A la découverte des patois lorrains

18 juin 2017

Mètèo d'lè trôhîme semaine de jun

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville) :

 

 

Pou lo dimanche dèyh-(h)ieût' di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè dôze et lè jonêye, i f'rè vingt-(h)ieût'.

I f'rè tojos di s'lo et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi dèyh-nûf di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè dèyhh et lè jonêye, i f'rè trente-dous'.

I f'rè tojos di s'lo et lo vat soff'rè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui vingt' di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè dèyh-(h)ieût' et lè jonêye, i f'rè trente-qwète.

I f'rè tojos di s'lo et lo vat soff'rè ca è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mècredi vingt-et-înk di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè quinze et lè jonêye, i f'rè trente-trôhh.

I f'rè tojos di s'lo et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo jûdi vingt-dous' di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè dèyhh-sept et lè jonêye, i f'rè trente-qwète.

I pourrôt y awer des nouêyes et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è septante.

 

Pou lo venr'di vingt-trôhh di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca dèyhh-sept et lè jonêye, i f'rè trente.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è vingt-cinq kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante-cinq.

 

Pou lo sèm'di vingt-qwète di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôze et lè jonêye, i f'rè vingt-nûf.

I f'rè ca di s'lo et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun) :

 

 

Pou le dimanche dix-(h)uit' don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quatorze et et la journaye, i f'ri vingt-(h)uit'.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi dix-neuf don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri treize et la journaye, i f'ri trente-et-in.

I f'ri co don soleil et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi vingt' don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri dix-sept et la journaye, i f'ri trente-trois.

I f'ri toujoûs don soleil et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mercredi vingt-et-in don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri co dix-sept et la journaye, i f'ri co trente-trois.

I f'ri toujoûs don soleil et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le jeudi vingt-daws don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri dix-neuf et la journaye, i f'ri trente-quate.

I pourrat y awoi d'la grale et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à soixante-dix.

 

Pou le venr'di vingt-trois don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quatorze et la journaye, i f'ri vingt-six.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante.

 

Pou le sam'di vingt-quate don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri douze et la journaye, i f'ri ca vingt-six.

I f'ri co don soleil et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure avo co dis côps d'vent à quarante.

 

 

 

Failly (57 - Metz) :

 

 

Po lo dimanche dih-(h)ut' don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè sôze et lè jonâye, i f'rè vingt-(h)ut'.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi dih-nûf don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè trôze et lè jonâye, i f'rè trente-dous'.

I f'rè ca don s'la et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi vingt' don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dihh-sept et lè jonâye, i f'rè trente-treûhh.

I f'rè tojos don s'la et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi vingt-et-în don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dih-(h)ut' et lè jonâye, i f'rè ca trente-treûhh.

I f'rè tojos don s'la et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jeudi vingt-dous' don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dih-(h)ut' et lè jonâye, i f'rè trente-cinq.

I pourreût y awer d'lè grale et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è septante.

 

Po lo venr'di vingt-treûhh don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè sôze et lè jonâye, i f'rè vingt-nieuf.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo sèm'di vingt-qwète don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwètoûhhe et lè jonâye, i f'rè vingt-(h)ut'.

I f'rè ca don s'la et lo vent hhoffeuyerè ca è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante.

 

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht) :

 

 

Po lo dimonche dêh-(h)eût' do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè dêhh et lè jonâye, i fairè vîngt-trâhh.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi dêh-nûf do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè co dêhh et lè jonâye, i fairè vingt-sept.

I fairè co do s'lo et lo vat soff'rè co è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mwâdi vîngt' do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè sôze et lè jonâye, i fairè trente.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo meurkedi vîngt-et-în do moûs d'juîn :

Tempatûres : lè neût, i fairè co sôze et lè jonâye, i fairè co trente.

Il y èrè quèques rahhies et lo vat soff'rè co è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi vîngt-dous' do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè dêhh-sept et lè jonâye, i fairè tocoûs trente.

I pourrôt y avoû dis orêges et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di vîngt-trâhh do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè dêh-(h)eût' et lè jonâye, i fairè vîngt-sept.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè co è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante-cînq.

 

Po lo sèm'di vîngt-qwète do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè dôze et lè jonâye, i fairè vîngt-cînq.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 18:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Lo mau èvîsieu Riquet (treûhieume èl'çon)

Treûhieume èl'çon (patois messin)

 

 

Lo mau èvîsieu Riquet

 

Lè moman don jane Riquet, obligeâye de perti, l'èveût beilleu è werdeu è sè sieu Marcelle qu'èveût èprové po rien d'l'emmwin.neu en promwin.nâde. Lo Riquet èveût contunieu è d'marer dans lo jerdîn. Profitant d'i moment qu'sè sieu r'wâtieût pus lon, i s'èveût sauvé po fâre âque que'l èveût dans lè tête.

    1. Lo jerdîn sane vûde. Calme po eune fwès dans les èlentors. Lè Marcelle ecc'mmence è doter tot-piein. Qu'ast-ce que fèyeût l'enheuré guèhhon ? Sè mêre li èveût r'commandé, è l'ecc'mmence, de d'marer tot conte lèye... Lè sâlle è mingeu... vûde ausseu ! I ne d'mareût qu'lè cuheune.
    2. O ! Riquet ! qu'elle fât, tote trembiante, en entrant. Moman t'es dèfendu d'tocheu è lè lampe è alcool.
    J'vieux hhauffieu mè pwohh po rèch'vi mes cartonnêges, mâs lè vieuille lampe-lè vâ si mau ! J'creûs qu'i n'y eu-m' essez d'alcool.
    3. En d'hant ç'lè, lo mal(h)eureûx antoûne caye lè lampe ell'mâye. I grand pat... eune bauyesse ! Lè Marcelle eu eggripcheu l'afant qu'ses (h)èbits breulent 'jè. En pessant, elle râye au muhh des hhoûwe-mains meuhhes et elle les enroûye è l'entor don coûrps de son frêre, que bauye, embeurloûdé, et hoûye sè mêre.
    4. Les fiemmes sont ètoffiâyes, mâs lè figûre rèvègieâye don Riquet s'cwèche zos eune couche de neûr, ses belles chirouilles biondes fiârent i manre got, rèpandôwes pa trinkiattes sus les briques.
    5. Lo fu eu lacheu en pessant lo brès dè bâcelle, elle n'è même rien vu. Elle pitale vik'ment les quèques fiammohhes que d'marent et r'vient vas so frêre po lo r'cwècheu d'nové èva des autes hhoûwe-mains po lo sauver.


                        F. Guillermet,
                        Mèd'mwinselle de trap.


Mots compliqués : beilleu : donné ; werdeu : garder ; sieu : sœur ; èprové : essayé ; emmwin.neu : emmener ; d'marer : demeurer, rester ; r'wâtieut : regardait ; âque : quelque chose ; sane : semble ; vûde : vide ; doter : avoir peur ; tot-piein : tout-plein, énormément ; f'yeût : faisait ; enheuré : entêté ; guèhhon : garçon ; è l'ecc'mmence : au début, au départ ; lèye : elle ; cuheune : cuisine ; hhauffieu : chauffer ; pwohh : poix, colle forte ; antoûne : étourdi ; caye : secoue vigoureusement ; grand pat : explosion ; bauyesse : cri violent ; eggripcheu : saisi ; afant : enfant ; 'jè : déjà ; râye : arrache ; muhh : mur ; hhoûwe-mains : essuie-mains ; meuhhes : humides ; enroûye : enroule ; è l'entor : autour ; bauye : crie ; embeurloûdé : éperdu ; hoûye : appelle ; rèvègiâye  : ravagée, mutilée ; neûr : noir ; chirouilles : boucles de cheveux ; fiârent : puent, exhalent ; manre : mauvais ; got : odeur, got ; trinkiattes : mèches de cheveux ; lacheu : léché ; bâcelle : jeune fille ; pitale : piétine ; vik'ment : rapidement ; fiammohhes : étincelles, flammèches ; r'cwècheu : recouvrir ; d'nové : de nouveau.

