Méthode de patois

 

Lo dèrer côp, j'ai vu qu'j'èvôs èvu 25 visites sus mo blog. J'ai 'tu bîn ètonné, cè chinge des dous' ou trôs visites pa jo ! P't-ête bîn qu'das les geas-lè, y en è que vourînt eppenre lo patwès ? Mais commat faire, y è-ti i lîve pou eppenre lo patwès, commat qu'on pût l'eppenre ? Yô, y è bîn î lîve pou eppenre lo patwès mais ç'ast pou lo patwès de Sainte-Mèrèye qu'èvôt ètu ècrit en 2006. On pourrôt aihimat errangi les l'çons-lè pou eppenre les âtes patwès lorrains (patwès d'Cum'nères, de Dombrès ; patwès di cougnat d'Metz, Îsle, Pè'is-Haut, Sânôs, di cougnat d'Saint Qouryin ; patwès di cougnat de L'ninville, de Font'no, d'Borville, de Ninvâs, di cougnat d'Vèh'lîhhe ; patwès d'Rumèni, d'Fimèni, d'Corçûx, d'Girômwè, d'Champdrâ, di Vèyti, d'Fraize, d'lè Bresse, d'Wègné, de Fresse ; patwès d'Ranrupt, di vâ d'Orbèy). Mais val lo problème : je k'nnas bîn lè geat qu'è fait lo lîve-lè et je n'vourôs point li faire de tôrt en s'servant d'so lîve. 'L èrôt bîn v'lu qu'les geas epparninhhent so patwès mais on n'tôt que dous' è l'eppenre : ène bêcelatte et peu mi, ç'ast lu que m'l'è dit ène fwès è ène essembiâye de geas que pêlont patwès. Et portant, so lîve, 'l ast fîn bîn pou eppenre lo patwès et ca pou eppenre les âtes patwès. Mais d'vant tortot, fârôt jè sawer s'y è des geas que vourînt eppenre lo patwès. J'ettends vôs commentaires. Merci tot-piein.

La dernière fois, j'ai vu que j'avais eu 25 visites sur mon blog. J'ai été bien étonné, ça change des deux ou trois visites quotidiennes ! Peut-être que parmi ces gens-là, certains voudraient apprendre le patois ? Mais comment faire, y a-t-il une méthode pour apprendre le patois, comment peut-on l'apprendre ? Oui, il y a bien une méthode pour apprendre le patois mais c'est pour le welche de Sainte Martie-aux-Mines qui avait été écrit en 2006. On pourrait facilement adapter ces leçons pour les autres patois lorrains (patois de Cumières, patois de Dombras ; patois messin, de l'Îsle, du Pays-Haut, du Saulnois, du coin de Saint Quirin ; patois du Lunévillois, de Fontenoy-la-Joûte, de Borville, d'Einvaux, du Saintois ; patois d'Uriménil, de Fiménil, de Corcieux, de Gérardmer, de Champdray, du Valtin, de Fraize, de la Bresse, de Vagney, de Fresse-sur-Moselle ; patois de Ranrupt, du val d'Orbey). Mais voilà lo problème : je connais bien la personne qui a fait cette méthode et je voudrais en aucun cas lui faire de tort en utilisant sa méthode. Il aurait bien voulu qu'les gens apprennent le welche mais nous n'étions que deux à l'apprendre : une fillette et moi-même, il me l'a dit une fois à une assemblée de patoisants. Et pourtant, sa méthode est très bien pour apprendre le patois ainsi que pour les autres patois. mais avant tout, il faudrait déjà savoir s'il y a des gens qui voudraient apprendre le patois. J'attends vos commentaires. Merci beaucoup.