14 mars 2010

Nut et Brouillârd / Nuit et Brouillard de Jean Ferrat

Patois de Pays-Haut J'voureûs rende (h)ommêge tot-cè è în grand poète qué vièt d'nos quittè. I chanteût lè vie, l'amour, et co sè colêre conte l'injustice. I sèveût chwèsi ses mots po dîre sè colêre, mi b'san d'gueûler comme n'y en è. Èdieu Jean, té d'mor'rès au fond d'nos kieûrs.Nut et Brouillârd'L otint vingt' et cent, 'l otint des milliès,Nus et maigues, trembiant, dans des vagons piombés,Qué d'cheurint lè nut èvo zows ongues bettants,'L otint de milliés, 'l otint vingt' et cent.Is s'crèyint des (h)ommes, n'otint pus qu'des... [Lire la suite]
Posté par patoisantlorrain à 22:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]