Davant qu'd'ècrîre l'artike-lè sus lè chètaigne, fât vos dîre que pahhênne, en Lorraine, ne k'nnahhôt lo frut-lè. On lo hôyôt mârron. Pourqwè ç'lè, pace que les êbes-lè n'crahhont-m' chez nos ! I n'y en è quéqu'îns sus les Hauts di coté d'Saint Dié : ç'ast des soldâts, pendant lè guêrre de 1870 qu'èvint empouké èvo zôs des chètaignes po les mingi et les chètaignes que'l èvint laiyé on beilli des chètaignèys. Bèhh-lè, sus les Hauts, on les hôye don(c) : lis catèjes et l'êbe, lo catèdji.

Avant d'écrire cet article sur la châtaigne, je précise que personne, en Lorraine, ne connaissait ce fuit. On l'appelait marron. Pourquoi cela, parce que ces arbres ne poussent pas chez nous ! Il y en a bien quelques uns sur les hauteurs près de Saint Dié : ce sont des soldats, pendant la guerre de 1870, qui avaient emporté des châtaignes pour les manger et les châtaignes restantes ont donné des châtaigners. Là-bas, dans les Hautes-Vosges, on les nomme : lis catèdjes et l'arbre, lo catèdji.

 

 

Einvaux

 

I frut qu'on minge lè graine : LÈ CHÈTAIGNE

1. Pourqwè qu'ç'ast malaihi d'penre ène calôfe de chètaigne ?
2. Combin d'chètaignes qu'i n'y è das lè calôfe ?
3. Les chètaignes ont-ti tortotes lè même forme ?
4. Pa qwè qu'l'amande ast r'cwèchie ?
5. Qu'ôst-ce qu'i n'y è das lo bout pointu d'lè graine ?

R'wêtas bin : Lè calôfe. Quée forme que'l è ? 1. Commat'st-ce qu'elle se d'vêt ? 2. Commat'st-ce qu'ast lo d'das ? Commat'st-ce que les chètaignes sont piècies das lè calôfe ? 3. Lè chètaigne. Sè couleur ? Ast-ce que'l è lè même couleur è tot-patyot ? Pa wèce que lè chètaigne 'tôt ettèchie è lè calôfe ? Palas ène chètaigne : commat'st-ce qu'ast lè palôhhe en-d'fûs ? En-d'das ? D'vèyas l'amande (graine).

L'has : 1. È l'automne, les grôsses calôfes pyin.nes de pînks k'mmençont è cheûr des chètaignes. Elles se d'vèyont, laiyant wâr les chètaignes. 2. Sus çausses-ète, l'endrôt wèce que lo frut 'tôt èttèchi è lè calôfe demwêre merqué pa ène grande tèche kaire. 3. Lè chètaigne ast fait d'ène palôhhe et d'ène grôsse graine qu'on minge. Lè graine-lè èrôt pouyu germer : on y wèt lo germe d'i chètaignèy qu'èrôt pouyu crahhe.

Rèpondas : Pourqwè qu'on n'wèt-m' les chètaignes sus l'êbe ? Qu'ôst-ce qu'i n'y è das lè grôsse palôhhe brune de lè chètaigne ? Qu'ôst-ce qu'on trove das l'amande ?

Complètas : Das les calôfes pyin.nes de pînks di chètaignèy, on trove des...

Epparnas : Lè chètaigne, ç'ast i frut fait d'ène palôhhe èca d'ène graine.

 

Chattancourt

 

In frut qu'on minge lè graine : LA CHÈTAIGNE


1. Pouquoi qu'ç'ast malâsi d'prendre in écoffau d'chataigne ?
2. Combin d'chataignes qu'i n'y i das l'écoffau ?
3. Les chataignes ont-ti tourtoutes lè même forme ?
4. Pa quoi qu'l'amande ast co r'cwachie ?
5. Qu'ast-ce qu'i n'y i das lo bout pointu d'la graine ?

Ripians bin : L'écoffau. Quée forme qu'il i ? 1. Coummat'st-ce qu'i s'douvrit ? 2. Coummat'st-ce qu'ast lo d'das ? Coummat'st-ce que les chataignes sont placies das l'écoffau ? 3. La chataigne . Sa coulaw ? Ast-ce qu'elle i la même coulaw pârtout. Pa yaw qu'la chataigne itat attachie à l'écoffau ? Palans ine chataigne : coummat'st-ce qu'ast la pî en-d'fiûs ? En-d'das ? Douvrisans l'amande (graine).

Lèysans : 1. À l'arrière-saison, les groûs écoffaus pleins d'ipines coummençont à choir des chataignis. Is s'douvrisont, lâssant woir les chataignes. 2. Sus çawes-ci, la place yaw qu'lo frut itat attachi à l'écoffau demore marqué pa ine grande tache claire. 3. La chataigne ast fait d'ine pî et d'ine groûsse graine qu'on minge. Lè graine-là arat pouvu germer : on y woit le germe d'in chataigni qu'arat pouvu poûsser.

