante ans i n'y i onze mois et j'vins d'wâr que j'avoys toujoûs la même force que quand j'avoys dix-(h)uit' ans.
        Lo Nanârd ne perdant-m' le Nôrd.
        Te peux toujoûs soul'ver in godat, Monmond.
        ay, in piot roûge coumme d'(h)abitûde.
        Bon, ç'n'ast-m' tout ça, mâs esplique-nous.
        Ç'ast si simple que même te gamin qu'n'ast-m' trop doué pourrôt comprenre.
        Tâs-teu wâr ine miatte, Monmond, pisque t'as in bon client, qu't'as m'conscrit d'cinquante ans et que j'te counnais dut'poys tout piot, je n'vâs-m' me fâchi, mâs n'mèle mi m'couillon d'gamin à citte (h)istoire-là !
        Ine monche i passé.
        Ç'ast tout simple, te wois l'auge en grès dis Vôsges qu'ast d'vant chez nous, t'la wois tout-là, ripie woir pa la furnîte, quand j'itoys joûne, j'n'arrivoys nonque à la soul'ver.
        Ay, eh bin.
        Eh bin, anoyt, j'â isséyi d'la soul'ver, rin, coumme quand j'avoys dix-(h)uit' ans.

 

 

L'auge vûde (patois de Failly) :

 

I seûr èprès s'n ovrêge, lo Monmond eu errivé au cafè d'l'Union, bien portant, tot foûrt et beun' âhhe de lu.
        T'es l'âr bien portant, qu'eu dit lo Bernârd, te viens d'treuver lo trèsoûr d'eune bique ?
        Bien mieux qu'cè, Nanârd, bien mieux qu'cè. J'â èvu cinquante ans n'y eu onze mwès et j'viens d'veûr qu'j'èveûs tojos lè mim.me foûhhe que quand j'èveûs dih-(h)ut' ans.
        Lo Nanârd ne pèdant-m' lo Nôrd.
        Te pieux tojos soul'ver i godat, Monmond.
        Ây, i piat roge comme d'(h)èbitûde.
        Bon, ç'n'ast-m' tout' cè, mâs esplique-nos.
        Ç'ast si simple que mim.me to gamin qu'n'ast-m' trap doué pourreût compenre.
        Couhhe-teu veûr i poû, Monmond, pisque t'as i boin client, qu't'as mo conscrit d'cinquante ans et que j'te c'nnas d'peus tot p'tiat, je n'vâs-m' me fâchieu, mâs n'male meu mo couillon d'gamin è ç't'(h)istwêre-lè !
        Ène mohhe eu pessé.
        Ç'ast tot simple, te wès l'auge de grés des Vôsges qu'ast d'vant chez nos, t'lè wès tot-lè, r'wâte veûr pa lè f'nête, quand j'ateûs jane, j'n'erriveûs-m' è lè soul'ver !
        Ây, eh ben.
        Eh ben, ènut, j'â èpreuvé d'lè soul'ver, rien, comme quand j'èveûs dih-(h)ut' ans.

L'auge veûde (patois du Valtin) :

În sâ èprès sè b'sèye, lo Monmond erriveut au cafè d'l'Union, tot frihh, tot foût et bé n-aihe de lu.
        T'es l'air frihh, que d'heut lo Bernârd, te vîns d'trover lo trèsôr d'ène chîve ?
        Bé meux qu'ça, Nanârd, bé meux qu'ça. J'ai èvu cînquante ans il î onze moûs et j'vés d'wêr que j'avoûs tocoûs lè même foûhhe que quand j'avoûs dêh-(h)eût' ans.
        Lo Nanârd ne pedant mi lo Nôrd.
        Te pûx tocoûs soul'ver în voûrre, Monmond.
        Ây, în p'tit roûge comme d'(h)abitûde.
        Bon, ç'n'ast mi tout' ça, mais esplique-nos.
        Ç'ast si simple que même to gamin qu'n'ast mi trop doué pourrôt compâre.
        Couhhe-teu wêr ène câille, Mondmond, pusque t'as în bon client, qu't'as mo conscrit d'cînquante ans et que j'te k'nnas èn'das tot p'tiat, je n'vais mi m'fâchi, mais n'male mi mo couillo d'gamin è l'(h)istwêre-la !
        Ène mohhe pesseut.
        Ç'ast tot simple, te voûs l'auge de pîrre de sauviro qu'ast dant chîz nos, t'lè voûs tot-la, spie wêr pa lè f'nête, quand j'yas jeune, j'n'errivais mi è lè soul'ver do tot ?
        Ây, eh ben.
        Eh ben, aujud'(h)eû, j'èproveus d'lè soul'ver, ré do tot, comme quand j'avoûs dêh-(h)eût' ans.

Posté par patoisantlorrain à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mètèo d'lè trôhîme semaine d'èvri

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville) :

 

Pou lo dimanche sôze di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè (h)ieût' et lè jonêye, i f'rè dôze.

I n'y èrè ca quèques hhâwêyes et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi dèyhh-sept di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè sept et lè jonêye, i f'rè ca dôze.

I n'y èrè des hhâwêyes et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante-cinq.

 

Pou lo mègui dèyh-(h)ieût' di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè moins dous' et lè jonêye, i f'rè nûf.

I n'y èrè ca des hhâwêyes et lo vat soff'rè è quinze kilomètes èvo ca des côps d'vat è quarante-cinq.

 

Pou lo mècredi dèyh-nûf di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca moins înk et lè jonêye, i f'rè (h)ieût'.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante.

 

Pou lo jûdi vingt' di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè moins trôhh et lè jonêye, i f'rè dèyhh.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo venr'di vingt-et-înk di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca moins trôhh et lè jonêye, i f'rè quinze.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo sèm'di vingt-dous' di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè zèrô et lè jonêye, i f'rè qwètôhhe.