Grammaire :

 

Les conjonctions de coordination :

 

et (et)                        Mingieu et bwêre (manger et boire)

ica (et)                        Înk ica l’aute (l’un et l’autre)

mâs (mais)                    I fât bé mâs freûd (il fait beau mais froid)

pus … pus (plus … plus)                Pus i n-è d’lè piôwe, pus i n’y eu d’l’(h)erbe
                        (plus il y a de la pluie, plus il y a de l’herbe)

ou beun … ou beun (soit … soit)            Ou beun te minges ç’lè, ou beun te v’rès au lit
                        (soit tu manges cela, soit tu vas au lit)

ni … ni (ni … ni)                    Ç’n’ast ni è mingieu ni è bwêre
                        (ce n’est ni à manger ni à boire)

 

Conjugaison de penre (prendre), matte (mettre) et fâre (faire) au présent :

 

je prends, te prends, i prend, elle prend, an pran.nent (on prend), j'peurnans, v'peurneûz, is pran.nent, elles pran.nent.

je mats, te mats, i mat, elle mat, an mattent (on met), j'mattans, v'matteûz, is mattent, elles mattent.

je fâs, te fâs, i fât, elle fât, an font (on fait), j'fèyans, v'fèyeûz, is font, elles font.

 

Èlentor de signifie tout autour.

Caille signifie morceau mais aussi écaille.

 

Questions :

 

Poquè qu'lè Marcelle ecc'mmence è doter tot-piein ?
Où'st-ce qu'elle eu d'abôrd charcheu lo Riquet ?
Où'st-ce qu'elle l'eu treuvé ?
Qu'ast-ce qu'i fèyeût ?
Poquè qu'i n'y eu èvu i grand pat ?
Qu'ast-ce qu'eu errivé ?
Quées èl'çons qu'i faut tîrieu d'l'(h)istwêre-lè ?


 

Posté par patoisantlorrain à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juin 2017

Mèto d'lè dousîme semaine de jun

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville) :

 

Pou lo dimanche onze di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè onze et lè jonêye, i f'rè trente.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi dôze di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè dèyhh-sept et lè jonêye, i f'rè vingt-cinq.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis côps d'vat è quarante.

 

Pou lo mègui trôze di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè sept et lè jonêye, i f'rè vingt-hhés.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mècredi qwètôhhe di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè qwètôhhe et lè jonêye, i f'rè vingt-(h)ieût'.

Lo taps vè ca s'rèkairi et lo vat soff'rè ca è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo jûdi quinze di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôze et lè jonêye, i f'rè vingt-nûf.

I pourrôt y awer dis nouêyes et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è swessante.

 

Pou lo venr'di sôze di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè qwètôhhe et lè jonêye, i f'rè vingt-qwète.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè ca è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo sèm'di dèyhh-sept di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè dèyhh et lè jonêye, i f'rè vingt-cinq.

I f'rè ca di s'lo et lo vat soff'rè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun) :

 

Pou le dimanche onze don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri treize et la journaye, i f'ri vingt-(h)uit'.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi douze don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quatorze et la journaye, i f'ri vingt-daws.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi treize don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri neuf et la journaye, i f'ri vingt-trois.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mercredi quatorze don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri douze et la journaye, i f'ri vingt-sept.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri co à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le jeudi quinze don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quatorze et la journaye, i f'ri co vingt-sept.

I pourrat y awoi d'la grale et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à soixante-dix.

 

Pou le venr'di seize don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri douze et la journaye, i f'ri vingt-daws.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante.

 

Pou le sam'di dix-sept don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri dix et la journaye, i f'ri vingt-quate.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

 

Failly (57 - Metz) :

 

Po lo dimanche onze don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, if'rè dôze et lè jonâye, i f'rè vingt-nieuf.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè ca è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi dôze don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè quinze et lè jonâye, i f'rè vingt-qwète.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi trôze don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè nûf et lè jonâye, i f'rè vingt-cinq.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mèkeurdi qwètoûhhe don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè trôze et lè jonâye, i f'rè vingt-nieuf.

Lo temps vâ ca s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jeudi quinze don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè ca trôze et lè jonâye, i f'rè vingt-(h)ut'.

I pourreût y awer d'lè grale et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è swessante-cinq.

 

Po lo venr'di sôze don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè tojos trôze et lè jonâye, i f'rè vingt-treûhh.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo sèm'di dihh-sept don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dihh et lè jonâye, i f'rè vingt-hhihh.

Lo temps vâ ca s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht) :

 

Po lo dimonche onze do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè dêhh et lè jonâye, i fairè vingt-hhés.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi dôze do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè sôze et lè jonâye, i fairè vîng-et-în.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mwâdi trôze do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè sept et lè jonâye, i fairè vîngt-trâhh.

I fairè co do s'lo et lo vat soff'rè co è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo meurkedi qwètôhhe do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè onze et lè jonâye, i fairè vîngt-et-în.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi quînze do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè dôze et lè jonâye, i fairè vîngt-cînq.

I pourrôt y avoû dis orêges et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è swessante.

 

Po lo vâr'di sôze do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè co dôze et lè jonâye, i fairè vîngt-et-în.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

Po lo sèm'di dêhh-sept do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè (h)eût' et lè jonâye, i fairè co vîngt-et-în.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ène fiâwe de manre got

In.ne fiâve dé manre got (patwès d'Font'no) :

 

L’Yvette Lardennois d’mourôr în pô pius hât qu’in foce lo moter, dons lo hât di villêge. Elle ‘tôr vôve dépeus 1917 et elle l’èvôr d’mouré. S’n (h)om.me ‘tôr mwot, comme tot-piein d’âtes, frâlé po so canon. Dépeus, elle èpreuvôr tant bié qu’mâ d’survîve sons pension et èvon ses trâhh chueûves et co so boc (putôt mâ qu’bié).
    Po in.ne manre jonée d’fîn novembe, ‘l è treuvé so boc mâ foutu et è fait heuchié lo vètèrinaire.
    - Ç’ost demmêge pou vôs chueûves, mais ‘l ost molêde, vote boc, qu’è dit lo vètèrinaire è lè mêre Lardennois. ‘L è èvu în pô frâd et si vos v’lez lo sâver, fârè lo motte on châd in.ne bwin.ne sémin.ne.
    - Ins grands mâs, les grands r’mèdes. J’vais lo motte geûre dons mo lét.
    - Dons vote lét, mais vos n’y chongez-m’, vos â chongié â got ?
    - Lo got ? Lo got ? Fârè qu’elle s’y eccoutumeuhhe, lè bête-lè.