Rèpondans : Pouquoi qu'on n'woit-m' lis chataignes sus l'âbe ? Qu'ast-ce qu'i n'y i das lè groûsse pî brune de la chataigne ? QSu'ast-ce qu'on trouve das l'amande ?

Complètas : Das lis écoffaux pleins d'ipines di chataigni, on trouve dis...

Appurnans : La chataigne, ç'ast in frut fait d'ine pî et co d'ine graine.
 

Failly

 

I frut qu'an mingent lè grin.ne : LÈ CHÈTEUGNE

1. Poqué qu'ç'ast malâhieu d'penre eune caffe de chèteugne ?
2. Combeun' de chèteugnes qu'i n'y è dans lè caffe ?
3. Les chèteugnes ont-ti tortotes lè mim.me foûrme ?
4. Pa qwè qu'l'amande ast ca r'cwèchâye ?
5. Qu'ast-ce qu'i n'y è dans lo bout pointu d'lè grin.ne ?

R'wêtans beun' : lè caffe. Quée foûrme que'l è ? 1. Comment'st-ce qu'elle se d'vêt ? 2. Comment'st-ce qu'ast lo d'dans ? Comment'st-ce que les chèteugnes sont pièçâyes dans lè caffe ? 3. Lè chèteugne. Sè coleûr ? Ast-ce que'l è lè mim.me coleûr t't'èvau ? Pa où'st-ce que lè chèteugne ateût ettèchâye è lè caffe ? Palans lè chèteugne : comment'st-ce qu'ast lè paloûhhe en-d'fieus ? En-d'dans ? D'vèyans l'amande (grin.ne).

L'hans : 1. È l'automne, les groûsses caffes pyin.nes de 'peunes c'mmençont è cheûr des chèteugnis. Elles se d'vèyent, laihhant veûr les chèteugnes. 2. Sus cêtes-ceul, l'endreût où'st-ce que lo frut ateût ettèchieu è lè caffe demare merqué pa eune grande tèche kiaire. 3. Lè chèteugne ast fât d'eune paloûhhe et d'ène groûsse grin.ne qu'an mingent. Lè grin.ne-lè èreût pu germer : an y weunent lo crahon d'i chèteugni qu'èreût pu crahhe.

Rèpondans : Poquè qu'an n'weunent meu les chèteugnes sus l'âbe ? Qu'ast-ce qu'i n'y è dans lè groûsse paloûhhe brune de lè chèteugne ? Qu'ast-ce qu'an treuvent dans l'amande ?

Complètans : Dans les caffes pyin.nes de 'peunes di chèteugni, an treuve des...

Eppeurnans : Lè chèteugne, ç'ast i frut fât d'eune paloûhhe ica d'eune grin.ne.


Le Valtin

 

În frut qu'a minge lè graine : LÈ CATÈDJE

1. Poquè qu'ç'ast maulaihant d'pâre în gâyo d'catèdje ?
2. Quante catèdjes qu'il î das lo gâyo ?
3. Lis catèdjes ot-ti tortotes lè même forme ?
4. Pa què qu'l'avio ast co r'cwèchi ?
5. Qu'ôst-ce qu'il î das lo bout pwètant d'lè graine ?

Spias bé : Lo gâyo. Quée forme qu'il è ? 1. K'mmat'st-ce qu'elle se d'wêt ? 2. K'mmat'st-ce qu'ast lo d'das ? K'mmat'st-ce que lis catèdjes sot piècies das lo gâyo ? 3. Lè catèdje. Sè couleur ? Ast-ce qu'elle è lè même couleur tot-pwatot. Pa où'st-ce que lè catèdje îre ettèchie au gâyo ? Palas ène catèdje : k'mmat'st-ce qu'ast lè p'latte d'fûs ? d'das ? D'wè'as l'avio (graine).

L'has : 1. Au wè'i, lis groûs gâyos piès de spînks èhachat è chêr dis catèdjis. Elles se d'wè'at, laihhant vêr lis catèdjes. 2. Sus çalles-cite, l'endrât où'st-ce que lo frut îre ettèchi au gâyo demoure marquè pa ène grande tèche kiaihhe. 3. Lè catèdje ast fait d'ène p'latte et d'ène groûsse graine qu'a minge. Lè graine-la èrôt pèvu geurmè : a z-y voût lo geurmo d'în catèdji qu'èrôt pèvu crahhe.

Rèpondas : Poquè qu'a n'voût mi les catèdjes sus l'ârbe ? Qu'ôst-ce qu'il î das lè groûsse p'latte brûne dè catèdje ? Qu'ôst-ce qu'a trove das l'avio ?

Complètas : Das lis gâyos piès de spînks di catèdji, a trove dis...

Epparnas : lè catèdje, ç'ast în frut fait d'ène p'latte et co d'ène graine.