I piûrè i pô et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun) :

 

Pou le dimanche seize don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri cinq et la journaye, i f'ri douze.

I n'y ari co quèques hôlayes et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi dix-sept don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri six et la journaye, i f'ri onze.

I n'y ari toujoûs quèques hôlayes et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le mârdi dix-(h)uit' don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri moins in et la journaye, i f'ri neuf.

I n'y ari dis hôlayes et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le mercredi dix-neuf don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri co moins in et la journaye, i f'ri co neuf.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante.

 

Pou le jeudi vingt' don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri toujoûs moins trois et la journaye, i f'ri onze.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le venr'di vingt-et-in don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri zèrô et la journaye, i f'ri quatorze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le sam'di vingt-daws don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri (h)uit' et la journaye, i f'ri treize.

I pieuri ine miatte et le vent soufful'ri co à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

 

 

Failly (57 - Metz) :

 

Po lo dimanche sôze don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè sept et lè jonâye, i f'rè dôze.

I n'y èrè ca quèques halâyes et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi dihh-sept don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè (h)ut' et lè jonâye, i f'rè ca dôze.

I n'y èrè des halâyes et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo mârdi dih-(h)ut' don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè zèrô et lè jonâye, i f'rè dihh.

I n'y èrè ca des halâyes et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre èva ca des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo mèkeurdi dih-nieuf don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè ca zèrô et lè jonâye, i f'rè ca nieuf.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante.

 

Po lo jeudi vingt don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè moins treûhh et lè jonâye, i f'rè dôze.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo venr'di vingt-et-înk don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè moins dous' et lè jonâye, i f'rè sôze.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di vingt-dous' don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè (h)ut' et lè jonâye, i f'rè qwètoûhhe.

I pieurè i poû et lo vat hhoffeuyerè ca è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht) :

 

Po lo dîmonche sôze do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè trâhh et lè jonâye, i fairè nûf.

Il y èrè dis rahhies et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

Po lo lîndi dêhh-sept do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè trâhh et lè jonâye, i fairè co nûf.

Il y èrè co dis rahhies et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è cînquante.

 

Po lo mwâdi dêh-(h)eût' do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons dous' et lè jonâye, i fairè cînq.

Il y èrè dis rahhies que pourrot d'nnè d'l'orêge et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante-cînq.

 

Po lo meurkedi dêh-nûf do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons trâhh et lè jonâye, i fairè qwète.

I n'y èrè quèques fiâmmohhes de nage et lo vat soff'rè co è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi vîngt' do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons sept et lè jonâye, i fairè hhés.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè tocoûs è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di vîngt-et-în do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons trâhh et lè jonâye, i fairè dôze.

I fairè co do s'lo et lo vat soff'rè co è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di vîngt-dous' do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit în et lè jonâye, i fairè co dôze.

Il y èrè trop-bé dis nouâyes et lo vat soff'rè tocoûs è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lè fèrîne

Einvaux

 

LÈ FÈRÎNE et note pain

1. È qwè que r'ssane lè fèrîne ?
2. È qwè que r'ssane l'âwe èvo d'lè fèrîne dedas ?
3. Qu'ôst-ce que f'yont è lè fin les grains d'fèrîne das l'âwe ?
4. Veûdas lè même quantité des doux pêtes das doux mêmes môles.
5. Qu'ôst-ce qu'è fait lè pête qu'i n'y èvôt lè l'vûre dedas ?
6. Qué pain è lè miatte lè pus lahêre ?

R'wêtas bin : D'lè fèrîne : 'l è-ti i got ? Gotas-lè. Touchas d'lè fèrîne. Soffias d'ssus. 1. J'tas i pô d'fèrîne das i vôrre d'âwe. 2. Laiyas r'pôser. 3. Dèlèyas d'lè fèrîne èvo ène gotte d'âwe. Qu'ôst-ce que j'as ? F'yas d'même mais en mattant i pô de l'vûre. 4. Mattas au châd et r'wêtas d'temps en temps. 5. F'yas keûre les doux pêtes : qu'ôst-ce que j'as ? Côpas les doux pains.

L'has : Lè fèrîne qu'è 'tu prèparêye pa lo mûnèy, ç'ast ène bianche poûdre qu'ast faite èvo des grains mout fins. 2. Lo boulanger male lè fèrîne èvo d'l'âwe salêye et ca d'lè l^'vûre : 'l è anlè ène pête que leuve et qu'i keût èprès das i fohh. Ç'ast anlè qu'on fait les bés pains èvo ène crote dorêye et ène miatte pyin.ne de pèkeus.

Rèpondas : Ast-ce que lè fèrîne fond das l'âwe comme lo seuke ? Qu'ôst-ce que prend lo boulanger pou prèparer lè pête ? È qwè qu'sêrt lè l'vûre ?

Complètas : Lo boulanger r 'çut di mûnèy d'lè...        pou faire lo pain.

Epparnas : On prèpâre lo pain en f'yant keûre ène pête qu'ast faite èvo d'lè fèrîne, d'l'âwe, do sâ, et ca d'lè l'vûre.

 

Chattancourt

 

LA FARINE et noute pain


1. À quoi que r'ssane la farine ?
2. À quoi que r'ssane l'âwe avo d'la farine dedas ?
3. Qu'ast-ce que fayont à la fin lis grains d'farine das l'âwe ?
4. Versans la même quantité dis daws pâtes das daws mêmes moûles.
5. Qu'ast-ce qu'i fât lè pâte qu'i n'y avat d'la l'vûre dedas ?
6. Qué pain è lè motte la pus légère ?