Ène fiâwe de manre got (patwès di Nôrd de L'ninville) :


    L'Yvette Lardennois d'mwêrôt în pô pus hât qu'en face lo moter, dans lo hât di villêge. 'L atôt vave depeus 1917 et elle l'avôt d'mwêré. S'n (h)ômme atôt môt, comme tot-piein d'âtes, fralé pa son canon. Depeus, 'l èprovôt tant bîn qu'mâ d'survîve sans pension et avo ses trôs bocattes et ca so boc (putôt mâ qu'bîn).
    Pa ène manre jonêye de fîn novembe, 'l è trové so boc mâ foutu et è fait hôyi lo vètèrinaire.
    - Ç'ast demmêge po vôs bocattes, mais 'l ast malêde, vote boc, qu'è dit lo vètèrinaire è lè mêre Lardennois. 'L è èvu în pô frôd et si veus v'lôz lo sâver, fârè lo matte on châd ène bonne semaine.
    - Ês grands mâs, les grands r'mèdes. J'vais lo matte couchi dans mo lèyt.
    - Dans vote lèyt, mais v'n'y chongeôz-m', v'ôz chongi â got ?
    - Lo got ? Lo got ? Fârè qu'elle s'y (h)èbituèhhe, lè bête-lè.

 

Ine (h)istoire de manre goût (patois d'Cum'nêres) : 

 

L'Yvette Lardennois d'morat ine miatte pus haut qu'en face de l'iglîse, das le haut don villâge. Elle itat veuve dut'poys 1917 et elle l'avat d'moré. S'n (h)oumme itat moût, coumme tout-plein d'autes, icrâs'lé pa s'canon. Dut'poys, elle isséyat tant bin qu'mau d'survîve sans pension et avo sis trois gailles aco s'bouc (putoût mau qu'bin).
    Pa ine manre journaye de fin novembe, elle i trouvé s'bouc mau foutu et i fât app'ler l'vètèrinaire.
    - Ç'ast doummâge pou voûs gailles, mâs il ast malâde, vote bouc, qu'i dit lo vètèrinaire à la mêre Lardennois. Il i yoy ine miatte froid et si veus voulez l'sauver, fauri l'mette on chaud ine bounne semèyne.
    - Aux grand maux, lis grands r'mèdes. J'vâs l'mette couchi das m'layt.
    - Das vote layt, mâs v'n'y pensez-m', v'avez pensé au goût ?
    - Lo got ? Lo got ? Fauri qau'elle s'y adâillît, la bîte-là !

 

Eune (h)istwêre de manre got (patwès d'Failly) :

 

L'Yvette Lardennois d'mareût i poû pus haut qu'enface lo motîn, dans lo haut don villêge. 'L ateût vave depeus 1917 et elle l'èveût d'maré. S'n (h)omme ateût moût, comme tot-piein d'autes, creuhhieu pa so canon. Depeus, 'l èpreuveût tant bien qu'mau d'surveki sans pension et èva ses treûs gaysses ica so boc (putoût mau qu'beun').
    Pa eune manre jonâye de fîn novembe, 'l eu treuveu so boc mau fotu et eu fât hoûyeu lo vètèrinaire.
    - Ç'ast demmêge po vas gaysses, mâs 'l ast malêde, vate boc, qu'eu dit lo vètèrinaire è lè mêre Lardennois. 'L eu èvu i poû freûd et se veus v'leûz lo sauver, faureu l'matte on chaud eune bonne semin.ne.
    - Aux grands maux, les grands r'mèdes, j'vâs lo matte coucheu dans mo lit.
    - Dans vate lit, mâs v'n'y penseûz-m', v'èveûz pensé au got ?
    - Lo got ? Lo got ? Faurè qu'elle s'y (h)èbitueusse, lè bête-lè !

 

Ène fiauve de mâs got (patwès do Vèyti) :

 

L'Yvette Lardennois d'mourait ène câille pus haut qu'en face lo moter, das lo haut do villêge. Elle îre vave èndas 1917 et elle l'avoût d'mourè. S'n (h)amme îre moût, dîna qu'trop-bé dis autes, mwachi pa so cano. Èn'das tot-la, elle èprovait tant bé qu'mau d'survikè snas pensio et èvo sis trâs chîves et co so bouch (putûnt mau qu'bé).
    Pa ène mâhhe jonâye de fî novembe, elle troveut so bouch mau foutu et fèyeut heuchi lo vètèrinaire.
    - Ç'ast demmêge po votis chîves, mais il ast malêve, vote bouch, que d'heut lo vètèrinaire è lè mêre Lardennois. Il è èvu ène câille frâd et si vos v'lèz lo sauvè, fârè lo botè au chaud ène bonne semaine.
    - Is grands maux, lis grands r'mèdes. J'vais lo botè è gêre das mo lét.
    - Das vote lét, mais vos n'y passèz mi, vos ôz passè au got ?
    - Lo got ? Lo got ? Fârè bé qu'elle s'y eccoutumeusse, lè bête-la !

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 14:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lo cafè

Einvaux

 

Ène bwesson : LO CAFÈ

1. Qué couleur parnont les grains d'cafè quand on les fait grilli ?
2. Qu'ôst-ce que dev'nont les grains das lo pilant ?
3. Qu'ôst-ce que j'wèyas das lo godat ?
4. Qu'ôst-ce que d'vint lo mouhhé d'seuke ?

R'wêtas bin : des grains d'cafè. Quée forme que'l ont ? Is sont-ti d'lè même couleûr ? 1. Brayas des grains d'cafè das i pilant. 2. Lè pessatte : pièças lè poûde de cafè, et peus veûdas d'l'âwe bouillante. 3. Sentas et peus gotas lo nôr cafè qu'j'as èvu ; mattas i mouhhé d'seuke dedas. 4. Gotas d'nové. D'wèce que d'vint lo cafè ? (graine d'in piat âbe).

L'has : 1. Les grains d'cafè sont vahhs, mais das lo breûleû, is v'nont brun fonci. 2. Èvo i pilant, on braye les grains d'cafè et on è ène poûde. 3. D'l'âwe bouillante veûdie sus lè poûde de cafè beille ène nôre âwe, que chmique bon, èmêre, qu'on hôye lo cafè. 4. Lo seuke fond das lo nôr cafè, l'âte-ci prend i got seucré.

Rèpondas : Quée couleur ont les grains d'cafè davant que d'pesser das lo breûleû ? Et èprès ? Commat qu'on è lè poûde de cafè ? Commat qu'on prèpâre lo nôr cafè ?

Complètas : Pou beilli au nâr cafè i got...        , fât faire fonde di seuke das lo cafè.

Epparnas : On prèpâre lo cafè en veûdant d'l'âwe bouillante sus lè poûde de cafè.

 

Chattancourt

 

Ine boisson : L'CAFÈ

1. Quée coulaw purnont lis grains d'cafè quand on lis fât grilli ?
2. Qu'ast-ce que dev'nont lis grains das l'moulin à cafè ?
3. Qu'ast-ce que j'woiyans das l'godat ?
4. Qu'ast-ce que d'vint l'morceau d'suke ?

Ripians bin : dis grains d'cafè. Quée forme qu'il' ont ? Is sont-ti d'la même coulaw ? 1. Broyans dis grains d'cafè das in moulin à cafè. 2. La passatte : plaçans la pawre de cafè, et poys versans d'l'âwe bouillante. 3. Sentans et poys goûtans l'cafè au noir qu'j'avans yoy ; mettans in morceau d'suke dedas. 4. Goûtans d'nouvî. D'aw est-ce que vint l'cafè ? (graine d'in piot âbe).

