20 janvier 2011

théâtre en patois (suite)

Dawsîme pertie / deuxième partieN'fayont qu'chigner aprôs daw pein'h.(N'fayont qu'chigner aprôs daw pain.)Ne font que pleurnicher après du pain.Baille lon z-y dos mawaïes ! Ben'h beu, ben'h gouyeu, r'beute meusiaw !(Baille loûs-y dos mawayes ! Bin beu, bin gouyeu, r'beute-meusiaw !)Donne-leur des gifles ! Bien bu, bien avalé, à sasiété !Et t'crô, prope à rein'h, qu'ça viré toujou in-la ?(Et t'crôs, prope à rin, qu'ça vîré toujoûs ainlà ?)Et tu crois, propre à rien, que ça ira toujours comme ça ?N'brâche mie si foue, crâ !(N'brâche mi... [Lire la suite]
Posté par patoisantlorrain à 17:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2011

théâtre en patois

Patois du Barrois Ç'côp-ci, ce s'rè don t(h)èâtre. V'ci ine pîce qu'on è joué en 1778 à Liné. Je v'l'â ècrit avo l'orthographe don temps-là, peuys avo lè manne, èprès en français. Aneuyt, on fât toujoûs don t(h)èâtre en patois, à Nieuvillès yaw que j'vâs mâs ico è Doûze, coumme v'pouvôz l'vôr sus l'site-là. Cette fois-ci, ce sera du théâtre. Voici une pièce qu'on a joué en 1778 à Ligny en Barrois. Je vous l'ai écrit avec l'orthographe de l'époque, puis avec la mienne, après en français. Aujourd'hui, on fait toujours du théâtre en... [Lire la suite]
Posté par patoisantlorrain à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2011

Lo ch'mi dè Combe / le chemin du Valtin

Patois du Valtin Po chingi ène câille, vala în poème dè gent qu'avoût fait lo CD è patwès do Vêti. Il avoût r'çu pus d'ène mentio et în diplôme d'(h)onneur dè Société des Poètes et Artistes de France. Lè Combe, c'îre lè besse où'st-ce qu'i d'mourait quand il îre èfant. Il avoût ècrit lo poème-la en français, j'l'ai do(c) r'botè en patwès. Lo ch'mi dè CombeA lo trovait long lo ch'mi-laQue nos èm'nait au VêtiPo l'èkûnle ou po lo cafèOù'st-ce que s'èwaillant notis facultès.A lo fè'it tos lis mètis,Mi au corant mais d'bon trè'i.Èvo... [Lire la suite]
Posté par patoisantlorrain à 21:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2011

aux amateurs de toilettes sèches

Patois de Neuvillers-sur-Fave Is çus qu'aimot lès satches chiattes, van'ci l'èvant-dèrêre leço qu'j'os fait è Nieuvillès.Cè s'pesseut au wayîn d'l'ennâe pessâye. În mètîn lo Coliche deheut au Djoso : audjud'(h)eû, i fait co trop frâd pou rabourè ; mi, i faut que j'n-alleusse wêr mè tantîn è Peurmoter, i parait qu'elle ast ène câille malêve ; ti, do tops-lè, t'è vîrès veûdi lis chiattes, lo tonné ast prat d'debordè, te penrès lè beurwatte dè louhîre, et co lè pouhh'rasse et t'è vîrès deuspande lo tout' sus lo meix, ç'n'ast mi lè... [Lire la suite]
Posté par patoisantlorrain à 20:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2010

Noël (cantique)

Un article pour les Meusiens qui sont délaissés dans mon blog, c'est un Noël qu'on chantait autrefois dans le Barrois Noël Ç'atôt in jo de NoéTrôch quètre (h)ôres èprès l'soperQue la bounne Vîrge Mèrie,Dèdos ine bâgeriePar in tops moyt morfondeuyMit au moun'de l'ofant Jaseuys.Saint Joson à doys genoysN'avanse assez d'sos doys oils,Po reuyter l'divin ofant,Lo fils don Diou dos vivantsQui cwèche sa divinitéPa-d'ssous son humanité.Los bâgers v'nint pa dozainesLi appoûter sos ètrennes,Los yinks dos p'mmottes et dos pwêres,Los autes... [Lire la suite]
Posté par patoisantlorrain à 21:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2010