Ripians bin : D'la farine : elle i-ti in gout ? Goutans-la. Touchans d'la farine. Souff'lans d'ssus. Jitans ine miatte de farine das in verre d'âwe. 2. Laissans r'pôser. Dilayans d'la farine avo ine goutte d'âwe. Qu'ast-ce que j'avans ? Fayans d'même mâs a mettant ine miatte de l'vûre. 4. Mettans au chaud et ripians d'temps en temps. 5. Fayans keuyre lis doux pâtes : qu'ast-ce que j'avans ? Cawpans lis daws pains.

Lèysans : La farine qu'i ité prèparaye pa le munay, ç'ast ine blanche poûdre qu'ast fâte avo dis grains mawt fins. 2. Lo boulangî mèle la farine avo d'l'âwe salaye et d'la l'vûre : il i ainlà ine pâte qui luve et qu'i coyt après das in fou. Ç'ast ainlà qu'on fât lis bés pains avo ine croute doraye et ine motte pleine de traws.

Ripondas : Ast-ce que la farine fond das l'âwe coumme le suke ? Qu'ast-ce que prend le boulangî pou prèparer la pâte ? À quoi qu'sert la l'vûre ?

Complètans : Le boulangî r'çoit don munay d'la...        pou fâre le pain.

Appurnans : On prèpare le pain a fayant keuyre ine pâte qu'ast fâte avo d'la farine, d'l'âwe, don sel aco d'la l'vûre.

 

Failly

 

LÈ FÈREUNE et nate pain

1. È qwè que r'ssane lè fèreune ?
2. È qwè que r'ssane l'âwe èva d'lè fèreune dedans ?
3. Qu'ast-ce que font è lè fîn les grains d'fèreune dans l'âwe ?
4. Vèhhians lè mim.me quantité des doux pâtes dans doux mim.mes môles.
5. Qu'ast-ce qu'eu fât lè pâte qu'i n'y èveût lè l'vûre dedans ?
6. Qué pain è lè miatte lè pus l'gîre ?

R'wâtans beun' : D'lè fèreune : 'l eu-ti i got ? Gotans-lè. Tochans d'lè fèreune. HHoffians d'ssus. 1. J'tans i poû d'fèreune dans i wêrre d'âwe. 2. Laihhans r'poûser. 3. Dèlèyans d'lè fèreune èva eune gotte d'âwe. Qu'ast-ce que j'èvans ? F'yans d'mim.me mâs en mattant i poû de l'vûre. 4. Mattans au chaud et r'wâtans d'temps en temps. 5. F'yans cûre les doux pâtes : qu'ast-ce que j'èvans ? Coupans les doux pains.

L'hans : Lè fèreune qu'eu 'tu prèparâye pa lo mûni, ç'ast eune bianche poûre qu'ast fâte èva des grains mout fins. 2. Lo b'langi male lè fèreune èva d'l'âwe salâye ica d'lè l'vûre : 'l eu anlè eune pâte que leuve et qu'i cut èprès dans i fohh. Ç'ast anlè qu'an font les bés pains èva eune crate darâye et eune miatte pyin.ne de trous.

Rèpondans : Ast-ce que lè fèreune fond dans l'âwe comme lo seuke ? Qu'ast-ce que prend lo b'langi po prèparer lè pâte ? È qwè qu'sreuve lè l'vûre ?

Complètans : Lo b'langi r'çut don mûni d'lè...            po fâre lo pain.

Eppeurnans : An prèparent lo pain en f'yant cûre eune pâte qu'ast fâte èva d'lè fèreune, d'l'âwe, don sé ica d'lè l'vûre.  


 

Le Valtin

 

LÈ FÈRÎNE et note pain

1. È què que r'ssène lè fèrîne ?
2. È què que r'ssène l'ôve èvo dè fèrîne dedas ?
3. Qu'ôst-ce que fè'at è lè fi lis grès d'fèrîne das l'ôve ?
4. Veûdas lè même quantitè dis doux pêtes das doux mêmes môles.
5. Qu'ôst-ce que fè'eut lè pête qu'i n'y avoût lè l'vûre dedas ?
6. Qué pain è lè mie lè pus légère ?

Spias bé : Dè fèrîne : elle è-ti în got ? Gotas-lè. Tochas dè fèrîne. Soffias d'ssus. 1. J'tas ène câille de fèrîne das în voûrre d'ôve. 2. Laihhas r'pôsè. 3. Dèlèyas dè fèrîne èvo în stat d'ôve. Qu'ôst-ce que j'os ? Fè'as d'même mais au botant ène câille de l'vûre. 4. Botas au chaud et spias d'temps en temps. 5. Fè'as keûre lis doux pêtes : qu'ôst-ce que j'os ? Kûnpas lis doux pains.

L'has : Lè fèrîne qu'è stu prèparâye pa lo miner, ç'ast ène bianche poûre qu'ast faite èvo dis grès bon' et fîns. 2. Lo bolèger male lè fèrîne èvo d'l'ôve salâye et co dè l'vûre : il è dîna ène pête que leuve et qu'i keût èprès das în fohh. Ç'ast dîna qu'a fait lis bés pains èvo ène crote dorâye et ène mie pieine de pwateus.

Rèpondas : Ast-ce que lè fèrîne fond das l'ôve dîna qu'lo seuke ? Qu'ôst-ce que prad lo bolèger po prèparè lè pête ? È qwè qu'sreuve lè l'vûre ?

Complètas : Lo bolèger r'çut do miner dè...            po faire lo pain.

Eppeurnas : A prèpare lo pain au fè'ant keûre ène pête qu'ast faite èvo dè fèrîne, d'l'ôve, do sâ, et co dè l'vûre.