Lèysans : 1. Lis grains d'cafè sont verts, mâs das l'brûloy, is v'nont brun fonci. 2. Avo in moulin à cafè, on broye lis grains d'cafè et on i ine pawre. 3. D'l'âwe bouillante versie sus la pawre de cafè baille ine âwe noire, que sent bon, amère, qu'on appelle le cafè. 4. L'suke fond das l'cafè au noir, ç'tu-ci prend in goût sucré.

Ripondans : Quée coulaw ont lis grains d'cafè avant que d'passer das l'brûloy ? Et après ? Coummat qu'on i la pawre de cafè ? Coummat qu'on prèpare le cafè au noir ?

Complètans : Pou bailli au cafè au noir in goût...        , i faut fâre fonde don suke das l'cafè.

Appurnans : On prèpâre le cafè a versant d'l'âwe bouillante sus la pawre de cafè.

 

Failly

 

Eune bwesson : LO CAFÈ

1. Quée coleur pran.nent les grains d'cafè quand an les font grilleu ?
2. Qu'ast-ce que devieunnent les grains dans lo pilu ?
3. Qu'ast-ce que j'wèyans dans lo godat ?
4. Qu'ast-ce que d'vient lo mohhé d'seuke ?

R'wâtans beun' : des grains d'cafè. Quée foûrme que'l ont ? Is sont-ti d'lè mim.me coleur ? 1. Brayans des grains d'cafè dans i pilu. 2. Lè pessatte : pièçans lè poûre de cafè, et peus vûdans d'l'âwe bouillante. 3. Sentans et peus gotans lo neûr cafè qu'j'èvans èvu ; mattans i mohhé d'seuke dedans. 4. Gotans d'nové. D'où'st-ce que d'vient lo cafè ? (grin.ne d'i piat âbe).

L'hans : 1. Les grains d'cafè sont vahhs, mâs dans lo breulu, is vieunnent brin foncieu. 2. Èva i pilu, an brayent les grains d'cafè et an z-ont ène poûre. 3. D'l'âwe bouillante vûdèye sus lè poûre de cafè beille eune neûre âwe, que chmaque bwin, èmêhhe, qu'an hoûyent lo cafè. 4. Lo seuke fond dans lo neûr cafè, cite-ceul prend i got seucré.

Rèpondans : Quée coleur ont les grains d'cafè davant que d'pesser dans lo breulu ? Et èprès ? Comment qu'an z-ont lè poûre de cafè ? Comment qu'an prèpârent lo neûr cafè ?

Complètans : Po beilleu au neûr cafè i got...            , i faut fâre fonde don seuke dans lo cafè.

Eppeurnans : An prèpârent lo cafè en vûdant d'l'âwe bouillante sus lè poûre de cafè.

 

 

Le Valtin

 

Ène boûsso : LO CAFÈ

1. Quée couleur peurnat lis grès d'cafè quand a lis fait grilli ?
2. Qu'ôst-ce que dev'nat lis grès das lo moli è cafè ?
3. Qu'ôst-ce que j'vèyas das lo voûrre ?
4. Qu'ôst-ce que d'vét lo mohhé d'seuke ?

Spias bé : dis grès d'cafè. Quée forme qu'is ot ? Is sot-tè dè même couleur ? Brayas dis grès d'cafè das în moli è cafè. 2. Lo sèchat : pièças lè poûde de cafè, et peus veûdas dè keuhante ôve. 3. Sètas et peus gotas lo nâr cafè qu'j'os èvu ; botas în mohhé d'seuke dedas. 4. Gotas d'nové. D'où'st-ce que d'vét lo cafè ? (graine d'în p'tit ârbe).

L'has : 1. Lis grès d'cafè sot wahhs, mais das lo breûleû, is v'nat brûn' fonci. 2. Èvo în moli è cafè, a braye lis grès d'cafè et a z-è ène poûde. 3. Dè keuhante ôve veûdie sus lè poûde de cafè denne ène nâre ôve, que hhmique bon, èmêre, qu'a heuche lo cafè. 4. Lo seuke fond das lo nâr cafè, l'aute-cite prad în got seucrè.

Rèpondas : Quée couleur ot lis grès d'cafè dant que d'pessè das lo breûleû ? Et èprès ? K'mmat qu'a z-è lè poûde de cafè ? K'mmat qu'a prèpâre lo nâr cafè ?

Complètas : Po d'nnè au nâr cafè în got...        , i faut faire fonde do seuke das lo cafè.

Eppeurnas : A prèpâre lo cafè au veûdant dè keuhante ôve sus lè poûde de cafè.

 

Posté par patoisantlorrain à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 mai 2017

Mètèo d'lè premêre semaine de jun

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville) :

 

 

Pou lo jûdi, lo premèy di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca dôze et lè jonêye, i f'rè vingt-sept.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo venr'di dous' di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôze et lè jonêye, i f'rè ca vingt-sept.

I pourrôt y awer d'lè grale et lo vat soff'rè ca è cinq kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è swessante-cinq.

 

Pou lo sèm'di trôhh di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca trôze et lè jonêye, i f'rè vingt-cinq.

I pourrôt ca y awer d'lè grale et lo vat soff'rè tojos è cinq kilomètes è l'(h)oûre èvo ca des côps d'vat è swessante-cinq.

 

Pou lo dimanche qwète di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè onze et lè jonêye, i f'rè vingt'.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi cinq di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè nûf et lè jonêye, i f'rè vingt-dous'.

Lo taps vè ca s'rèkairi et lo vat soff'rè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui hhèys di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca nûf et lè jonêye, i f'rè dèyhh-nûf.

I n'y èrè des nouêyes et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è swessante.

 

Pou lo mècredi sept di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè tojos nûf et lè jonêye, i f'rè ca dèyh-nûf.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante-cinq.

 

Pou lo jûdi (h)ieût' di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè hhèys et lè jonêye, i f'rè vingt-cinq.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo venr'di nûf di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè nûf et lè jonêye, i f'rè vingt-dous'.

I pourrôt y awer d'lè grale et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante-cinq.

 

Po lo sèm'di dèyhh di mwès d'jun :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca nûf et lè jonêye, i f'rè vingt-cinq.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun) :

 

 

Pou le jeudi, le prumay don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri douze et la journaye, i f'ri vingt-sept.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri à moins d'cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le venr'di daws don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quatorze et la journaye, i f'ri co vingt-sept.

I pourrat y awoi d'la grale et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à soixante-cinq.

 

Pou le sam'di trois don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quinze et la journaye, i f'ri vingt-trois.

I pourrat co y awoi d'la grale et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure avo co dis côps d'vent à soixante-cinq.

 

Pou le dimanche quate don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri neuf et la journaye, i f'ri dix-neuf.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi cinq don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri co neuf et la journaye, i f'ri vingt-et-in.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri co à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi six don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri douze et la journaye, i f'ri dix-sept.

I n'y ari dis orâges et le vent soufful'ri à trente kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quatre-vingt.

 

Pou le mercredi sept don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri (h)uit' et la journaye, i f'ri dix-(h)uit'.

I n'y ari quèques hôlayes et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le jeudi (h)uit' don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri dix et la journaye, i f'ri vingt-cinq.

Lis nuâges f'ront coumme in voile d'vant l'soleil et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le venr'di neuf don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri treize et la journaye, i f'ri vingt'.