Saint Nicolas et Noël à Allarmont

Comme on est en décembre, voici deux textes en patois d'Allarmont sur Saint Nicolas et Noël Saint NicolâsLè Saint Nicolâs, on prèwoyôr cè î mwès è l'èvance, et co d'pis, surtout lis poronts. C'ètôr pou nos faire hâyeu, pou nos faire ètudieu, pou owor dis bonnes notes è l'ècôle. On nos m'nèçôr tohos do Pêre Fwettârd, do Pêre Saint Nicolâs, înk qu'èvôr ène trique, l'âte c'ètôr so chessot d'bonbons, de gâteaux. Pou n'm'owor lo côp d'trique do Pêre Fwettârd, je hayîns drât. Et pis i fellôr rèmounè dis bonnes note d'l'ècôle. C'ètôr î... [Lire la suite]
Posté par patoisantlorrain à 21:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2010

peurmêre leço

Patois de Neuvillers-sur-FaveCè fait djè ène bwenne déhaine d'ennâyes qu'lo Maurice, note mâte, beille dis l'ços d'patwès è lè mwauho d'ècôle è Nieuvillès. Cè z-ast lis mwâdis, lis s'maines paires. J'zi ai d'mandè si j'pèyis botè sis l'ços sus l'èrètâle, i m'n-è beilli lo drât. Cè z-arôt stu demmèdje qu'vos n-è profitinsses mi, nomi ? Van'ci do(c) lis l'ços-lè, dj'ai rèdjoutè dis notes et co dis exercices. leço1Peurmêre leçoVos hâbliz lo patwès ?Niant co ! Cè z-ast mè peurmêre leço !Mais vos lo hâbeul'rôz bîntôt ?Dj'y compte bîn !... [Lire la suite]
Posté par patoisantlorrain à 22:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 septembre 2010

r'cette de lè têke de mirâbelles

Patois de BorvilleAuhougueû, j'vais vos matte lè r'cette de lè têke de mirâbelles. J'vos lè mats en patwès mais si vos n'ôz-m' compris lo tout', vos n'èrèz qu'è aller sus lo site de mè fômme en cliquant tot-ci. Aujourd'hui, je vais vous mettre la recette de la tarte aux mirabelles. Je vous la mets en patois mais si vous voulez tout comprendre, vous n'avez pas tout compris, vous n'aurez qu'à aller sur le site de ma compagne en cliquant ici. Po hhéys, vos ôz b'sa de :- Ène pête brisêye- 500 g de mirâbelles- 100 g de seuke en pôde- 100 g... [Lire la suite]
Posté par patoisantlorrain à 14:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 août 2010

leçon de patois

Patois de la vallée de la NatagneVace eune fiche d'i lîve de leçons d'chôses que j'â mis en patwès. J'â pris le patwès do cougnat d'Landremont. Anlè, cè content'rè tot chèkîn don 54 et don 57, le patwès-lè, ç'ast don "messin" qu'ast prononci quausiment comme dans le cougnat de L'ninville. Ç'ast donc i patwès entre les dous'. V'pourrôz anlè eppenre lo patwès. Po les autes leçons, laiyôz des commentaires si veus v'lôz qu'j'en r'mattesse. Eune piante, LÈ GUEÛLE-DE-LOUP :R'wêtans bîn : i pîd d'gueûle-de-loup. Les botons sont-is d'lè même... [Lire la suite]
Posté par patoisantlorrain à 20:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2010

Nut et Brouillârd / Nuit et Brouillard de Jean Ferrat

Patois de Pays-Haut J'voureûs rende (h)ommêge tot-cè è în grand poète qué vièt d'nos quittè. I chanteût lè vie, l'amour, et co sè colêre conte l'injustice. I sèveût chwèsi ses mots po dîre sè colêre, mi b'san d'gueûler comme n'y en è. Èdieu Jean, té d'mor'rès au fond d'nos kieûrs.Nut et Brouillârd'L otint vingt' et cent, 'l otint des milliès,Nus et maigues, trembiant, dans des vagons piombés,Qué d'cheurint lè nut èvo zows ongues bettants,'L otint de milliés, 'l otint vingt' et cent.Is s'crèyint des (h)ommes, n'otint pus qu'des... [Lire la suite]
Posté par patoisantlorrain à 22:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]