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 10:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 avril 2017

Mètèo d'lè dousîme semaine d'èvri

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville) :

 

Pou lo dimanche nûf di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, cè s'rè i piat dous' et lè jonêye, i f'rè vingt'-dous'.

I f'rè ca di s'lo et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi dèyhh di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè cinq et lè jonêye, i f'rè vingt'.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante.

 

Po lo mègui onze di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè quinze.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mècredi dôze di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè zèrô et lè jonêye, i f'rè dèyh-(h)ieût'.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'lo et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo jûdi trôze di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè sôze.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè ca è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo venr'di qwètôhhe di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè sept et lè jonêye, i f'rè ca quinze.

Lo taps vè ca s'rèkairi et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo sèm'di quinze di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè qwètôhhe.

I n'y èrè quèques hhâwêyes et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun) :

 

Pou le dimanche neuf don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri cinq et la journaye, i f'ri vingt-daws.

I f'ri co don soleil et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi dix don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri dix et la journaye, i f'ri seize.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi onze don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri quinze.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mercredi douze don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri dix-sept.

Lis nuâges f'ront coumme in voile devant l'soleil et le vent soufful'ri à vingt kilomètes.

 

Pou le jeudi treize don mois d'avri :

Temmpèratûres : pârnoyt, i f'ri cinq et la journaye, i f'ri quatorze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le venr'di quatorze don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri six et la journaye, i f'ri co quatorze.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le sam'di quinze don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri cinq et la journaye, i f' douze.

I n'y ari quèques hôlayes et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure.

 

 

 

Failly (57 - Metz) :

 

Po lo dimanche nieuf don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè treûhh et lè jonâye, i f'rè vingt-treûhh.

I f'rè ca don s'la et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi dihh don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè hhihh et lè jonâye, i f'rè dih-(h)ut'.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi onze don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè treûhh et lè jonâye, i f'rè sôze.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi dôze don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè i piat înk et lè jonâye, i f'rè dih-(h)ut'.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'la et le vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante.

 

Po lo jeudi trôze don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè hhihh et lè jonâye, i f'rè sôze.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè ca è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva ca des coups d'vent è quarante.

 

Po lo venr'di qwètoûhhe don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè hhihh et lè jonâye, i f'rè sôze.

Lo temps vâ ca s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di quinze don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwète et lè jonâye, i f'rè trôze.

I n'y èrè quèques halâyes et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht) :

 

Po lo dîmonche nûf do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè cînq et lè jonâye, i fairè vîngt'.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè co è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi dêhh do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè (h)êût' et lè jonâye, i fairè dêh-(h)eût'.

I pourrôt y avoû dis orèges et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è swessante-cînq.

 

Po lo mwâdi onze do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè trâhh et lè jonâye, i fairè trôze.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo meurkedi dôze do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit în et lè jonâye, i fairè sôze.

Lis nouâyes fairot dîna qu'în wêle dant lo s'lo et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi trôze do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè cînq et lè jonâye, i fairè quînze.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di qwètôhhe do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit dous' et lè jonâye, i fairè co qwètôhhe.

Lo taps vè co s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè co è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di quînze do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè qwète et lè jonâye, i f'rè onze.

Il y èrè quèques rahhies et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 10:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2017

Lo sermon

      En 2004, lo Patrice Jacquemin que vendôt des vîx lîves è Font'nô (lo villêge di lîve, vos sèviz bin) èvôt ècrit în lîve de fiâwes sus Font'nô comme les fiâwes de Frïmbôs. I n'y è quèques annêyes, j'les èvôs mis en patwès d'Font'nô grâce è l'ètûde de Monsû Henri Jacquot sus lo patwès-lè. Mal(h)eureûsemat, lo paure (h)ômme-lè ast môt dant que j'n'ôye rèch'vi d'matte ses fiâwes en patwès et j'les èvôs don(c) beilli è sè fômme. Vwace lè premêre en patwès d'Font'nô, peus en patwès di nord de L'ninville, en patwès de Cum'nêres, en patwès d'Failly et po rèch'vi en patwès do Vèyti.

 

  LO SERMON (patwès d'Font'no) :

        L’onnée-lè, ‘l èvôr fait mout châd, et mout choch. Pâs in.ne gotte dé piôve sus Font’no d’peus fîn èvri. Les gens di villêge ont d’mandé â curé d’dière in.ne mosse pou qu’i pieuveuhhe. Tot lo monde ‘tôr tot-lè (mim.me les gens d’Dionville et co d’Domptié, des fwos qu’is pouveuhhent rècupèrer lo rogâton).
        Lo curé, lo pêre Rénârd è c’mmoncié so sermon :
        Mes frêres, mes frêres, (h)om.mes et fom.mes dé pô d’fwé, vos m’dècevez, vos m’dècevez tot-piein, pou sûr vos otes piein dons lo leû saint-lè pou prier èfîn qu’i pieuveuhhe, mais n’y in è-m’ înk d’inteur vos qu’è v’ni èvon în pèpin.

 

LO SERMON (patwès di nôrd de L'ninville) :

    L'annêye-lè, 'l avôt fait mout châd et mout sach. Pâs ène gotte de piûche sus Font'no depeus fîn èvri. Les gens di villêge d'mandînt â curé de dîre ène masse po qu'i piuvèhhe. Tot chèkîn atôt tot-lè (même les gens d'Dionville et ca d'Domptié, des fwès qu'is pouvînhhent rècupèrer les rèhhes !
    Lo curé, lo pêre Renard, commencè so sermon :
    Mes frêres, mes frêres, (h)ômme et fômmes de pô d'fwè, veus m'dècevôz, veus m'dècevôz tot-piein, bîn sûr v'atôz piein dans lo leû saint-lè po prier po qu'i piuvèhhe, mais i n'y en è-m' înk d'enteur vos qu'è v'nu avo în paraplie.