I pourrat y awoi dis orâges et le vent soufful'ri co à quinze kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le sam'di dix don mois d'jun :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri dix et la journaye, i f'ri vingt-cinq.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à moins d'cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

 

 

Failly (57 - Metz) :

 

 

Po lo jeudi, lo premîn don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dôze et lè jonâye, i f'rè vingt-nieuf.

Lo temps vâ ca s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo venr'di dous' don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè quinze et la jonâye, i f'rè vingt-(h)ut'.

I pourreût y awer d'lè grale et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è swessante-cinq.

 

Po lo sèm'di treûhh don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè sôze et lè jonâye, i f'rè vingt-cinq.

I pourreût ca y awer d'lè grale et lo vent hhoffeuyerè ca è cinq kilomètes è l'(h)oûre èva ca des coups d'vent è swessante-cinq.

 

Po lo dimanche qwète don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dihh et lè jonâye, i f'rè vingt-et-înk.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi cinq don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè nieuf et lè jonâye, i f'rè vingt-treûhh.

Lo temps vâ ca s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi hhihh don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dôze et lè jonâye, i f'rè dih-(h)ut'.

I n'y èrè des orêges et lo vent hhoffeuyerè è trente kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quatre-vingts.

 

Po lo mèkeurdi sept don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè nieuf et lè jonâye, i f'rè dih-nieuf.

I n'y èrè quèques halâyes ca et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo jeudi (h)ut' don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè sept et lè jonâye, i f'rè vingt-hhihh.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo venr'di nieuf don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dôze et lè jonâye, i f'rè vingt'.

I pourreût y awer d'lè grale et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo sèm'di dihh don mwès d'jun :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè (h)ut' et lè jonâye, i f'rè vingt-hhihh.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht) :

 

 

Po lo jûdi, lo premer do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè dôze et lè jonâye, i fairè vîngt-dous'.

I pourrôt y avoû dis orêges et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di dous' do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè co dôze et lè jonâye, i fairè co vîngt-dous'.

I pourrôt y avoû dè grale et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è cînquante-cînq.

 

Po lo sèm'di trâhh do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè tocoûs dôze et lè jonâye, i fairè tocoûs vîngt-dous'.

I pourrôt co y avoû dè grale et lo vat soff'rè co è cînq kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è swessante-cînq.

 

Po lo dîmonche qwète do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè dêhh et lè jonâye, i fairè dêhh-sept.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi cînq do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè cînq et lè jonâye, i fairè sôze.

Il y èrè quèques rahhies et lo vat soff'rè co è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mwâdi hhés do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè (h)eût' et lè jonâye, i fairè quînze.

Il y èrè dis rahhies que pourrot d'nnè dis rahhies et lo vat soff'rè è trente kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quatre-vingt-cînq.

 

Po lo meurkedi sept do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè cînq et lè jonâye, i fairè qwètôhhe.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è cînquante.

 

Po lo jûdi (h)eût' do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè co cînq et lè jonâye, i fairè vîngt-et-în.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di nûf do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè dêhh et lè jonâye, i fairè dêh-nûf.

I pourrôt y avoû dè grale et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è cînquante.

 

Po lo sèm'di dêhh do moûs d'juîn :

Tempèratûres : lè neût, i fairè (h)eût' et lè jonâye, i fairè vîngt-et-în.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 13:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2017

Les loups

Les loups  (patwès d'Font'no) :


        În mètîn d’printomps, lo Monmond tonôr è l’ento d’sè mâhon in j’tant di sâ è lè volée.
        Mais qu’ost-ce qué t’fais tot-lè, Monmond, è gâchié to sâ è l’ento d’tè borèque ?, qué’l è dit, lo Mèmé.
        J’in mots è l’ento d’mè mâhon pou qu’les loups n’y v’neuhhent mi m’borboter mes gelînes.
        Mais n’y è point d’loups è Font’no !
        Eh bin, ç’ost bié lè preûve qu’mi et co mo sâ, on fait bié note ovrêge.

 

Les loups (patwès di Nôrd de L'ninville)

    În mètîn d'prîntemps, lo Monmond tonôt è l'ento d'sè mâhon en j'tant di sâ è lè volêye.
    - Mais qu'ôst-ce que t'fais tot-lè, Monmond, è hhiyi to sâ è l'ento d'tè barèque ? qu'li è dit lo Mémé.
    - J'en mats è l'ento d'mè mâhon po qu'les loups n'y v'nînhhent meu m'barboter mes pouyes.
    - Mais i n'y è point d'loups è Font'no ?
    - Eh bîn, ç'ast bîn lè preûve que meu et ca mo sâ, on fait bîn note ovrêge.

 

Lis lawps (patois d'Cum'nêres) :

    In matin d'printemps, le Monmond tournat autou d'sa mâson a j'tant don sé à la volaye.
    - Mâs qu'ast-ce que t'fâs tout-là, Monmond, à gaspilli t'sé autou d'ta baraque ? qu'li dit l'Mémé.
    - J'a mets autou d'ma mâson pou qu'lis lawps n'y v'nissent mi m'barboter mis pouyes.
    - Mâs n'yi point d'lawps è Font'no ?
    Eh bin, ç'ast bin lè preûve que mi aco m'sé, on fât bin noute ouvrâge.


 

Les loups (patwès d'Failly) :

    În mètîn d'prîntemps, lo Monmond torneût è l'ento d'sè mauhon en j'tant don sé è lè heppâde.
    - Mâs qu'ast-ce que t'fâs tot-lè, Monmond, è hhèyeu to sé è l'ento d'tè barèque ? qu'li è dit lo Mémé.
    - J'en mats è l'ento d'mè mauhon po qu'les loups n'y v'nînssent meu m'barboter mes pouyes.
    - Mâs i n'y è point d'loups è Font'no ?
    - Eh ben, ç'ast bien lè preûve que meu ica mo sé, an font beun' nate ovrêge.

 

Lis loups (patwès do Vèyti) :

    În mètî d'fûs-taps, lo Monmond tonait è lè ronde de sè mauho au j'tant do sâ è lè volâye.
    - Mais qu'ôst-ce que t'fais tot-la, Monmond, è deuhhî to sâ è lè ronde de tè barèque ? qu'li d'heut lo Mémé.
    - J'è bote è lè ronde de mè mauho po qu'lis loups n'y v'nassent mi m'barbotè mis h'lînes.
    - Mais i n'î pwèt d'loups è Font'no ?
    - Eh ben, ç'ast bé lè preûve que mi et co mo sâ, a fait bé note besèye.

 

Posté par patoisantlorrain à 18:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lo chocolât

Einvaux

 

Ène graine nos beille LO CHOCOLÂT

1. Sus lè plaque de chocolât-lè, sont dessinés des fruts d'cacaoyer, înk de çausses-ète, d'vé, laiye wâr ses graines.
2. Commat'st-ce qu'lo chocolât ast env'loppé ?
3. Qu'ôst-ce que d'vint lo chocolât quand 'l ast chauffi ?
4. Quées couleurs ont les graines di cacaoyer ?
5. Qu'ôst-ce qu'on pût faire èvo lo chocolât ?

R'wêtas bin : 1. di chocolât. 2. Qu'ôst-ce qu'on pût dîre de sè couleur ? de ç'qu'i chmique ? d'so got ? Lo chocolât et lè chalou : qu'ôst-ce qu'i d'vint das lè main ? Chauffas di chocolât. 3. Veûdas lo chocolât liquîde sus ène essîtte frôde. R'wêtas bin des graines de cacaoyer. 4. Grillies et peus brayêyes, elles beillont lo cacao. Qu'ôst-ce qu'on èjoute au cacao pou awer di chocolât.

