Lo coucheu d'lè pope

 

1. Dô ! dô ! L'afant dô.. dreum'rè bientoût.
        Debout, d'lé lo tot piat lit d'cwîve, aux ridiaux d'moss'line è pwès, lè Zette tient dans ses brès ène pope en ch'mînhhe.
        Ç'ast sè feuille...
        2. Docement, lè Zette kèresse lè tête chermante, que sorit tojos...
        Qué (h)euroux caractêre qu'elle è, Lucile ? Ç'ast lo nom d'sè feuille.
        3. Ettention ! Elle vâ s'endreumîn...
        Les paupiêres, hhuvant lo bîhhêge, bettent sus lis grands œils neûrs. An dirînt don v'loûrs neûr et r'luhant...
        Chut ! comme des piats pètales recorbés de roûse, les paupiêres s'errondînent. Elles vont s'framer. Lè Lucile dreume.
        En peurnant bien wâde, lè Zette se penche sus so lit... Elle dit tot bèhh : Lè ! Mèd'mwinselle !... Tout' lè tenresse d'eune piate maman ast dans sè wès...
        4. Lè Zette, d'eune main l'gîre, tampote lo chèvat, renvahhe et borde lè covête... Les ridiaux, è ç't (h)oûre !... Elle les crûhe, sans brut... Elle vâ pus lon sus lè pointe don pieud.
        5. Lè Zette, essieuttâye sus eune chîre bèhhe, d'vèye, înk è înk, les tîrants d'lè commoûde de sè pope. 'L er'tîre înk èprès l'aute, eune catte de d'zos de lin.ne, dis bès propes, lè roûbe de chambe po d'main lo mètîn. 'L im.me Lucile pè-d'ssus tout', elle vieut qu'elle seût lè pus balle, lè mieux t'nâwe, lè plus rich'ment (h)èb'yâye de tout' les popes qu'elle connat. Elle vieut qu'sè feuille li f'yeusse (h)onneur.
        6. Lè ! Lè toilette de d'main ast rangeâye, piayâye au pieud don lit. Lè Zette lè mat èva lo lînge wète, dans eune mallatte que sreuve de heuje è lînge, catte de d'zos et bès d'lè vaille. Elle s'eu penchâye i mament sus les ridiaux d'moss'line. Elle ècoute. Ç'ast hhûr, 'l eu oûyi hhoffieu.

                            Paul et Victor Marguerite,
                            Zette


Mots difficiles : pope : poupée ; ch'mînhhe : chemise ; feuille : fille ; hhuvant : suivant ; bîhhêge : bercement ; r'luhant : luisant ; chèvat : traversin ; renvahhe : renverse ; covête : couverture ; crûhhe : croise ; essieuttâye : assise ; bèhhe : basse ; d'vèye : ouvre ; tîrants : tiroirs ; catte de d'zos : jupon ; lin.ne : laine ; im.me : aime ; wète : sale ; heuje : coffre ; hhûr : sûr ; oûyi : ouïr, entendu ; hhoffieu : souffler, respirer.

 

Grammaire :

 

1° Morphologie

Le nom

a)    Le genre

Cheûz nos, quand’ an causent patwès, an weunent beun que l’artike n’ast-m’ tojos lo mim.me qu’en patwès. Ç’ast anlè qu’an dîront :

Chez nous, quand on parle patois, on voit bien que l’article n’est pas toujours le même qu’en patois. C’est ainsi qu’on dira :

Eune errosatte (un arrosoir) – eune paume (un épi) – eune ètote (un atout) – lè bonne âr (le bon air) – lè fraye (le frai) – lo poussat (la poussière) – lè chette (le chat)

b)    Les noms masculins

On les reconnaît en grande partie à leur suffixe

Suffixe en –i :            lo peummi (le pommier)
                lo ceul’hi (le cerisier)
                lo pwêri (le poirier)
                lo nuhati (le noisetier)
                lo hhalati (le noyer)