 

LE SERMON (patwès d'Cum'nêres) :

    Citte annaye-la, il avat fât mawt chaud et mawt sec. Pâs ine goutte de ploûche sus Font'no dut'poys fin avri. Lis gens don villâge ont d'mandé au curé de dîre ine messe pou qu'i pieuvît. Tout le monde itat tout-là (même lis gens d'Dionville et d'Domptié, dis fois qu'is pouvissent rècupérer lis restes.
    Le curé, le pêre Renard, i coummenci se sermon :
    Mis frêre, mi frêres, (h)oummes et femmes de paw d'foi, veus m'dècevez, veus m'dècevez tout-plein, pou l'sûr v'itez plein das le lieu saint-là pou priyi pou qu'i pieuvît, mâs i n'y a n-i-m' in d'entur vous qu'i v'nu avo in paraplûe.

 

LO SERMON (patwès d'Failly) :

    Ceutte ennâye-lè, 'l èveût fât mout chaud et mout chach. Pâs eune gotte de piôwe sus Font'no depeus fîn èvri. Les gens don villêge ont d'mandé au curé de dîre eune masse po qu'i pieuveusse. Tot chèkîn ateût tot-lè (mim.me les gens d'Dionville ica d'Domptié, des fwès qu'is p'linssent rècupèrer les rèhhes !
    Lo curé, lo pêre Renard, eu c'mmencieu so sermon :
    Mes frêres, mes frêres, (h)ommes et fommes de poû d'fwè, veus m'dèceveûz, veus m'dèceveûz tot-piein, bien hhûr, v'ateûz piein dans lo lu saint-lè po prier po qu'i pieuveusse, mâs i n'y en eu-m' înk d'enteur vos qu'eu v'nu èva în paraplûye.

 


 LO PRÂCHE (patwès do Vèyti) :

    L'ennâye-la, il avoût fait mout chaud et mout hhâs. Mi ène gotte de pioûe sus Font'no èn'das fîn èvri. Lis gens do villêge d'mandeûnent au curé de dîre ène masse po qu'i pioueusse. Tot lo monde îre tot-la (même lis gens d'Dionville et co d'Domptié, dis foûs qu'is p'onssent rècupèrè lis rèhhes !
    Lo curé, lo pêre Renard, èhacheut so prâche :
    Mis frêres, mis frêres, (h)ammes et fammes de pô d'foû, vos m'dècevèz, vos m'dècevèz braumat, bé sûr, vos sôz piè das lo leû saint-la po priè po qu'i pioueusse, mais i n-î mi în d'ateur vos qu'è v'nu èvo în paraplûe.

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2017

Mètèo d'lè premêre semaine d'èvri

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville)

 

Pou lo sèm'di, lo premèy di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè sept et lè jonêye, i f'rè quînze.

I n'y èrè quèques hhâwêyes et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo dîmanche dous' do mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè cinq et lè jonêye, i f'rè sôze.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè ca è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi trôhh di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè dèyh-nûf.

Lo taps vâ co s'rèkairi et lo vat soff'rè tojos è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui qwète di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca trôhh et lè jonêye, i f'rè dèyhh-sept.

Lo taps vâ tojos s'rèkairi et lo vat soff'rè tojos è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mècredi cinq di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè tojos trôhh et lè jonêye, i f'rè sôze.

Lo taps vâ tojos s'rèkairi et lo vat soff'rè tojos è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo jûdi hhèys di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè qwète et lè jonêye, i f'rè dôze.

Lo taps vè tojos s'rèkairi et lo vat soff'rè è vingt' kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo venr'di sept di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè moins înk et lè jonêye, i f'rè sôze.

Lo taps vè tojos s'rèkairi et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo sèm'di (h)ieût' di mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo paneuyt, cè s'rè i piat înk et lè jonêye, i f'rè dèyh-nûf.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè ca è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun)

 

 

Pou le sam'di, le prumay don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri neuf et la journaye, i f'ri treize.

I n'y ari quèques hôlayes et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le dimanche daws don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri trois et la journaye, i f'ri quinze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi trois don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri six et la journaye, i f'ri dix-sept.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri co à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi quate don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri co six et la journaye, i f'ri seize.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mercredi cinq don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri quatorze.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante.

 

Pou le jeudi six don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot daws et la journaye, i f'ri onze.

Le temps vâ toujoûs s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le venr'di sept don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot daws et la journaye, i f'ri quinze.

Le temps vâ toujoûs s'iclaircir et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le sam'di (h)uit' don mois d'avri :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri dix-sept.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à moins d'cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

 

 

Failly (57 - Metz) :

 

Po lo sèm'di, lo premîn don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè nieuf et lè jonâye, i f'rè qwètoûhhe.

I n'y èrè quèques halâyes et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo dimanche dous' don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè i piat dous' et lè jonâye, i f'rè dihh-sept.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè ca è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi treûhh don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè hhihh et lè jonâye, i f'rè dih-nieuf.

I f'ri don s'la et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi qwète don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè treûhh et lè jonâye, i f'rè dihh-sept.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi cinq don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè ca treûhh et lè jonâye, i f'rè sôze.

Lo temps vâ ca s'rèkiairi et lo vent hhoffeyeurè ca è dihh kilomètes è l'(h)eure

 

Po lo jeudi hhihh don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwète et lè jonâye, i f'rè trôze.

Lo temps vâ tojos s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè tojos è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo venr'di sept don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè zèrô et lè jonâye, i f'rè sôze.