L'has : 1. Quand on lo chauffe, lo chocolât fond, i d'vint liquîde ; i d'vint duhh quand on lo r'frôdit. 2. Das les pè'is châds et mwèches crahhont des piats êbes qu'on hôye cacaoyers. Èvo les graines que sont das zôs fruts, on prèpâre lo cacao qu'so got ast èmêr. 3. Malè è di seuke, lo cacao d'vint lo bon chocolât, i mingi que neûrre bin et mout bon.

Rèpondas : Qu'ôst-ce que d'vint lo chocolât quand on lo laiye trop près di feû ? Commat'st-ce qu'on pût faire dis û(f)s d'Pêques de chocolât ? Èvo qwè qu'on prèpâre lo chocolât ?

Complètas : Pou prèparer lo chocolât, on male lo...        tiri d'lè rècîne de bett'râve et lo ...         que vint des graines d'în êbe.

Epparnas : Lo chocolât, ç'ast ène malêye de cacao et ca d'seuke.


 

Chattancourt

 

Ine graine neus baille LE CHOCOLÂT

1. Sus citte plaque de chocolât-là sont dissinés dis fruts d'cacaoyî, in de çaws-ci, douvri, lâsse woir sis graines.
2. Coummat'st-ce que l'chocolât ast atourtilli ?
3. Qu'ast-ce que d'vint l'chocolât quand il ast chauffi ?
4. Quées coulaws ont lis graines don cacaoyî ?
5. Qu'ast-ce qu'on peut fâre avo l'chocolât ?

Ripians bin : 1. Don chocolât. 2. Qu'ast-ce qu'on peut dîre de sa coulaw ? de ç'qu'i sent ? de s'goût ? Le chocolât et la chalaw : qu'ast-ce qu'i d'vint das la main ? Chauffans don chocolât. 3 Tumans le chocolât liquîde sus ine assiatte froide. Ripians bin dis graines de cacaoyî. 4. Grillies et poys broyies, elles baillont l'cacao. Ripians bin et poys goûtans don cacao. Qu'ast-ce qu'on ajoute au cacao pou awoi don chocolât.

Lèysans : 1. Quand on l'chauffe, l'chocolât fond, i d'vint liquîde ; i d'vint deur quand on le r'froidit. 2. Das lis p'èis chauds et mûches poûssont dis piots âbes qu'on appelle cacaoyîs. Avo lis graines qui sont das loûs fruts, on prèpâre le cacao que s'goût ast amer. 3. Mêlé è don suke, le cacao d'vint l'bon chocolât, in mingi que nourrit bin et mawt agriâbe.

Ripondans : Qu'ast-ce que d'vint l'chocolât quand on l'lâsse trop près don foy ? Coummat'st-ce qu'on peut fâre dis ieu(f)s d'Pâques en chocolât ? Avo quoi qu'on prèpâre le chocolât ?

Complètans : Pou prèparer l'chocolât, on mêle le...        tiré d'la racîne de bett'râve et le...         qui vint dis graines d'in âbe.

Appurnans : Le chocolât, ç'ast ine mêlaye de cacao aco d'suke.

 

 

Failly

 

Eune grin.ne neus beille LO CHOCOLÂT

1. Sus lè piaque de chocolât-lè, sont dessinés des fruts d'cacaoyer ; înk de cêtes-ceul, d'vé, laihhe veûr ses grin.nes.
2. Comment'st-ce qu'lo chocolât ast rentok'yeu ?
3. Qu'ast-ce que d'vient lo chocolât quand 'l ast hhauffieu ?
4. Quées coleurs ont les grin.nes don cacaoyer ?
5. Qu'ast-ce qu'an pieunent fâre èva lo cacaoyer ?

R'wêtans beun' : 1. Don chocolât. 2. Qu'ast-ce qu'an pieunent dîre de sè coleur ? de ç'qu'i sent ? d'so got ? Lo chocolât et lè chalou : qu'ast-ce qu'i d'vient dans lè main ? HHauffans don chocolât. 3. Vûdans lo chocolât liquîde sus eune essieutte freûde. R'wêtans beun' des grin.nes de cacaoyer. 4. Greillâyes et brayâyes, elles beillent lo cacao. R'wêtans beun' et peus gotans don cacao. Qu'ast-ce qu'an èjoutent au cacao po awer don chocolât.

L'hans : 1. Quand an lo hhauffent, lo chocolât fond, i d'vient liquîde ; i d'vient duhh quand on lo r'freûdit. 2. Dans les pè'is chauds et meuhhes crahhent des piats âbes qu'an hoûyent cacaoyers. Èva les grin.nes que sont dans zoûs fruts, an prèpârent lo cacao qu'so got ast èmêhh. 3. Malé è don seuke, lo cacao d'vient lo bwin chocolât, eune mingerèye nûrrihante et mout bonne.

Rèpondans : Qu'ast-ce que d'vient lo chocolât quand an lo laihhent trap près don fu ? Comment'st-ce qu'an pieunent fâre des ieu(f)s d'Pâques de chocolât ? Èva qwè qu'an prèpârent lo chocolât ?

Complètans : Po prèparer lo chocolât, an malent lo...        tîrieu d'lè rèceune de bett'râve et lo...     que vient des grin.nes d'în âbe.

Eppeurnans : Lo chocolât, ç'ast eune malâye de cacao ica d'seuke.

 

 

Le Valtin

 

Ène graine nos denne LO CHOCOLÂT

1. Sus lè plaque de chocolât-la, sot deussinès dis fruts d'cacaoyî ; în de çals-cite, d'wé, laihhe vêr sis graines.
2. K'mmat'st-ce qu'lo chocolât ast ètô'i ?
3. Qu'ôst-ce que d'vét lo chocolât quand il ast hhauffi ?
4. Quées couleurs ot lis graines do cacaoyî ?
5. Qu'ôst-ce qu'a pût faire èvo lo chocolât ?

Spias bé : 1. Do chocolât. 2. Qu'ôst-ce qu'a pût dîre de sè couleur ? de sè hhmique ? de so got ? Lo chocolât et lè chalou : qu'ôst-ce qu'i d'vét das lè main ? HHauffas do chocolât. 3. Veûdas lo chocolât liquîde sus ène essîtte frâde. Spias bé dis graines de cacaoyî. 4. Grillies et peus bra'ies, elles dennat lo cacao. Spias bé et peus gotas do cacao. Qu'ôst-ce qu'a rèjoute au cacao po avoû do chocolât.

L'has : Quand a lo hhauffe, lo chocolât fond, i d'vét liquîde ; i d'vét duhh quand a lo r'frâdit. 2. Das lis pè'is chauds et mèches crahhat dis p'tits ârbes qu'a heuche cacaoyîs. Èvo lis graines que sot das lûs fruts, a prèpâre lo cacao qu'so got ast èmêr. 3. Malé è do seuke, lo cacao d'vét lo bon chocolât, în neûrrant mingi et mout bon.

Rèpondas : Qu'ôst-ce que d'vét lo chocolât quand a lo laihhe trop près do feû ? K'mmat'st-ce qu'a pût faire dis û(f)s d'Pêques de chocolât ? Èvo què qu'a prèpâre lo chocolât ?

Complètas : Po prèparè lo chocolât, a male lo...        tîri dè rècîne de bett'râve et lo...         que vét dis graines d'în ârbe.