Suffixe en –é :            lo chèté (le château)
                lo chèpé (le chapeau)
                lo wèré (le taureau)
                lo keuvé (le cuvier)

Suffixe en –ou :            lo chessou (le chasseur)
                lo sayou (le faucheur)
                lo pahhou (le pêcheur)

Suffixe en –at :            lo valat (le valet)
                lo coûnat (le cornet)
                lo houssat (le houx)
2° Conjugaison

a)    Le verbe régulier couper (couper) conjugué à tous les modes et à tous les temps

Indicatif

Temps simples

Présent                  Imparfait distant                Imparfait prochain

je coupe                 j’coupeûs                              inusité
te coupes              t’coupeûs        
i coupe                  i coupeût        
elle coupe             elle coupeût        
an coupent          an coupînt        
j’coupans             j’coupîns        
v’coupeûz           v’coupîns        
is coupent           is coupînt        
elles coupent      elles coupînt        

Passé simple                    Futur simple

inusité                                j’coup’râ
                                             t’coup’rés
                                             i coup’rè
                                             elle coup’rè
                                            an coup’ront
                                            j’coup’rans
                                           v’coup’reûz
                                           is coup’ront
                                           elles coup’ront

Temps composés

Passé composé                    Plus-que-parfait

j’â coupé                               j’èveûs coupé
t’és coupé                            t’èveûs coupé
‘l è coupé                             ‘l èveûs coupé
‘l è coupé                             ‘l èveût coupé
an z-ont coupé                    an z-èvînt coupé
j’èvans coupé                     j’èvîns coupé
v’èveûz coupé                    v’èvîns coupé
‘l ont coupé                         ‘l èvînt coupé
‘l ont coupé                        ‘l èvînt coupé

Passé antérieur                    Futur antérieur

inusité                                    j’èrâ coupé
                                                 t’èrés coupé
                                                 ‘l èrè coupé
                                                 ‘l èrè coupé
                                                an z-èront coupé
                                                j’èrans coupé
                                               v’èreûz coupé
                                               ‘l èront coupé
                                               ‘l èront coupé

Conditionnel

Présent                        Passé

j’coup’reûs                 j’èreûs coupeu
t’coup’reûs                t’èreûs coupeu
i coup’reût                 ‘l èreût coupeu
elle coup’reût            ‘l èreût coupeu
an coup’rînt              an z-èrînt coupeu
j’coup’rîns                 j’èrîns coupeu
v’coup’rîns                v’èrîns coupeu
is coup’rînt                ‘l èrînt coupeu
elles coup’rînt           ‘l èrînt coupeu

Subjonctif (présent et imparfait se confondent)


Présent                                    Passé

que j’coupeusse                    qu’j’âye / èveusse coupé
que t’coupeusses                  qu’t’âyes / èveusses coupé
qu’i coupeusse                      que’l âyt / èveusse coupé
qu’elle coupeusse                 que’l âyt / èveusse coupé
qu’an coupînssent               qu’an z-èvînssent coupé
que j’coupînsses                   qu’j’èvînsses coupé
que v’coupînsses                  qu’v’èvînsses coupé
qu’is coupînssent                 que’l èvînssent coupé
qu’elles coupînssent           que’l èvînssent coupé

Impératif

coupe !
coupans !
coupeûz !

Participe passé

coupé / coupâye

Participe présent

coupant

 

Questions :

 

1. Qu'ôst-ce que tient lè Zette ?
2. Comment qu'ast lè pope ?
3. Comment qu'elle s'endreume ?
4. Qu'ôst-ce que fât lè Zette ?
5. Qu'ôst-ce qu'elle prèpâre quand lè pope ast endreumèye ?
6. Qu'ôst-ce que vieut lè Zette ?
7. Qu'ôst-ce qu'elle fât quand lè toilette don lend'main ast rangeâye ?
8. Comment que v'compeurneûz ceutte phrâse-lè : "Ç'ast hhûr, 'l eu oûyi hhoffieu" ?