Lo temps vâ tojos s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di (h)ut' don mwès d'èvri :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè i piat dous' et lè jonâye, i f'rè dih-nieuf.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè ca è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Sclucht)

 

 

Po lo sèm'di, lo premer do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè sept et lè jonâye, i fairè trôze.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo dîmonche dous' do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè qwète et lè jonâye, i fairè trôze.

Lo taps vè co s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi trâhh do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè cinq et lè jonâye, i fairè quinze.

Lo taps vè tocoûs s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè co è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mwâdi qwète do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè trâhh et lè jonâye, i fairè trôze.

Il y èrè quèques rahhies et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo meurkedi cînq do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit în et lè jonâye, i fairè trôze.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè co è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi hhés do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè co în p'tit în et lè jonâye, i fairè dêhh.

Lo taps vè co s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè tocoûs è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di sept do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons în et lè jonâye, i fairè qwètôhhe.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di (h)eût' do moûs d'èvri :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit în et lè jonâye, i fairè dêhh-sept.

I fairè co do s'lo et lo vat soff'rè co è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lo grain d'bié

Einvaux

 

 

LO GRAIN D'BIÉ : i frut prècieûx

1. Quée couleur ont les 'pîs que sont mèyusses ?
2. Qu'ôst-ce que j'wèyas sus lo grain-lè (qu'è 'tu mout grôssi) ?
3. Qu'ôst-ce que j'wèyas das lo grain qu'è 'tu d'vé ?
4. Qu'ôst-ce qu'i d'mwêre sus lo tèmis ? Qu'ôst-ce qu'è pessé è trèvês ?
5. È qwè qu'servont les grus ?

R'wêtas bin : Lo polat d'bié : commat'st-ce que'l ast ? Ast-ce que'l ast crûx d'i bout è l'âte ? Lè 'pî. 1. Commat'st-ce qu'ast fait ène 'pî ? Èpillas-lo : qu'ôst-ce qu'i n'y èvôt das lis 'câilles dessachies ? Comptas les grains d'ène 'pî (i seul grain pût beilli pus d'ène 'pî). Lo grain : 'l ast grôs comme qwè ? sè couleur ? sè forme ? 2. Kêssas lo grain. 3. Brayas lo bié, tèmisas. 4. Qui ast-ce que braye di bié ? Wèce qu'on lo fait ?

L'has : 1. Les grains d'bié sont des fruts qu'on trove essâne è lè kikêlle d'ène toûille, i longe polat crûx èvo des nouds d'ssus. 2. Chèque grain ast entouré das des 'câilles dessachies d'lè 'pî. Sè palôhhe, d'i jâne doré, ast pyin.ne de bianche fèrîne. 3 Au moulin, lo munèy sèpâre lè palôhhe, ou bin les grus, d'lè fèrîne. 4. Les grus servont è neûrri les bêtes.

Rèpondas : Commat'st-ce que sont mis les grains d'bié sus lè piante ? Qu'ôst-ce qu'i n'y è das lo grain d'bié ? Qu'ôst-ce qu'ècheute lo munèy ? Qu'ôst-ce qu'i vend ? È qwè qu'servont les grus ?

Complètas : On trove les grains d'bié en...     è lè kikêlle d'i longe polat qu'on hôye...        

Epparnas : Lo grain d'bié brayi beille de lè fèrîne et ca des grus.

 

Chattancourt

 

LE GRAIN D'BLÉ : in frut précieux

1. Quée coulaw ont lis paumes qui sont meures ?
2. Qu'ast-ce que j'wèyans sus ç'grain-là (qu'i ité mawt groûssi) ?
3. Qu'ast-ce que j'wèyans das le grain qu'i ité douvri ?
4. Qu'ast-ce qu'i reste sus la clinve ? Qu'ast-ce qu'i passé au travers ?
5. À quoi qu'servont lis grus' ?


Ripians bin : La tige de blé : coummat'st-ce qu'elle ast ? Ast-ce qu'elle ast creûse d'in bout à l'aute ? La paume. 1. Coummat'st-ce qu'ast fâte ine paume ? Ipillans-la : qu'ast-ce qu'i n'y avat das lis icailles bèynayes ? Comptans lis grains d'ine paume (in grain pâr lu peut bailli plusieurs paumes). Le grain : il ast groûs coumme quoi ? sa couleur ? sa forme ? 2. Câssans le grain. 3. Broyans le blé, clinvans. 4. Qui ast-ce qui broye don blé ? Ayaw ?

Lèysans : 1. Lis grains d'blé sont dis fruts qu'on trouve assane à l'asson d'ine itawle, ine longue tige creûse avo dis nawds d'ssus. 2. Chaque grain ast atourtilli das lis icailles bèynayes de la paume. Sa pî, d'in jaune doré, ast pleine de farine blanche. 3. Au moulin, le mûnay sèpâre la pî, aw bin lis grus', de la farine. 4. Lis grus' servont à nourri lis bîtes.

Ripondans : Coummat'st-ce que sont mins lis grains d'blé sus la plante ? Qu'ast-ce qu'i n'y i das lo grain d'blé ? Qu'ast-ce que'achite le mûnay ? Qu'ast-ce qu'i vend ? À quoi qu'servont lis grus'.

Complètans : On trouve lis grains d'blé en...        à l'asson d'ine longue tige qu'on appelle...

Appurnans : Le grain d'blé broyi baille de la farine et dis grus'.