Eppeurnas : Lo chocolât, ç'ast ène malâye de cacao et co d'seuke.

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2017

Mètèo d'lè qwètrîme semaine de mai

Ninvâs / Einvaux (54 - L'ninville / Lunéville) :

 

 

Pou lo dimanche vingt-et-în di mwès d'mai :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôhh et lè jonêye, i f'rè vingt-et-înk.

I n'y èrè di s'lo et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi vingt-dous' di mwès d'mai :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè cinq et lè jonêye, i f'rè vingt-cinq.

I n'y èrè ca di s'lo et lo vat soff'rè è moins d'cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui vingt-trôhh di mwès d'mai :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè dèyhh et lè jonêye, i f'rè vingt-hhèys.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è quarante.

 

Pou lo mècredi vingt-qwète di mwès d'mai :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca (h)ieût' et lè jonêye, i f'rè vingt-qwète.

Lo taps vè ca s'rèkairi et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo jûdi vingt-cinq di mwès d'mai :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè dèyhh et lè jonêye, i f'rè vingt-cinq.

I f'rè di s'lo et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo venr'di vingt-hhèys di mwès d'mai :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè nûf et lè jonêye, i f'rè vingt-sept.

I f'rè ca di s'lo et lo vat soff'rè ca è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo sèm'di vingt-sept di mwès d'mai :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè ca nûf et lè jonêye, i f'rè trente-et-înk.

I f'rè tojos di s'lo et lo vat soff'rè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo dimanche vingt-(h)ieût' di mwès d'mai :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè quinze et lè jonêye, i f'rè trente-dous'.

I f'rè tojos di s'lo et lo vat soff'rè ca è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo lundi vingt-nûf di mwès d'mai :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè qwètôhhe et lè jonêye, i f'rè ca trente-dous'.

I f'rè tojos di s'lo et lo vat soff'rè è vingt kilomètes è l'(h)oûre.

 

Pou lo mègui trente di mwès d'mai :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè sôze et lè jonêye, i f'rè vingt-hhèys.

I pourrôt y awer d'lè grale et lo vat soff'rè ca è vingt kilomètes è l'(h)oûre èvo des côps d'vat è cinquante-cinq.

 

Pou lo mècredi trente-et-înk di mwès d'mai :

Tempèratûres : lo paneuyt, i f'rè trôze et lè jonêye, i f'rè ca vingt-hhèys.

Lo taps vè s'rèkairi et lo vat soff'rè è dèyhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

 

 

Chattancout / Chattancourt (55 - Verdun) :

 

 

Pou le dimanche vingt-et-in don mois d'mai :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri cinq et la journaye, i f'ri vingt'.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi vingt-daws don mois d'mai :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri (h)uit' et la journaye, i f'ri vingt-quate.

Lis nuâges f'ront coumme in voile devant l'soleil et lo vent soufful'ri à moins d'cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi vingt-trois don mois d'mai :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri douze et la journaye, i f'ri vingt-trois.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante.

 

Pou le mercredi vingt-quate don mois d'mai :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri onze et la journaye, i f'ri co vingt-trois.

Le temps vâ co s'iclaircir et le vent soufful'ri à dix kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le jeudi vingt-cinq don mois d'mai :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri ca onze et la journaye, i f'ri vingt-quate.

I f'ri don soleil et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le venr'di vingt-six don mois d'mai :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri douze et la journaye, i f'ri vingt-six.

I f'ri co don soleil et le vent soufful'ri à vingt kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à quarante-cinq.

 

Pou le sam'di vingt-sept don mois d'mai :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri quatorze et la journaye, i f'ri trente.

I f'ri toujoûs don soleil et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le dimanche vingt-(h)uit' don mois d'mai :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri dix-sept et la journaye, i f'ri trente-daws.

Le temps vâ s'iclaicir et le vent soufful'ri co à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le lundi vingt-neuf don mois d'mai :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri seize et la journaye, i f'ri trente-et-in.

Lis nuâges f'ront coumme in voile d'vant l'soleil et le vent soufful'ri toujoûs à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

Pou le mârdi trente don mois d'mai :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri co seize et la journaye, i f'ri vingt-trois.

I pourrat y awoi dis orâges et le vent soufful'ri à quinze kilomètes à l'(h)eure avo dis côps d'vent à cinquante-cinq.

 

Pou le mercredi trente-et-in don mois d'mai :

Tempèratûres : pârnoyt, i f'ri dix et la journaye, i f'ri vingt-quate.

Le temps vâ s'iclaircir et le vent soufful'ri à cinq kilomètes à l'(h)eure.

 

 

 

Failly (57 - Metz) :

 

 

Po lo dimanche vingt-et-înk don mwès d'mây :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè qwète et lè jonâye, i f'rè vingt-dous'.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lundi vingt-dous' don mwès d'mây :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè sept et lè jonâye, i f'rè vingt-hhihh.

I f'rè ca don s'la et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi vingt-treûhh don mwès d'mây :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè onze et lè jonâye, i f'rè vingt-cinq.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è vingt kilomètes è '(h)oûre èva des coups d'vent è quarante-cinq.

 

Po lo mèkeurdi vingt-qwète don mwès d'mây :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dihh et lè jonâye, i f'rè ca vingt-cinq.

Lo temps vâ ca s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jeudi vingt-cinq don mwès d'mây :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè onze et lè jonâye, i f'rè vingt-hhihh.

I f'rè don s'la et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo venr'di vingt-hhihh don mwès d'mây :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dôze et lè jonâye, i f'rè vingt-(h)ut'.

I f'rè ca don s'la et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di vingt-sept don mwès d'mây :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè trôze et lè jonâye, i f'rè trente-dous'.

I f'rè tojos don s'la et lo vent hhoffeuyerè è dihh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo dimanche vingt-(h)ut' don mwès d'mây :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè quinze et lè jonâye, i f'rè ca trente-treûhh.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes èn l'(h)oûre.

 

Po lo lundi vingt-nieuf don mwès d'mây :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè ca quinze et lè jonâye, i f'rè tojos trente-treûhh.

Les nuêges f'ront comme i wêle davant lo s'la et lo vent hhoffeuyerè è quinze kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mârdi trente don mwès d'mây :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dih-(h)ut' et lè jonâye, i f'rè vingt-cinq.

I pourreût y awer des orêges et lo vent hhoffeuyerè ca è quinze kilomètes è l'(h)oûre èva des coups d'vent è cinquante-cinq.

 

Po lo mèkeurdi trente-et-înk don mwès d'mây :

Tempèratûres : lo pernut, i f'rè dôze et lè jonâye, i f'rè vingt-hhihh.

Lo temps vâ s'rèkiairi et lo vent hhoffeuyerè è cinq kilomètes è l(h)oûre.

 

 

 

Lo Vèyti / Le Valtin (88 - haut do HHlouhh / col de la Schlucht) :

 

 

Po lo dîmonche vingt-et-în do moûs d'mai :

Tempèratûres ; lè neût, i fairè qwète et lè jonâye, i fairè dêhh-sept.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi vîngt-dous' do moûs d'mai :

Tempèratûres : lè neût, i fairè hhés et lè jonâye, i fairè vîngt-et-în.

I fair co do s'lo et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mwâdi vîngt-trâhh do moûs d'mai :

Tempèratûres : lè neût, i fairè onze et lè jonâye, i fairè vîngt-dous'.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è quînze kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è quarante.