 

Failly

 

LO GRAIN D'BIÉ : i frut prècieûx

1. Quée coleur ont les paumes qui sont mûres ?
2. Qu'ast-ce que j'wèyans sus ç'grain-lè (qu'è 'tu mout groûssi) ?
3. Qu'ast-ce que j'wèyans dans lo grain qu'è 'tu d'vé ?
4. Qu'ast-ce qu'i d'mare sus lo reuge ? Qu'ast-ce qu'è pessé è trèvês ?
5. È qwè qu'sreuvent les grus ?

R'wêtans beun' : Lo polat d'bié : Comment que'l ast ? Ast-ce que'l ast creuhh d'i bout è l'aute ? Lè paume. 1. Comment qu'ast fât eune paume ? Peuyans-lo : qu'ast-ce qu'i n'y èveût dans les 'cailles d'chachâyes ? Comptans les grains d'eune paume (i grain tot per lu pieut beilleu pusieûrs paumes. Lo grain : 'l ast groûs comme qwè ? sè coleur ? sè foûrme ? 2. Câssans lo grain. 3. Brayans lo bié, reugeans. 4. Qui ast-ce que braye don bié ? Èyoù'st-ce qu'an lo font ?

L'hans : 1. Les grains d'bié sont des fruts qu'an treuvent ensane è lè kiche d'eune 'toûille, i longe polat creuhh èva des nouds d'ssus. 2. Chèque grain ast entoré dans les 'cailles d'chachâyes d'lè paume. Sè paloûhhe, d'i jaune daré, ast pyin.ne de bianche fèreune. 3. Au molîn, lo mûni sèpâre lè paloûhhe, ou les grus, d'lè fèreune. 4. Les grus sreuvent è nûrri les bêtes.

Rèpondans : Comment qu'sont mîns les grains d'bié sus lè piante ? Qu'ast-ce qu'i n'y è dans lo grain d'bié ? Qu'ast-ce qu'ècheute lo mûni ? Qu'ast-ce qu'i vend ? È qwè qu'sreuvent les grus ?

Complètans : An treuvent les grains d'bié en...    è lè kiche d'i longe polat qu'an hoûyent...

Eppeurnans : Lo grain d'bié brayeu beille de lè fèreune ica des grus.

 

Le Valtin

 

LO GRÈ D'FEURMAT : în frut prècieûx

1. Quée couleur ot lis spîs que sot mèyeures ?
2. Qu'ôst-ce que j'vèyas sus lo grè-la (qu'è stu mout groûssi) ?
3. Qu'ôst-ce que j'vèyas das lo grè qu'è stu d'wé ?
4. Qu'ôst-ce qu'i d'moure sus lo rêge ? Qu'ôst-ce qu'a pesse au trèwês ?
5. È què srevat lis grus ?

Spias bé : Lè tîge de feurmat : k'mmat'st-ce qu'elle ast ? Ast-ce qu'elle ast crûse d'în bout è l'aute ? Lè spî. 1. K'mmat'st-ce qu'ast fait ène spî ? Sporias-lo : qu'ôst-ce qu'i n'y avoût das lis scarfâyes deussachies ? Comptas lis grès d'ène spî (în grè tot pwâ lu pût d'nnè pus d'ène spî). Lo grè : il ast groûs dîna qu'què ? sè couleur . sè forme ? 2. Câssas lo grè. 3. Brayas lo feurmat, rêgeas. 4. Qui ast-ce que braye do feurmat ? Varoù ?

L'has : 1. Lis grès d'feurmat sot dis fruts qu'a trove essêne è lè ç'mâye d'în stôillo, ène longue tîge crûse èvo dis nouds d'ssus. 2. Chèque grè ast ètô'i das dis scarfâyes deussachies dè spî. Sè p'latte, d'în jaune doré, ast rèpie de bianche fèrîne. 3. Au moli, lo miner sèpâre lè p'latte, ou bé lis grus, dè fèrîne. 4. Lis grus srevat è neûrri lis bêtes.

Rèpondas : K'mmat'st-ce que sot botès lis grès d'feurmat sus lè piante ? Qu'ôst-ce qu'il î das lo grè d'feurmat ? Qu'ôst-ce qu'ècheute lo miner ? Qu'ôst-ce qu'i vad ? È què qu'srevat lis grus.

Complètas : A trove lis grès d'feurmat è...        è lè ç'mâye d'ène longue tîge crûse qu'a heuche...

Eppeurnas : Lo grè d'feurmat bra'i denne dè fèrîne et co dis grus.


 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 12:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2017

Mètèo d'lè qwètrîme semaine de mars

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville)

 

 

Pou lo dimanche dèyh-nûf di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè nûf et lè jonêye, i f'rè qwètôhhe.

I n'y èrè tot-piein d'nuêges et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante.

 

Pou lo lundi vingt di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca nûf et lè jonêye, i f'rè ca qwètôhhe.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui vingt-et-înk di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè sept et lè jonêye, i f'rè onze.

I piûrè et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mècredi vingt-dous' di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè qwète et lè jonêye, i f'rè ca onze.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo jûdi vingt-trôhh di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè sôze.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante.

 

Pou lo venr'di vingt-qwète di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè cinq et lè jonêye, i f'rè ca sôze.

Lo taps vè ca s'rèkairi et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante-cinq.

 

Pou lo sèm'di vingt-cinq di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè sôze.

I f'rè do s'lo et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è swessante.

 

Pou lo dimanche vingt-hhèys di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè zèrô et lè jonêye, i f'rè quinze.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'lo et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi vingt-sept di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca zèrô et lè jonêye, i f'rè dèyhh-(h)ieût'.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui vingt-(h)ieût' di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè dèyh-nûf.

I f'rè ca di s'lo et lo vat soff'rè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mècredi vingt-nûf di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca trôhh et lè jonêye, i f'rè ca dèyh-nûf.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè ca è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo jûdi trente di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè tojos trôhh et lè jonêye, i f'rè vingt-et-înk.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè ca è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo venr'di trente-et-înk di mwès d'mars :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè cînq et lè jonêye, i f'rè ca vingt-et-înk.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'lo et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun)

 

 

Pou le dimanche dix-neuf don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri neuf et la journaye, i f'ri treize.

I n'y ari tout-plein d'nuâges et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le lundi vingt don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri (h)uit' et la journaye, i f'ri douze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri co à vingt kilomètes à l'(h)eure avo co dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le mârdi vingt-et-in don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri six et la journaye, i f'ri neuf.

I n'y ari quèques hôlayes et le vent soufful'ri à cinq kilomètes è l'(h)eure.

 

Pou lo mercredi vingt-daws don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot in et la journaye, i f'ri onze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à cinq kilomètes è l'(h)eure.

 

Pou le jeudi vingt-trois don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, ça s'ri in piot daws et la journaye, i f'ri quinze.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le venr'di vingt-quate don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri sept et la journaye, i f'ri co quinze.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri co à vingt kilomètes à l'(h)eure avo co dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le sam'di vingt-cinq don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quate et la journaye, i f'ri quinze.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à trente kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à soixante.

 

Pou le dimanche vingt-six don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri co quate et la journaye, i f'ri co quinze.

Lis nuâges f'ront coumme in voile devant lo soleil et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi vingt-sept don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri trois et la journaye, i f'ri seize.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri co à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi vingt-(h)uit' don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri cinq et la journaye, i f'ri dix-(h)uit'.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri toujoûs à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mercredi vingt-neuf don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri sept et la journaye, i f'ri dix-sept.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri toujoûs à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le jeudi trente don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri six et la journaye, i f'ri vingt'.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri toujoûs à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le venr'di trente-et-in don mois d'mars :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri dix et la journaye, i f'ri dix-neuf.

Lis nuâges f'ront coumme in voile devant lo soleil et le vent soufful'ri à vingt' kilomètes à l'(h)eure.

 

 

 

 

 

Failly (57 - Metz)

 

 

Po lo dimanche dih-neuf don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dihh et lè jonâye, i f'rè qwètoûhhe.

I n'y èrè tot-piein d'nuêges et lo vent hhoffeuyerè è vingt èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo lundi vingt don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè nieuf et lè jonâye, i f'rè trôze.

I n'y èrè tot-piein d'nuêges et lo vent hhoffeuyerè ca è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante.

 

Po lo mârdi vingt-et-înk don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè sept et lè jonâye, i f'rè nieuf.

I pieurè et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi vingt-dous' don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè cinq et lè jonâye, i f'rè onze.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jeûdi vingt-treûhh don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, cè s'rè i piat dous' et lè jonâye, i f'rè sôze.

Lo temps vâ co s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante.

 

Po lo venr'di vingt-qwète don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè sept et lè jonâye, i f'rè ca sôze.

Lo temps vâ tojos s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè ca è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo sèm'di vingt-cinq don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwète et lè jonâye, i f'rè sôze.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è vingt-cinq kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è swessante.

 

Po lo dimanche vingt-hhihh don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè treûhh et lè jonâye, i f'rè ca sôze.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'la et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi vingt-sept don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwète et lè jonâye, i f'rè dihh-sept.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi vingt-(h)ut' don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè treûhh et lè jonâye, i f'rè dih-nieuf.

I f'rè ca don s'la et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi vingt-nieuf don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè cinq et lè jonâye, i f'rè dih-(h)ut'.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè ca è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jeûdi trente don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwète et lè jonâye, i f'rè vingt-et-înk'.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè  tojos è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo venr'di trente-et-înk don mwès d'mars :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè hhihh et lè jonâye, i f'rè ca vingt-et-înk.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'la et lo vent hhoffeuyerè tojos è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht)

 

 

Po lo dîmonche dêh-nûf do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè sept et lè jonâye, i fairè dôze.

Il y èrè trop-bé dis nouâyes et lo vent soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo des kûnps d'vat è quarante-cînq.

 

Po lo lîndi vîngt do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i f'rè hhés et lè jonâye, i f'rè dôze.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

Po lo mwâdi vîngt-et-în do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè qwète et lè jonâye, i fairè nûf.

I pioûrè et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo meurkedi vîngt-dous' do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, ça s'rè în p'tit în et lè jonâye, i fairè co nûf.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi vîngt-trâhh do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè zèrô et lè jonâye, i fairè trôze.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante-cînq.

 

Po lo vâr'di vîngt-qwète do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè qwète et lè jonâye, i fairè qwètôhhe.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

Po lo sèm'di vîngt-cînq do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè trâhh et lè jonâye, i fairè qwètôhhe.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è vîngt kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è cînquante-cînq.

 

Po lo dîmonche vîngt-hhés do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè zèrô et lè jonâye, i fairè dôze.

Lis nouâyes fairot dîna qu'i wêle dant lo s'lo et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi vîngt-sept do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè mons în et lè jonâye, i fairè quînze.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mwâdi vîngt-(h)eût' do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè cinq et lè jonâye, i f'rè sôze.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo meurkedi vîngt-nûf do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè qwète et lè jonâye, i fairè co sôze.

I fairè co do s'lo et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi trente do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè cînq et lè jonâye, i fairè dêh-(h)eût'.

I fairè tocoûs do s'lo et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di trente-et-în do moûs d'mars :

Tempèratûres : lè neût, i fairè sept et lè jonâye, i fairè dêh-nûf.

Lis nouâyes fairot dîna qu'în wêle dant lo s'lo et lo vat soff'rè tocoûs è dêhh kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante-cînq.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]