 

Po lo meurkedi vîngt-qwète do moûs d'mai :

Tempèratûres : lè neût, i fairè (h)ut' et lè jonâye, i fairè vîngt'.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo jûdi vîngt-cînq do moûs d'mai :

Tempèratûres : lè neût, i fairè nûf et lè jonâye, i fairè vîngt'.

I fairè do s'lo et lo vat soff'rè co è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo vâr'di vîngt-hhés do moûs d'mai :

Tempèratûres : lè neût, i fairè sept et lè jonâye, i fairè vîngt-trâhh.

I fairè co do s'lo et lo vat soff'rè tocoûs è dêhh kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo sèm'di vîngt-sept do moûs d'mai :

Tempèratûres : lè neût, i fairè onze et lè jonâye, i fairè vîngt-hhés.

Lo taps vè s'rèkiaihhi et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo dîmonche vîngt-(h)eût' do moûs d'mai :

Tempèratûres : lè neût, i fairè qwètôhhe et lè jonâye, i fairè vîngt-sept.

Il y èrè quèques rahhies et lo vat soff'rè è mons d'cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo lîndi vîngt-nûf do moûs d'mai :

Tempèratûres : lè neût, i fairè quînze et lè jonâye, i fairè vîngt-(h)eût'.

Il y èrè co quèques rahhies et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre.

 

Po lo mwâdi trente do moûs d'mai :

Tempèratûres : lè neût, i fairè sôze et lè jonâye, i fairè vîngt-trâhh.

I pourrôt y avoû dè grale et lo vat soff'rè è dêhh kilomètes è l'(h)oûre èvo dis kûnps d'vat è cînquante-cînq.

 

Po lo meurkedi trente-et-în do moûs d'mai :

Tempèratûres : lè neût, i fairè dôze et lè jonâye, i fairè vîngt-et-în.

Il y èrè dis rahhies que pourrot d'nnè dis orêges et lo vat soff'rè è cînq kilomètes è l'(h)oûre èvo co dis kûnps d'vat è quarante-cînq.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Lo bon(h)omme de pain d'èpice (dousieume èl'çon)

Dousieume èl'çon (patois messin)

 

    Lo bon(h)omme de pain d'èpice

    Lo piat Jeuson sèveût bien lîre depeus l'âge de cinq ans : ç'ateût sè mâmiche qu'li èveût epprîns. V'sèveûz-ti d'quée façon ?... Èva în bon(h)omme de pain d'èpice.
    Lo Jeuson im.meût tot-piein lo pain d'èpice, et quand 'l eu vu ç'lè, sè mâmiche è 'maginé lo jo qu'il è èvu cinq ans, d'li eppenre ses lattes, en mattant, d'conte l'èbécé, în grand bon(h)omme de pain d'èpice.
    An lo wèyînt d'coté, il èveût i chèpé d'gènèral et în sâbre sus lo coté. ; sè figûre et tout' so coûrps atînt, è l'endreût, neûrs et r'luhants comme don vernis, mâs l'envêhh ateût d'în jaune bruyeu et pâlat ; so nez ateût bien pus grand qu'ses pieuds, qu'an p'lînt treuver bien piats po sè teille.
    Te wès beun' ç't'(h)omme-lè, qu'è dit lè vieuille fomme au Jeuson ; i s'rè tot-lè è tout' nas l'çons ; mâs chèque fwès qu't'èrès bien epprîns tè l'çon, t'èrés lo dreût d'en mingeu ène câille ; te commencerès par où'st-ce que t'vourés.
    Les premîns jos, lo bon(h)omme dèrangeût lo Jeuson ; 'l ateût bien pus grand comme bon(h)omme de pain d'èpice qu'lo Jeuson comme afant, d'façon qu'lo Jeuson s'fèyeût l'effet don Piat Poucet d'conte l'ogre ; mais bientoût l'idée de mingeu l'ogre l'è rèhhhurieu, et comme lè septieume leçon èveût ètu lè bonne, sè mâmiche li è dit : te pieux c'mmencieu.
    'L è eggripcheu tot d'hhute lo nez... Èprès lo nez, lè mergolatte y è pessé, et peus lo chèpé d'soudârd, et peus è lè foûhhe, èprès des longes enfoûhhes et eune hhute de bonnes et de manres leçons, au bout d'qwète mwès d'trèveil, l'afant sèveût lîre, et les doux talons don gènèral, v'nus i poû duhhs èva l'âge, mâs werdant tojos i bwin got, ont ètu envaye dans lè boche don piat lihou, comme lè dârieune enguèjûre de sè victwêre.

                    Ernest Legouyé,
                    Nas feus et nas feuilles


Mots compliqués : mâmiche : grand-mère ; im.meût : aimait ; d'conte : à côté ; èbécé : alphabet ; r'luhants : brillants ; envêhh : envers ; bruyeu : terne ; pâlat : pâle ; an p'lînt : on pouvait ; tot-lè : là (tout-là) câille : morceau ; afant : enfant ; rèhhurieu : rassuré ; eggripcheu : saisi ; tot d'hhute : tout de suite ; mergolatte : menton ; soudârd : soldat ; è lè foûhhe : enfin ; enfoûhhes : efforts ; hhute : suite ; duhhs : durs ; èva : avec ; werdant : gardant ; envaye : partis, disparus ; lihou : lecteur ; enguèjûre : gage.

 

Grammaire

Conjugaison de mingeu (manger) et pesser (passer) au présent de l'indicatif

j'minge, te minges, i minge, elle minge, j'mingeans, v'mingeûz, is mingent, elles mingent

j'pesse, te pesse, i pesse, elle pesse, j'pessans, v'pesseûz, is pessent, elles pessent

 

Les adjectifs démonstratifs :

Ço … -ceu, ço … -lè (ce … -ci, ce … -là) ; ceut’… -ceu, ceut’ … -lè (cet … -ci, cet … -là) ; ceutte … -ceu, ceutte … -lè (cette … -ci, cette … -là) ; ces … -ceu, ces … -lè (ces … -ci, ces … -là)

Les pronoms démonstratif :

Lo çu (celui) - lè çue (celle) - les çus (ceux) - les çues (celles)
Cite-ceul (celui-ci) – cite-el (celui-là) ; Cète-ceul (celle-ci) – Cète-el (celle-là) ; cêtes-ceul (ceux-ci, celles-ci) – cêtes-el (ceux-là, celles-là)
Ç' (ce) - (ça) - ç'lè (cela)

 

    a)     Lo Joson, lo Baptiste
        Quand on emploie un nom propre de personne dans un récit, on met l'article devant.

    b)    On
        Contraction de dans + lo. On le traduit par "au" mais a le sens de "dans le".

    c)    Po, por
        Devant un pronom personnel, po devient por : por meu, por teu, por lu, por lèye, por nos, por vos, por zoûs (pour moi, pour toi, pour lui, pour elle, pour nous, pour vous, pour eux / elles / soi)

 

Questions :

 

Comment qu'lo Jeuson eu epprîns è lîre ?
Poquè qu'sè mâmiche eu 'maginé ceutte façon-lè ?
D'heûz comment qu'ast lo bon(h)omme de pain d'èpice ?
Quand ast-ce qu'lo Jeuson eu c'mmencieu è lo mingeu ?
Par où'st-ce que'l eu c'mmencieu ? Et èprès ?
Quand ast-ce que'l eu fât d'lo mingeu ?

 

 

 

 

 

Posté par patoisantlorrain à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]